Quelles maladies apportent les cafards ?

Les cafards, aussi appelés blattes, sont extrêmement ravageurs et nuisibles. Ces insectes se multiplient en un temps record et sont parfois vecteurs de maladies.

Pour des raisons d’hygiène et de bien-être, il est primordial de rapidement s’en débarrasser et de les tenir éloigner de votre foyer.

Sommaire

Comment les cafards transmettent-ils les maladies à l’homme ?

Que ce soit par contact direct, par leurs excréments, leurs urines, leurs mues ou leur salive, les cafards peuvent transmettre différentes maladies à l’homme.

Le contact direct avec les cafards peut apporter des maladies

Avant de se retrouver dans votre intérieur, les cafards ont emprunté des chemins peu ragoûtants : canalisations, égouts, poubelles… C’est pourquoi ils peuvent contaminer les surfaces (appareils électroménagers, plans de travail…) et les aliments par simple contact.

Concernant le contact direct avec l’homme, il reste rare. Les cafards sont des nuisibles nocturnes qui préfèrent éviter de croiser nos congénères. Néanmoins, il peut arriver, qu’en cas de forte infestation, un cafard vous morde !

Les excréments de cafards et leurs urines sont vecteurs de maladies

Les excréments, l’urine et les restes de mues des blattes sont également source de maladies, car ils sont chargés d’agents pathogènes. 

Ils peuvent provoquer des gastro-entérites ou d’autres infections.

Un cafard qui mange votre nourriture peut la contaminer

En prenant quelques bouchées de nos aliments, les cafards y laissent leur salive. Les aliments, ainsi contaminés par des bactéries, présentent un risque sanitaire et sont bons à jeter.

En plus de vous rendre malade en cas d’ingestion, l’aliment souillé risque de contaminer les autres aliments avoisinants de votre garde-manger.

Un cafard peut-il vous transmettre une maladie en vous mordant ?

S’il est rare que les blattes s’attaquent à l’homme, il peut arriver qu’elles vous mordent par erreur pendant la nuit. Souvent, les morsures se localisent sur le visage, à côté de la bouche ou sur les mains lorsqu’il reste des traces de nourriture. 

Bien qu’aucun poison ou venin ne soit injecté par le cafard, sa morsure n’est pas exempte de risque ! Une morsure peut causer une infection ou une maladie. L’un des premiers réflexes à avoir face à une morsure de l’effrayant nuisible est donc de la désinfecter le plus vite possible. Si vous constatez un début d’allergie, un gonflement ou d’autres symptômes, consultez un médecin.

Mordu par un cafard durant votre sommeil ? Vous êtes certainement victime d’une infestation déjà importante. Nous vous conseillons de contacter au plus vite un désinsectiseur.

Les principales maladies transmises par les cafards

L’asthme et les allergies

Les excréments, les mues et la salive des cafards contiennent de nombreux allergènes.

Selon une étude de l’OMS, près de 20% de la population serait allergique aux blattes.

Les personnes allergiques présentent divers symptômes, tels que des réactions cutanées, une toux persistante, une respiration sifflante, des éternuements, des essoufflements, un écoulement nasal, une conjonctivite ou même des crises d’asthme…

La tuberculose

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par une mycobactérie qui peut être transmise par les cafards.

Les premiers symptômes de la tuberculose ne sont pas spécifiques. Cette première phase peut même être asymptomatique. Néanmoins, les symptômes les plus courants de la maladie sont une toux persistante, de la fièvre, des sueurs nocturnes, de la fatigue, des douleurs thoraciques, une perte de poids et d’appétit.

Non soignée, la tuberculose est mortelle.

La salmonellose

La salmonellose est une maladie infectieuse causée par les bactéries Salmonella, présentes dans les aliments souillés, notamment par les cafards.

Cette intoxication alimentaire provoque de la fièvre, des diarrhées et des crampes abdominales. 

Bénins, ces différents symptômes durent entre 12 et 72h, puis disparaissent naturellement, sans traitement, chez les personnes en bonne santé.

Cependant, la salmonellose peut être grave pour les nourrissons, les personnes âgées et immunodéprimées.

La listériose

La listériose est une infection grave, souvent d’origine alimentaire. Elle est due à la bactérie Listeria monocytogenes, présente dans l’eau, les sols, les végétaux et les intestins de certaines espèces animales.

Un aliment souillé par un cafard vecteur de listériose engendre la contamination.

Cette maladie infectieuse peut entraîner une septicémie, une infection du système nerveux ou même un accouchement prématuré… 

Rare en France, la listériose est mortelle dans 30 à 40% des cas.

La gastro-entérite

Les cafards sont vecteurs de bactéries provoquant la gastro-entérite.

Cette maladie se caractérise par une inflammation des intestins et de l’estomac avec des diarrhées, des vomissements et des crampes abdominales. 

Souvent bénigne, la gastro-entérite peut provoquer, dans certains cas, des diarrhées sévères et une déshydratation qui peuvent nécessiter une hospitalisation.

L’hépatite

Les cafards peuvent également véhiculer des agents pathogènes responsables de maladies inflammatoires du foie comme les hépatites

L’hépatite A peut provenir de la consommation d’aliments souillés par les cafards.

