Plan de lutte contre les nuisibles: ce qu’il faut savoir (avec exemples)

Sommaire

Le plan de lutte contre les nuisibles est essentiel pour lutter efficacement contre les rongeurs et insectes indésirables. Il permet de diminuer les risques de contamination de vos clients, mais aussi les contaminations croisées que certains dispositifs de lutte anti-nuisibles peuvent causer.

De plus, tenir ce type de plan est une obligation légale définie dans le cadre des normes de l’AFSCA.

Le plan de lutte contre les nuisibles figure parmi les documents réclamés durant un contrôle de l’AFSCA.

Pas de panique, si ce plan est essentiel et obligatoire, il ne demande pas de compétences hors normes pour le réaliser. Un croquis à main levée peut être acceptable, pour autant qu’il corresponde et soit adapté à l’entreprise et ses problématiques de nuisibles.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le plan de lutte contre les nuisibles.

Le plan de lutte contre les nuisibles: une obligation légale

Dans le cadre de la lutte anti-nuisible, le plan de luttes anti-nuisibles apparaît explicitement dans le cadre des BPH. Il s’agit donc non seulement d’une question de santé et de sécurité, mais aussi d’une obligation légale.

Les BPH sont là pour guider votre société vers une politique alimentaire sécurisée. Des manquements dans les BPH, y compris votre plan de lutte contre les nuisibles, peuvent mener à des sanctions allant jusqu’à la fermeture administrative de votre restaurant ou établissement.

Le cadre de ces normes est à respecter dans votre quotidien, mais aussi dans le cadre de votre lutte contre les nuisibles. Par exemple, vous pouvez consulter la liste des biocides autorisés sur le site du Service Public Fédéral en cas de doute sur les produits que vous ou votre agent exterminateur utilisez.

Tout exterminateur professionnel se doit de respecter scrupuleusement ces normes.

Les principes du plan de lutte contre les animaux nuisibles

Un plan de lutte contre les nuisibles est unique à votre établissement. Néanmoins, voici les grands axes que vous pouvez appliquer pour savoir si vous êtes ou non sur la bonne voie.

  • Veillez à ce que les animaux nuisibles n’aient aucun accès aux locaux où se trouvent les denrées alimentaires
    • Fermez les ouvertures et accès éventuels (par ex. les ouvertures pour les câbles,…)
    • Utilisez des moustiquaires si les fenêtres sont ouvertes (pas obligatoire dans les salles de consommation)
    • Ne laissez pas la porte vers l’extérieur inutilement ouverte
  • Ne créez pas d’abri pour les animaux nuisibles et faites en sorte de ne pas attirer les animaux nuisibles
    • évitez la présence d’emballages ouverts lors de l’entreposage des denrées alimentaires
    • éliminez régulièrement les déchets des locaux de transformation et des locaux de vente
  • Ne laissez pas entrer les animaux domestiques dans les locaux où se trouvent les denrées alimentaires, sauf dans les salles de consommation.nLes chiens-guides qui accompagnent des personnes handicapées sont autorisées dans les locaux accessibles au public.
  • Faites un plan de lutte contre les nuisibles préventif sur lequel est décrit ce qui doit être fait si des animaux nuisibles sont détectés (par ex. indiquer les coordonnées de la firme de lutte)
  • Notez dans un plan de l’établissement où les appâts et/ou autres systèmes de lutte
    (par ex. les lampes anti-insecte, souricières, …) sont disposés
  • Veillez à ce que l’endroit où les systèmes de lutte contre les animaux nuisibles sont placés ne constituent pas un risque de contamination des produits (denrées alimentaires, conditionnement, …)
  • Suivez les recommandations du fabricant lors de l’utilisation des produits de lutte contre les animaux nuisibles
  • Utilisez uniquement des biocides qui sont autorisés par le SPF Santé publique
  • Stockez les biocides et les autres substances potentiellement toxiques dans un espace séparé, une armoire fermant à clé ou une boîte fermant à clé
  • Contrôlez régulièrement la présence d’animaux nuisibles

À quoi ressemble un plan de lutte contre les nuisibles ?

Ce schéma reprend l’emplacement des traitements anti-nuisibles qui ont été posés en cas d’infestation (appât, pièges, …). Ceux-ci sont numérotés et rapportés sur le plan.

plan lutte contre nuisibles

Le plan de lutte anti-nuisibles reprend également toutes les actions qui doivent être apportées, leur fréquence de surveillance, les produits utilisés, leur méthode d’utilisation ainsi que toutes les informations stratégiques et complémentaires de l’entreprise. Ce dernier élément est généralement représenté sous forme de tableau :

ATTENTION : Relevez tous les risques que le traitement apporte, notamment les contaminations croisées : lampe à insectes au-dessus de l’espace de travail, appâts proches des denrées alimentaires, pulvérisations, …. Autant de points d’attention que vous devez porter afin de garantir la sécurité de vos produits de consommation alimentaire.

Exemple pratique d’un plan de lutte contre les nuisibles

Prenons le cas d’un restaurateur qui a détecté la présence de rongeurs dans sa cuisine.

Après avoir contrôlé si ses stocks ont été touchés, il décide de faire appel à une société d’extermination. Celle-ci lui fait part des obligations AFSCA qu’il a jusqu’alors négligées.

Pour être en ordre au niveau des règles de l’Agence Fédéral de la Sécurité de Chaîne Alimentaire, notre restaurateur et la société antinuisibles commencent par tracer le schéma du restaurant. La société d’extermination expertise le lieux et annote le plan de lutte contre les nuisibles avec des points dits « sensibles » ainsi que les passages des différents produits dans l’établissement et les emplacements des pièges.

plan lutte contre nuisibles 1

D’autres schémas comme ceux indiquant les flux de déplacement des produits et des employés sont parfois nécessaires pour bien cerner les zones vulnérables.

plan avec flux déplacement

Ces schémas doivent bien sûr être régulièrement mis à jour et adaptés à chaque établissement !

Pour tenir à jour le journal du plan de prévention des nuisibles avec toutes les actions qui doivent être portées, la fréquence de contrôle et la personne qui en est chargée, la société d’extermination créé un tableau de ce type.

journal plan de lutte contre nuisibles

Besoin d’information?

Discutez sans plus attendre avec l'un de nos experts

Ils nous ont fait confiance

Conclusion

Pour tenir à distance les nuisibles de vos provisions, le plan de lutte contre les nuisibles s’impose.

En plus de garantir la salubrité de votre cuisine (du moins en termes d’animaux nuisibles), il s’agit d’une obligation légale à laquelle vous n’échapperez pas lors de votre contrôle par l’AFSCA.

La meilleure façon de se tenir en ordre est de consulter régulièrement le site de l’AFSCA et de déléguer la réalisation de votre de plan de lutte anti-nuisibles à une société de professionnels dédiés à cette problématique. N’attendez pas l’invasion d’indésirables, prévenez-la !

Contactez-nous pour vous faire aider dans la mise en place d’un plan de lutte contre les nuisibles pour votre établissement.

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.

Faites appel à des experts ! Contactez-nous pour une identification et estimation sans frais.