Rechercher

Terre de diatomée contre les cafards : notre avis

Terre de diatomée : vraiment efficace contre les cafards ?

La terre de diatomée est réputée pour être un insecticide naturel efficace contre de nombreux insectes rampants, tels que les puces, les punaises de lit, les fourmis et les cafards.

Non toxique, elle est parfois utilisée en agriculture biologique.

Mais qu’en est-il vraiment ? Pouvez-vous décimer une invasion de cafards avec de la terre de diatomée ?

On a testé pour vous.

 

Qu’est-ce que la terre de diatomée ?

La terre de diatomée se constitue de poudre de diatomite, une roche silicieuse. Elle provient plus particulièrement du kieselguhr ou célite de diatomée, une forme de diatomite. Cette roche de silice résulte de la sédimentation de micro-fossiles de micro-algues marines.

On trouve deux formes de terre de diatomée : naturelle ou calcinée à 900°C. Dans le cadre de la lutte contre les nuisibles, il vaut mieux utiliser la poudre de diatomée alimentaire ou “amorphe”.

 

Terre de diatomée : un insecticide naturel miracle contre les cafards ?

 

Pourquoi la terre de diatomée est-elle parfois recommandée pour lutter contre les cafards ?

La terre de diatomée aurait une double action insecticide sur les cafards : interne et externe.

La terre de diatomée est un insecticide naturel qui peut tuer les cafards

Lorsque les cafards ingèrent la terre de diatomée, ils se retrouvent complètement déshydratés jusqu’à en mourir.

Encore faut-il que les cafards consomment le produit, ce qui n’est pas toujours le cas. Afin d’augmenter les chances d’ingestion, vous pouvez mélanger la terre de diatomée avec du sucre.

Sachez, toutefois, que les cafards n’ont pas besoin de l’ingérer pour subir des conséquences néfastes. En effet, la terre de diatomée agit aussi de manière externe. Elle provoque des blessures sur le corps des cafards, puis leur mort.

Son action abrasive découle de sa composition à partir d’exosquelettes de micro-algues et de particules de silice. Quand on observe la poudre avec un microscope, celle-ci s’apparente à un agglomérat de petites lames de rasoirscapables de détruire l’enveloppe protectrice des cafards.

De plus, la terre de diatomée contribue à éliminer les graisses de la cuticule des cafards, ce qui participe à leur déshydratation complète, puis parfois à la mort quelques heures plus tard.

En somme, l’efficacité de la terre de diatomée contre les nuisibles repose sur une action mécanique et physique, mais aucunement chimique.

Pour une action rapide, cet “insecticide naturel” doit se trouver dans de bonnes conditions : températures modérées et peu, voire pas d’humidité. Sinon, son délai d’action est retardé de quelques jours.

Les cafards étant irrités par la terre de diatomée, ils tendent à l’éviter

Dès que les cafards prennent conscience de l’action irritante et abrasive de la terre de diatomée, ils ont tendance à se méfier et à se tenir à distance.

C’est pourquoi, même si sur le papier, la terre de diatomée remplit tous les critères pour être un insecticide naturel efficace, dans les faits, son action reste souvent insuffisante.

Voyons ensemble dans quelle situation la terre de diatomée est adaptée pour vous débarrasser des cafards.

 

Est-il vraiment possible de se débarrasser des cafards avec de la terre de diatomée ?

 

Comment se débarrasser des cafards soi-même ?

 

En cas d’invasion très petite et bien localisée, la terre de diatomée et les pièges peuvent être une première option de traitement naturel

Dans le cadre d’une petite invasion, il est possible d’éradiquer une colonie de cafards grâce à la poudre de diatomée.

Néanmoins, cela implique de localiser exactement le foyer. Ces insectes nocturnes apprécient les lieux sombres, chauds et humides : plinthes, fissures, dessous et derrière les meubles et appareils électroménagers…

Afin de détecter précisément leur cachette, vous pouvez recourir à des pièges de détection anti-cafards. Ces derniers sont aussi utiles pour déterminer l’ampleur de l’invasion. Il s’agit de pièges collants avec des phéromones. Les phéromones attirent irrésistiblement les cafards qui y restent collés et y meurent.

