Crotte de rat ou de souris ? Notre guide sur les différents excréments des rongeurs.

Reconnaître une crotte d’un rongeur peut vous permettre d’identifier le responsable de vos ennuis et est la première étape vers la délivrance. Vous risquez en effet de trouver des crottes et excréments de rats, de souris ou d’autres rongeurs un peu partout si vous êtes infesté : au sol, sur les poutres ou encore la laine de verre.

Si vous n’avez aucune idée du rongeur qui vous envahi, cet article est fait pour vous. Il va vous permettre de reconnaître le nuisible présent chez vous en vous basant sur l’indice le plus infirmatif en matière d’identification de rongeur : leurs excréments.

Reconnaître une crotte de rats d’une crotte de souris

Les rats comme les souris étant des animaux nocturnes, il sera peut-être compliqué de les apercevoir. C’est une des raisons pour lesquelles les excréments constituent un indice de choix.

Afin d’identifier l’espèce de rongeur responsable de vos tracas, le grain de riz est un point de comparaison idéal. Les crottes de rats sont plus grosses qu’un grain de riz, les déjections de souris sont de taille inférieure.

difference crotte rat souris

Particularités des crottes de souris

Les deux espèces ont des déjections aux extrémités pointues, bien que ce caractère soit plus accentué chez les crottes de souris. De plus, les fientes de souris sont systématiquement en forme de bâtonnets de petite taille. Les souris déposent jusqu’à 80 de leurs petits paquets par jour. De ce fait, la situation peut très vite devenir ingérable.

Ensuite, l’emplacement où vous les découvrez peut aussi fournir quelques informations. En effet, les souris ont tendance à laisser ce genre de traces dans des endroits qui contiennent de la nourriture, que ce soit dans vos armoires, tiroirs ou autres garde-mangers.

Attention cependant à ne pas confondre ces déjections et celles de chauve-souris qui y ressemblent à s’y méprendre. L’astuce est de les écraser. Les crottes de souris s’étalent tandis que celle de chauve-souris s’émiettent. Il est préférable d’utiliser des gants pour ce faire.

La souris domestique laisse dans son sillage des crottes brunes dispersées de 3 à 6 mm de long en forme de grains de riz et aux extrémités pointues.

Le mulot a des crottes quasi identiques à celles de souris domestiques bien que légèrement plus grandes que celles de la souris, mais de taille très proche (3 à 8 mm) avec au moins une extrémité pointue.

Le campagnol, qu’il soit des champs ou terrestre, laisse des crottes plutôt lisses et cylindriques noires et regroupées dans des « crottoirs ». Leur taille est d’environ 5 mm.

Particularités des crottes de rats

Généralement concentrés sur une faible surface, les excréments de rats sont plus gros que ceux de souris. Ces animaux peuvent produire jusqu’à 40 déjections par jour. Celles-ci ont une odeur âcre d’ammoniaque et sont laissées un peu partout dans les lieux de passage de l’animal.

Le rat noir, parfois également appelé rat de toit pour ces impressionnantes facultés d’escalade, laisse derrière lui des crottes en forme de broche cylindrique d’une taille proche d’un quart de pouce de long, sèches, noires et pointues à leur extrémité.

Le rat brun, rat dégoût, surmulot ou rat norvégien, est plus gros que son congénère et produit des fientes marron foncées coniques (plutôt arrondies aux extrémités) d’une taille d’un quart à un demi-pouce de long (de 9 à 15 mm), brillantes et en forme de croissant ou de noyau d’olive.

Les excréments de fouines et de martes

Les excréments de fouines et les crottes de martres sont très semblables et aisément reconnaissables.

Les crottes de fouine

Elles sont noires et toutes en longueur bien que parfois disposées en cercle, souvent spiralées, atteignant 7 à 8 cm environ. De plus, il est fréquent d’y retrouver des restes de débris qui leur ont servi de nourriture tels que des os, plumes, coquilles ou des poils.

crotte fouine

Les crottes de martres

La martre dépose ses excréments gris foncé ou noir sur le sol directement. Ces derniers sont de formes allongées pouvant aller jusqu’à 10 cm de long et 2 cm d’épaisseur. Leur particularité est de contenir des résidus alimentaires solides et visibles. Enfin, l’odeur des fientes est forte et désagréable. Pourtant, d’autres affirment qu’elles dégagent une odeur de musc loin d’être désagréable !

Vous les trouverez le plus souvent à l’extérieur, proche de pierres souches et de points hauts.

crotte martre

Excréments des autres rongeurs possibles

Les crottes de lérot, loir des greniers ou rat-Bayard mesure 6 à 8 mm, mais peuvent atteindre jusqu’à 1 cm de long, possède des extrémités pointues et sont de couleur brunâtre. Elles ont un aspect légèrement vrillé et rugueux.

