Bruits de rongeurs dans les combles : que faire ?

Les bruits de rongeurs dans les combles ne sont jamais très rassurants.

Non seulement les rongeurs peuvent occasionner des dégâts importants et rendre votre habitation insalubre, mais le coût psychologique est, lui aussi, très important.

En effet, pendant que les rats et souris farfouillent sous les combles de votre maison ou dans votre grenier, le cerveau humain travaille sans arrêt et le repos devient difficile à trouver entre les grattements et les bruits de petits pas.

Voici ce qu’il faut savoir si vous entendez des bruits de rongeurs venant de vos combles.

S’assurer que le bruit provenant de vos combles vient bien de rongeurs

Les combles sont un environnement attractif pour de nombreux animaux : oiseaux, insectes et rongeurs. Tous peuvent occasionner des dégâts et du bruit dans vos combles. Il va sans dire, aucune de ces cohabitations avec vous n’est réellement souhaitable.

Si vous entendez des cris en provenance de vos combles, il est très probable que des oiseaux en soient à l’origine.

Les insectes ne poussent pas de cris et se déplacent sans bruit.

Si les bruits que vous entendez ressemblent à des grattements et des petits pas, il s’agit certainement de rongeurs.

Évidemment, une invasion n’en empêche pas une autre et des insectes peuvent prospérer grâce à la présence de rongeurs par exemple.

Quels sont les rongeurs qui affectionnent les combles et les greniers ?

La souris

La souris est un rongeur qu’on retrouve fréquemment dans les combles.

Pour la reconnaître : la souris mesure entre 3 et 10cm, terminée par une fine queue couverte de poils et ses oreilles sont de taille importante en comparaison de celle de sa tête.

Son cycle de vie a une cadence infernale, raison pour laquelle une souris qui s’invite peut vite dégénérer en infestation. Peu d’eau et de nourriture sont nécessaires à sa survie (3g et 3ml).

Puisqu’elle se contente de peu de choses, un grenier ou des combles, même relativement propres, sont suffisants pour qu’elle prolifère.

Le rat 

Le rat peut lui aussi se trouver dans les combles et greniers.

Pour reconnaître le rat et le différencier de la souris, il faut savoir qu’il est bien plus gros. Il mesure entre 16 et 40cm, possède une queue glabre et épaisse et ses oreilles sont petites en comparaison à la taille de sa tête, contrairement à la souris.

Tout comme la souris, sa vitesse de reproduction est impressionnante. Les rats mangent plus que les souris (15 à 30g et 15 à 60ml), ce qui ne veut pas dire qu’ils ne trouveront pas dans vos combles un terrain fertile à leur développement.

La fouine

La fouine peut parfois se trouver dans un grenier ou des combles et être à l’origine de nuisances sonores.

Contrairement à ces congénères rongeurs, la fouine est un animal carnivore et le plus grand que vous puissiez trouver dans vos combles.

Son habitat est semblable à celui de l’homme puisque, comme nous, elle craint les intempéries et le froid. Par ailleurs, c’est un animal protégé en Belgique. Il est donc interdit de tuer l’animal par des pièges.

Il est cependant possible de la capturer pour l’enlever de vos combles et des traitements répulsifs existent pour éloigner les volontaires.

Le loir 

Les loirs sont très peu présents en Belgique. Totalement absent des régions flamande et bruxelloise, le loir est pourtant présent dans certaines localités de Gaume. Outre les bruits dont il peut être responsable dans votre grenier, ce rongeur a la particularité d’hiberner longtemps, d’octobre à avril, d’où l’expression « dormir comme un loir ».

Cette espèce est également protégée en Belgique et des normes particulières s’appliquent.

L’écureuil

Les écureuils peuvent également trouver votre sous-toiture confortable et s’y installer, notamment l’hiver pour hiberner.

La meilleure solution, pour ne pas atteindre à la vie de l’animal est de repérer et boucher les entrées que l’écureuil pourrait utiliser. Une fois que l’entrée principale est repérée, il ne faut pas la calfeutrer de la même façon. Utilisez plutôt une porte à clapet les laissant sortir, mais pas rentrer.

Les principales dégâts dus aux rongeurs dans les combles

Une fois installés, les rongeurs peuvent causer certains dégâts matériels à vos combles et habitation.