 

 

Une fois le foyer repérépulvérisez la terre de diatomée à l’intérieurSaupoudrez également la poudre sur les lieux de passage des cafards. Laissez poser la poudre pendant 15 jours (temps de son efficacité), aspirez, puis répétez l’opération toutes les deux semaines jusqu’à l’extermination totale des cafards.

Pour optimiser l’éradication, n’hésitez pas à ajouter quelques pièges mécaniques avec attractif. Les appâts sont soit d’origine alimentaire, soit à base de phéromones.

 

 

Retrouvez nos meilleurs pièges anti-cafards dans cet autre article.

 

Cafard mort : comment se débarrasser des cafards

 

Si votre invasion est importante, la terre de diatomée ne sera pas suffisante, seule, pour mettre fin à l’invasion

Bien qu’en théorie, la terre de diatomée puisse suffire à décimer une invasion de cafards, dans le cas d’une invasion importante, nous pouvons vous assurer qu’elle risque d’être insuffisante.

Et pour cause, les cafards se reproduisent extrêmement rapidement. Ainsi, ils se reproduiront plus vite que la terre de diatomée ne les tuera.

De plus, les cafards se dissimulent souvent dans des cachettes exiguës, difficiles d’accès. Or, pour une meilleure efficacité de la terre de diatomée, vous devez l’asperger directement dans le foyer, ce qui n’est pas toujours aisé.

Si vous faites face à une forte infestation, nous vous recommandons d’agir rapidement avec des solutions plus radicales que la poudre de diatomée.

Quelle que soit l’ampleur de votre invasion, la terre de diatomée reste un très bon répulsif

Dans tous les cas, la terre de diatomée n’est pas à proscrire lorsque vous luttez contre une invasion de cafards.

Effectivement, peu importe l’ampleur de cette dernière, la poudre de diatomée peut être utilisée comme un complément à un traitement en profondeur.

Elle agit comme répulsif et son action insecticide peut toujours compléter des méthodes de lutte plus agressives.

 

Comment se débarrasser des cafards quand la terre de diatomée ne suffit pas ?

Les insecticides chimiques : la solution la plus radicale pour dire adieu aux cafards

Si beaucoup d’entre vous recherchent des méthodes naturelles pour se débarrasser des nuisibles, les insecticides chimiques restent la solution la plus radicale pour dire adieu aux cafards.

Il en existe différentes sortes :

  • Les gels anti-cafards : Vendus sous forme de seringues, ils s’appliquent de manière localisée. Très efficaces, ils se posent dans les lieux d’infestation et de passage des cafards, essentiellement dans les cuisines et les salles de bains.
  • Les poudres et les sprays insecticides : Les produits vendus dans les commerces sont souvent sous-dosés par rapport aux produits de qualité professionnelle. Or, la composition de ces produits est déterminante quant à leur efficacité. Les produits les plus efficaces sont les plus concentrées en cyperméthrine. Leur manipulation requiert de prendre des précautions particulières. La quantité à utiliser dépend notamment de l’ampleur de l’infestation à traiter.

 

 

Dans le cadre d’une invasion avancée, les produits insecticides anti-cafards sont bien plus efficaces que les pièges ou la poudre de diatomée. En outre, ils permettent d’éviter les récidives.

Faire intervenir des professionnels : la meilleure option lorsque les techniques maisons ne fonctionnent pas

Enfin, la solution ultime pour mettre fin à une infestation de cafards dans votre habitation est de faire appel à des professionnels.

Nos experts de la désinsectisation possèdent l’expertise, le savoir-faire et le matériel nécessaires pour évaluer rapidement la situation et déterminer les meilleurs plans d’action.

Ainsi, leur interventionefficace et ciblée, garantit une extermination complète et rapide, tout en vous protégeant des risques sanitaires et de récidives.

Contactez notre équipe d’exterminateurs pour obtenir des conseils ou un devis en ligne afin de prendre la meilleure décision en fonction de votre situation.

 

Conclusion

À notre avis, si la terre de diatomée n’est pas à proscrire de votre plan de lutte anti-cafards, elle reste insuffisante dans le cadre d’une invasion déjà avancée.

Dans ce cas, vous pouvez vous en servir pour compléter une solution plus profonde et radicale.

Si vous vous sentez démuni face à la situation, nous vous recommandons de faire appel à des exterminateurs professionnels qui sauront immédiatement quelle méthode adoptée pour une extermination rapide et définitive.