Le loir laisse des traces fécales allongées, légèrement vrillées d’une longueur de 6 à 8 mm.

Les déjections de rat musqué sont lisses et cylindriques et peuvent mesurer plusieurs centimètres de long.

Les écureuils produisent des crottes imparfaitement arrondies, plus proche de l’aspect de cailloux. La particularité de ses déjections est l’absence d’odeur dégagée.

crotte d'écureuil
crotte rat musqué

Le cas du raton laveur

Techniquement, le raton laveur n’est pas un rongeur, mais vous risquez également de le rencontrer, et ce, de plus en plus fréquemment si vous habitez dans le sud ou l’est de la Belgique.

Il préfère des lieux chauds et isolés comme les greniers ou des endroits plus spécifiques comme les toilettes ou la salle de bains, n’hésitant pas à investir les cavités de vos murs si l’espace lui convient.

Ces excréments sont fort différents des autres rongeurs, se rapprochant davantage de ceux d’un chien de taille moyenne (2 ou 3 pouces de long). Comme particularité, nous pouvons citer sa tendance à créer des latrines, un endroit particulier qu’il revient visiter pour y déposer ses crottes (le fonctionnement est semblable lorsqu’ils sont en groupe). De plus, la composition de celles-ci est variable, du fait du régime alimentaire omnivore de l’animal.

Attention, ses déjections sont susceptibles d’être envahies par les vers ronds du raton laveur en grande quantité (Baylisascaris procyonis) qui peuvent représenter un danger pathogène pour les chiens, bien que l’Homme soit un hôte qui ne lui corresponde pas.

crotte raton laveur

Que faire si vous observez des excréments de rongeurs chez vous ?

Les cas de figures varient en fonction de la nature de la nuisance. C’est pourquoi l’identification de celle-ci constitue un point clé de la lutte anti nuisible.

Devez-vous nettoyer et désinfecter des excréments de rongeurs ?

S’il s’agit d’une infestation due à des rats ou des souris, il est recommandé de ne pas nettoyer les traces de leur passage le temps de régler le problème. En effet, ces rongeurs sont très intelligents et repèrent les signes lorsque la chasse leur est donnée.

C’est également pour cette raison qu’il ne faut jamais déplacer, manipuler ou même toucher les boîtes à appâts déposées par nos experts sans gants afin de ne pas laisser d’odeurs humaines.

Les rats et les souris repèrent aisément les changements dans leur nouvel habitat et les odeurs que vous y laissez.

Dans le cas où il s’agit d’une autre espèce de rongeur, vous pouvez nettoyer leurs traces afin d’éviter que se développent d’autres problèmes comme l’apparition de mouches, ou de vers dans certains cas plus rares.

Empêcher la prolifération

Les mesures préventives

Ce sont les gestes que vous pouvez poser avant de partager vos quartiers avec des animaux que vous n’avez pas invités.

Il s’agit principalement de mesures d’entretien et d’hygiène. Évitez à tout prix de laisser une trop grande saleté envahir votre habitation au risque d’ouvrir la porte à des indésirables comme des souris et des rats, mais également des cafards qui en raffolent. Le principal ennemi dans ce cas-là est les restes de nourriture.

De manière générale, les animaux considérés comme nuisibles adorent les cachettes de vos greniers et autres espaces de rangement. Veillez donc à désencombrer ces espaces comme vos armoires.

Les mesures curatives

Il s’agit des mesures destinées à contrecarrer l’infestation : disposer du poison et des appâts, des pièges comme des tapettes, etc.

Veillez à respecter les conseils en la matière et les mesures de sécurité garantissant la bonne santé de votre entourage, humain comme animal.

Les produits antinuisibles ne sont pas des jouets et ne seront pas efficaces s’ils ne sont pas disposés convenablement.

Appeler un dératiseur

La meilleure chose à faire est de faire appel à une société de dératisation, équipée en toutes circonstances et dont l’expertise est établie afin de vous offrir les services que vous méritez en jugeant et s’adaptant à votre situation.

Besoin d’information?

Discutez sans plus attendre avec l'un de nos experts

Ils nous ont fait confiance

Conclusion

Connaître la nature de la nuisance est primordiale afin de pouvoir la combattre efficacement. Vous ne souhaitez ni avoir une invasion de rongeurs qui s’éternise, ni empoisonner une espèce protégée !

Dans cette perspective, les excréments constituent un indice de choix pour adapter le traitement à votre situation autant qu’aux animaux qui vous importunent.

Contactez nos équipes de professionnels de la lutte antiparasitaire pour vous débarrasser de vos invasions en cas de doute

Questions fréquentes sur les excréments de rongeurs

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.