Les rongeurs creusent de petites galeries et grignotent partout où il leur est possible de s’installer. Trous dans votre charpente, dégâts sur vos installations électriques, isolations mangées ou détériorées sont ainsi des conséquences fréquentes imputables aux rongeurs.

Tout fait farine au bon moulin, tout est affiloir sous les dents des rongeurs ! Leur manie de ronger les câbles électriques cause des risques sérieux d’incendies.

Leur mode de vie est également vecteur de pathogènes dangereux pour les humains. L’École Nationale Vétérinaire de Lyon renseigne une liste très fournie à ce sujet.

La fouine fait davantage de dégâts de même nature et l’odeur de sa présence peut être plus forte encore. Ses excréments, son marquage odorant, ou encore par l’odeur des proies mortes qu’elle peut traîner jusqu’à sa tanière peuvent faire partie des signes qui ne trompent pas.

Identifier le rongeur qui envahit vos combles

Identifier quel rongeur envahit nos combles n’est pas toujours simple.

Pour ce faire, un des principaux indices reste les excréments de ces animaux. Les animaux que l’on rencontre le plus souvent sont les rats et les souris.

Vous risquez de trouver des excréments un peu partout : au sol, sur les poutres ou encore sur la laine de verre.

Afin d’identifier l’espèce de rongeur responsable de vos tracas, le grain de riz est un point de comparaison idéal. Les crottes de rats sont plus grosses qu’un grain de riz, les déjections de souris sont de taille inférieure.

Les excréments de fouines sont différents et aisément reconnaissables. Elles sont noires et toutes en longueur, atteignant 7-8cm environ.

Comment venir à bout d’une invasion de rongeurs dans le grenier

Pour venir à bout d’une invasion de rongeurs dans les combles ou un grenier, la première chose à faire est, évidemment, de localiser l’endroit où vous entendez gratter les rongeurs.

Afin de traiter vos combles contre les rongeurs, le mieux reste les produits raticides et souricides professionnels placés à des endroits stratégiques : les lieux de passage des rongeurs ou de fréquentation.

Habituellement, accéder à vos combles ne pose pas problème, soit par la trappe prévue à cet effet, soit par le toit en y enlevant temporairement quelques tuiles.

Si vous n’avez aucun accès direct aux endroits envahis, il est possible d’injecter du gel anti-rongeur dans les combles (valable aussi dans les cloisons d’ailleurs) en perçant un trou que vous pourrez reboucher par la suite.

Vous n’utiliserez pas les mêmes pièges en cas d’infestation de rats et de souris. Tout comme certains poisons seront plus efficaces pour une espèce de rongeur ou l’autre.

Enfin, il faut savoir que les rats sont plus méfiants que les souris.

Donc, si ce sont des rats à l’origine de vos problèmes, il est conseillé de disposer les pièges plusieurs jours avant et de les armer au moyen d’appâts afin qu’ils s’habituent à leur présence.

L’application du traitement anti-rongeur provoquera certainement un regain d’activité et donc de bruit dans les zones concernées pendant les quelques premiers jours. Ces bruits devraient s’estomper au bout d’une semaine ou deux de traitement. Cela signifie alors que le produit a fait action.

Attention, l’arrêt des bruits de rongeurs ne veut pas dire que vous êtes arrivés au bout de vos problèmes pour autant ! Il est souvent nécessaire de renouveler l’opération après la première semaine pour éviter la récidive.

Les traitements naturels pour se débarrasser des rongeurs dans les combles

Des traitements de natures différentes existent pour vous débarrasser des rongeurs de vos combles sans passer par la case poison.

Les répulsifs 

Les répulsifs à ultra-sons peuvent être une solution. Son inconvénient majeur est la durée d’efficacité du traitement. Souvent, les rongeurs s’habituent à la présence du dispositif et finissent par ne plus s’en soucier.