Les hépatites se caractérisent par plusieurs signes cliniques, tels que la fatigue, les nausées, des diarrhées, la perte d’appétit, des douleurs abdominales, de la fièvre, une jaunisse (peau et blanc des yeux tirant vers le jaune), des selles claires et une urine foncée.

L’hépatite A guérit sans traitement en suivant quelques règles d’hygiène de vie.

Les staphylocoques

Les blattes transportent aussi des bactéries comme les staphylocoques. 

Une infection aux staphylocoques se traduit par une maladie gastro-intestinale. Elle se développe rapidement après l’ingestion d’aliments souillés et ne dure généralement qu’un seul jour. Cependant, dans certains cas, elle peut être plus grave et provoquer une septicémie. 

Fièvre typhoïde

Les blattes sont vectrices de la bactérie Salmonella Typhi, responsable de la fièvre typhoïde.

Cette maladie infectieuse, potentiellement mortelle, se contracte suite à l’ingestion d’aliments contaminés par les cafards. 

La bactérie se développe ensuite dans l’organisme humain et peut se répandre dans le système sanguin.

Les maladies fongiques

Les excréments, les mues et la salive des cafards peuvent apporter des infections fongiques, telles que des champignons et des mycoses.

Divers parasites

D’autres agents infectieux et parasites sont véhiculés par les blattes. Les vers parasites comme l’ascaris, l’oxyure, l’ankylostome et le ténia entraînent parfois de sérieuses complications.

Les cafards seraient aussi vecteurs de la maladie de Lyme et du paludisme.

Comment éviter que les cafards ne vous transmettent des maladies ?

Gardez vos intérieurs propres

Les cafards sont attirés par les restes de nourriture et d’eau.

La première solution pour éviter les maladies causées par les blattes est donc de garder sa maison propre. 

Les restes alimentaires doivent être recouverts et les poubelles vidées régulièrement. Vous pouvez transférer vos ingrédients secs dans des pots hermétiques en verre, en plastique ou en métal.

Cafards et transmission de maladies

Nettoyez votre cuisine (plan de travail, plaques de cuisson) et votre vaisselle après chaque repas pour éliminer toutes traces de nourriture. Videz votre machine à café et lavez-la après chaque utilisation. 

Ponctuellement, astiquez, de fond en comble, les recoins de votre cuisine et de votre maison. 

Triez vos réserves et jetez les aliments ayant dépassé la date de péremption.

Lorsque vous possédez un animal domestique, ne laissez pas à disposition des gamelles trop pleines de nourriture et d’eau.

Si vous observez des fissures ou des crevasses dans vos murs et vos plinthes, rebouchez-les.

Ne laissez pas de points d’eau facilement accessibles

Après s’être restaurés, les cafards cherchent à s’abreuver. 

Supprimez tous les accès à des points d’eau, comme les gamelles pour les animaux de compagnie, les soucoupes de récupération d’eau sous les pots de fleurs…

Réparez rapidement vos fuites de canalisations.

N’attendez pas une invasion massive de cafards pour désinsectiser

Ces indésirables se reproduisent massivement et rapidement. C’est pourquoi il faut désinsectiser dès leur présence détectée.

Soyez attentif aux signes d’infestation : présence des insectes vivants ou morts, excréments, mues et odeurs nauséabondes. 

Regardez, de temps en temps, derrière vos appareils électroménagers et vos meubles pour vérifier que des cafards n’y ont pas trouvé refuge.

Bien qu’il existe des solutions naturelles pour se débarrasser des blattes, le moyen le plus efficace reste de faire appel à un professionnel.

Retrouvez nos conseils à suivre suite à une désinsectisation anti-cafards.

Débarrassez-vous de vos nuisibles vous-même !

Utilisez nos produits anti-nuisibles validés par nos exterminateurs pour organiser vous-même votre dératisation ou désinsectisation.

Besoin d’informations ?

5,0 32 reviews

  • Avatar Tanguy van den Branden de Reeth ★★★★★ il y a 7 mois
    Bonne réactivité de l'équipe. Devis correct et intervention rapide contre les taupes dans le jardin de notre colocation.
    Entreprise recommandée !
  • Avatar alois foucart ★★★★★ il y a 9 mois
    Très content du service . Je vais le recommander autour de moi . Faites appel à ses services vous ne serez pas déçu
  • Avatar Philippe Drabs ★★★★★ il y a 9 mois
    J’ai fait appel à EDN, René Desneux, pour traiter mon jardin envahi de taupes : travail rapide, d’excellente qualité, effectué dans la bonne humeur et pour un prix tout-à-fait correct

Conclusion

Réagissez avant d’avoir le cafard !

Si la plupart des maladies précitées sont essentiellement tropicales, en Europe, les risques de maladies respiratoires et d’asthme causées par les cafards restent élevés. 

En plus de transmettre des maladies, potentiellement dangereuses pour les personnes vulnérables, la présence de cafards chez soi peut devenir une source importante de stress et d’angoisse.

N’attendez pas que la situation devienne incontrôlable si vous soupçonnez une infestation de cafards. Contactez au plus vite un professionnel de la lutte antiparasitaire pour vous aider dans votre lutte anti-cafards.

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.

Faites appel à des experts ! Contactez-nous pour une identification et estimation sans frais.