Œufs de cafards : comment les identifier et s’en débarrasser?

Des cafards ont décidé de s’inviter chez vous sans votre accord et de se reproduire? Si vous ne parvenez pas à débusquer leurs lieux de pontes ou à savoir si les œufs et larves que vous observez sont bien ceux de cafards, cet article est fait pour vous. Nous vous donnons également toutes les clés pour vous débarrasser de ces œufs et des cafards.

Comment reconnaître les œufs de cafards

Les œufs de cafards grandissent dans des oothèques. Ce sont de petites poches qui transportent les femelles des cafards.

Après l’accouplement, les femelles développent en interne cette oothèque dans laquelle les œufs sont protégés. Elle ressemble à une carapace qui se remplit d’œufs. Au stade final de son développement, l’oothèque dépasse le corps du cafard.

oothèque cafard

Pendant ce temps, les œufs se développent à l’intérieur de cette poche. L’oothèque est ensuite déposée par la femelle dans un endroit sûr pour se préparer à l’éclosion. Généralement, il s’agit d’endroits sombres, humides (de préférence proche d’un point d’eau) et à l’abri des prédateurs.

Les œufs éclosent immédiatement après que l’oothèque soit déposée ou continuent de se développer à l’intérieur selon l’espèce. La blatte orientale dépose ainsi ses œufs directement alors que la blatte germanique attend le dernier moment avant l’éclosion.

Voir une oothèque ne veut donc pas dire que les oeufs sont prêts à éclore.

Les oeufs des principales espèces de cafards

Les œufs de blattes germaniques

Ce cafard dépose des oothèques qui vont des couleurs brun-clair à orangé d’une taille qui oscille entre 6 et 9 mm de longueur de forme plus allongée que les autres. Le cafard germanique fait partie des espèces de blattes qui déposent leur « poche à œufs » juste avant qu’ils n’éclosent. Ce cafard peut déposer jusqu’à 30-40 œufs par oothèque.

Les œufs de blattes rayées

Son oothèque est aisément reconnaissable à sa taille puisque plus petite que celle des autres espèces de cafards. Elle est de couleur brune avec des reflets rouges d’une taille de 5 mm environ.

Reconnaître les œufs de blattes américaine

D’une couleur brune rougeâtre, l’oothèque de ce cafard diffère de celle du cafard rayé par sa taille plus imposante. Le cafard américain dépose des oothèques d’une taille approchant les 8 mm. L’enveloppe contient entre 14 et 16 œufs à l’intérieur.

Les œufs de blattes orientales

La couleur de son oothèque est de couleur similaire aux œufs de blattes rayées et de blattes américaines, mais se différencie par une taille plus importante. Cette dernière oscillant entre 8 et 12 mm.

oeufs cafards

Où se trouvent les œufs de cafards ?

Les pièces de vie les plus ciblées sont la salle de bain et la cuisine en raison des coins humides, de la proximité avec les points d’eau et des réserves de nourriture qui s’y trouvent. Les cafards y préfèrent les coins sombres et humides. Lors d’une inspection pour cause de cafard, il convient d’inspecter :

  • Les tuyaux, évacuations, canalisations et conduits de ventilation.
  • Les anfractuosités, fissures et creux des murs des plafonds et des sols.
  • Les litières et bois pourris
  • Les coins et double-fonds des meubles et placards.
  • Derrière les plinthes, les planches ou les interrupteurs.
  • Les détritus alimentaires.

Que faire si vous avez des nids de cafards chez vous ?

Il est très difficile de venir à bout d’une oothèque. Elles peuvent résister à la pression de la chaussure de quelqu’un qui marche dessus et l’insecticide vaporisé ne les atteint pas.

La stratégie est donc d’interrompre le cycle des cafards après leur stade d’œufs, une fois qu’ils sont sortis de l’oothèque.

Une autre manière de réduire l’infestation est de trouver les oothèques et de s’en débarrasser. Il n’est pas nécessaire de prendre le risque de les jeter directement à la poubelle sous peine de propager l’infestation !

Si vous parvenez à les débusquer, il est préférable de les jeter dans un sac plastique hermétique dans lequel on vaporise de l’insecticide. De cette façon, les bébés cafards naissent au contact de l’insecticide et succombent.

Tuer un cafard disperse-t-il ses œufs ?

Il s’agit d’un mythe qui, à l’instar des cafards, a la peau dure, mais non, écraser un cafard ne propagera pas l’infestation.

La croyance veut qu’écraser un cafard portant une oothèque fasse éclore ou disperse ses œufs ou qu’un cafard écrasé libère une quantité importante de phéromones qui va attirer davantage de cafard. Mais c’est faux.

Les cafards ne sont pas faciles à écraser en raison de leur exosquelette résistant. Néanmoins, écraser un cafard écrasera aussi ses œufs. Il s’agit d’ailleurs d’une bonne façon de procéder, car la plupart des cafards ne transportent pas d’oothèques (seules les femelles de certaines espèces le font). Si vous écrasez une espèce de cafards sans oothèque, vous allez détruire ses œufs presque à coup sûr. Les œufs ont peu de chance de survie et ne pourront poursuivre leur croissance.

La deuxième partie du mythe concerne les phéromones libérées, car les cafards libèrent bien des phéromones lorsqu’on les écrase. Cependant, il ne s’agit pas d’odeurs destinées à attirer des cafards, mais bien un avertissement odorant qui dissuade les autres cafards de s’approcher.

Si vous voyez un cafard chez vous, vous pouvez donc l’écraser sans problème. Faites simplement bien attention à l’oothèque et de la manière dont vous vous en débarrassez si celui-ci en transporte une.

Besoin d’information?

Discutez sans plus attendre avec l'un de nos experts

Ils nous ont fait confiance

Conclusion

Les œufs de cafards sont pondus dans des enveloppes résistantes, que l’on appelle oothèques, et que les femelles déposent avant l’éclosion. C’est après l’éclosion des œufs et la sortie des larves de l’oothèque qu’il faut traiter les œufs de cafards.

Les oothèques sont déposées dans des endroits à l’abri des prédateurs, sombres et humides de préférence, afin que les œufs s’y développent en toute tranquillité. Souvent elles sont disposées dans des fissures, derrière de plinthes ou de meubles, dans des faux-plafonds ou encore dans un interrupteur.

Par ailleurs, la croyance qui veut qu’écraser un cafard propage l’infestation en faisant éclore ses œufs et en dégageant des phéromones attirant les autres cafards est un mythe urbain.

Contactez nos équipes pour vous débarrasser des cafards qui vous envahissent.

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.