Les répulsifs à base d’argile, clou de girofle (entier ou en huiles essentielles), les excréments de serpents séchés (le serpent est l’ennemi naturel des rongeurs et son odeurs les fait fuir), le papier aluminium (déplaisant de par son odeur, son bruit et sa surface glissante) peuvent aussi repousser les rongeurs.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont du poison naturel pour les rongeurs et, faire des mélanges de celles-ci peut les pousser à les ingurgiter. Certains rapportent des succès avec la menthe poivrée, la sauge sclarée, le laurier, l’ail, le lavandin ou encore l’eucalyptus

Les poisons faits maison

Dans le même genre, des mélanges de chaux ou de plâtre avec du cacao, du coca ou du sucre sont également des appâts qui peuvent parfois fonctionner. Attention de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter que vos animaux de compagnie ne soient piégés à la place des rongeurs !

Les pièges

Il est également possible de piéger les rongeurs vivants par des pièges et des nasses. Vous pouvez également confectionner des pièges artisanaux, de nombreux modèles sont disponibles sur internet. Lisez notre article dédié aux pièges pour rongeurs pour plus d’informations.

Les mesures préventives pour empêcher les rongeurs d’accéder à vos combles

Afin d’éviter la cohabitation avec les rats et les souris, des mesures préventives peuvent être mises en place.

Boucher les accès de vos combles

La première chose à faire est de protéger vos espaces. Cela comprend n’importe quel espace de plus de 2cm par lequel pourraient se faufiler les rongeurs.

Garder vos combles propres

Le nettoyage et l’entretien sont également importants. Ils se plaisent dans les endroits sales, où de la nourriture ou des traces de nourritures apparaissent, ainsi que dans les endroits encombrés tels que les cartons du grenier ou le fouillis de l’abri de jardin.

En effet, ils vivent dans des nids composés de galeries et sont en recherche d’endroits similaires pour satisfaire leur claustrophilie.

De la même manière, il est bon de dégager les abords de l’habitation d’au moins 50cm, en supprimer les hautes herbes et les plantes grimpantes à hauteur de 1m sous l’accès aux combles. Les rongeurs évitent également le contact de certaines plantes comme la menthe ou la citronnelle.

Recruter vos animaux domestiques

Enfin, les chats et les animaux domestiques sont de formidables produits de l’évolution dotés de capacités de chasse très développées. Leur simple présence suffit à impacter la vie des rongeurs.

Beaucoup sont d’ores et déjà conquis par les chats. Cependant, il est possible d’attirer dans son jardin des oiseaux prédateurs (hiboux, chouettes, etc.) en y plaçant des nichoirs et refuges adaptés.

Bien que les capacités en la matière des chiens pour ce type de proies soient moins connues, sachez tout de même qu’un chien entraîné à cet usage a d’aussi bon résultat qu’un félin.

Si vous êtes un ami des animaux, c’est une très bonne excuse pour adopter un animal de compagnie.

Choisir les bons matériaux pour vos combles

Certains matériaux de construction ont des propriétés intéressantes pour lutter contre les rongeurs.

Par exemple, le chanvre est un répulsif naturel. Les isolations à base de chanvre sont donc intéressantes pour éviter ou limiter les ennuis de rats ou de souris.

On peut aussi placer du grillage de mailles qui agit comme barrière. Attention, néanmoins, à ce que ces animaux ne soient présents à l’intérieur de votre habitation avant de poser le grillage.

Pour compléter le grillage de mailles, vous pouvez également placer, entre la charpente et le matériau de couverture, un écran de sous-toiture qui est une feuille souple, mais contenant du bitume ou de la matière synthétique.

Il est également possible d’utiliser des rodenticides de façon préventive pour éviter que ce genre de problème n’apparaissent ou ne reviennent.

Besoin d’information?

Discutez sans plus attendre avec l'un de nos experts

Ils nous ont fait confiance

Conclusion

Les bruits de rongeurs dans votre grenier ne sont pas un bon signe, mais ce n’est pas une fatalité.

Les rongeurs prospèrent aisément dans ces milieux et il ne faut pas traîner à agir afin d’éviter des dégâts plus importants qu’une nuisance sonore : infestation, dégradations de l’isolation et de l’installation électrique, risques d’incendies ou encore transmission de maladies.

Des solutions pour remédier à une invasion de rongeurs dans vos combles existent. Dans bien des cas, la dératisation reste la meilleure solution. Le traitement doit être adapté à l’animal en question afin de ne pas rater cette opération et d’éviter la récidive.

Si vous avez des rats ou des souris dans vos combles, contactez nos équipes pour obtenir un devis gratuit.

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.