Rechercher

Rats dans le potager : les traitements efficaces

rats dans le poulailler

Avoir des rats, ou n’importe quel autre rongeur, dans son potager n’est jamais très agréable visuellement, et jamais très souhaitable d’un point de vue sanitaire.

Voici ce que vous devez savoir si vous avez des rats dans votre potager.

Pourquoi les rats adorent-ils tant les potagers ?

rats dans le potager

Les rats ne sont pas fous. S’ils visitent régulièrement votre potager, c’est bien sûr parce qu’ils y ont intérêt.

En l’occurrence, ils y trouvent de quoi se nourrir. Le problème, c’est que c’est aussi votre nourriture !

Ils sont en plus sans doute plus impatients que vous. Eux n’attendent pas forcément que le fruit ou le légume soit mûr. Ils mangent parfois des fruits à peine sortis, lorsqu’ils ne s’attaquent pas à leurs racines.

Les rongeurs ont aussi un certain goût pour tout ce qui est déchets comme les légumes et fruits en décomposition, comme le compost ou tout simplement les fruits tombés et abandonnés.

Quels types de rongeurs retrouve-t-on le plus dans les potagers ?

Il n’y a en réalité pas qu’un type de rat que l’on peut croiser dans un potager classique. Voici les principales espèces que vous avez sans doute vues chez vous.

Le rat noir : un rongeur des champs fréquent dans les potagers

rat noir grenier

Le rat noir est parfois surnommé rat des toits, rat des greniers ou parfois rat des champs, est le rat que vous êtes le plus susceptible de croiser la main dans le sac, ou plutôt les incisives dans vos légumes, dans votre potager.

C’est un rat de 15 à 20 cm, noir, qui se nourrit principalement de fruits et légumes.

Le rat brun : le rat qu’on retrouve le plus souvent en ville

rat brun

Le rat brun, qu’on appelle aussi surmulot, rat de Norvège ou rat d’égout, est plus gros que son homologue le rat noir.

Il est plus rare en campagne, mais si vous avez un potager en zone urbaine ou semi-urbaine, il n’est pas du tout impossible qu’il se trouve chez vous.

Si son alimentation de base est plutôt orientée vers les graines et la viande, il peut tout de même s’attaquer aux légumes de votre potager s’il juge l’opportunité intéressante. Après tout, les égouts et poubelles dont ils raffolent ne sont pas faites que de graines et de viandes non plus.

Le campagnol ou le rat taupier : le rongeur qui dévore les racines de votre potager

Rat taupier ou campagnol terrestre

Le campagnol, appelé aussi rat taupier, est typiquement un rongeur qui peut ravager votre potager en un temps relativement court.

Comme son nom l’indique, il est parfois confondu avec la taupe en raison des galeries qu’il créé. Sauf que lorsque la taupe creuse des galeries pour courir après les vers de terre, le rat taupier reste un rongeur qui aime ronger les racines de votre potager, ce qui peut inclure vos légumes.

Le mulot : le cousin des souris très opportuniste

mulot sylvestre

Le mulot est le cousin de la souris qu’on retrouve le plus souvent dans la campagne.

Il n’est pas spécialement connu pour s’attaquer aux potagers, mais si l’opportunité est irrésistible, il n’hésitera pas à goûter à vos fruits, vos baies ou vos racines.

Si votre potager est complètement ravagé, ce n’est sans doute pas le coupable à suspecter. C’est en revanche le coupable idéal si vos stocks de céréales ou grains ont été attaqués.

Les légumes et fruits du potager qui attirent le plus souvent les rats

Certains légumes et fruits du potager semblent plus attaqués que d’autres par les différentes espèces de rats. Voici les plus communs.

Les tomates : un fruit qui pourrit rapidement et qui est facile d’accès

tomates mangées par des rats

Les tomates sont parmi les plantes les plus vulnérables pour de nombreux nuisibles, et malheureusement cela inclut les rats.

Les tomates tombées sont très appétissantes pour les rats, même si elles sont pourries. Celles qui sont en bas des plants sont également parfaitement accessibles pour un rat noir ou un rat brun.

Les carottes : les rats taupiers peuvent facilement y accéder

Les jardiniers sont parfois surpris de voir leurs carottes, pourtant sous terre, se faire décimer par des rats.

Les carottes sont pourtant loin d’être ignorées par la plupart des rats, notamment les rats taupiers qui n’hésitent pas à creuser des galeries pour atteindre leur récompense. Même les autres espèces de rats moins axées sur les racines s’en prennent régulièrement à vos précieuses carottes. En guise de consolation, il paraît que ça rend aimable.

Les pommes de terre : la cible idéale des rats taupiers

pommes de terre rats

Ceux qui ignorent les dégâts potentiels causés par les rats taupiers l’apprennent régulièrement une fois que l’un d’eux s’est attaqué à leurs pommes de terre.

Encore une fois, ce n’est pas parce que vos légumes sont sous terre qu’ils sont protégés des rats taupiers.

Il en va de même pour les autres racines et bulbes fréquentes du potager : navets, oignons, patates douces ou encore panais.

Les fraises : il n’y a pas que les humains qui aiment leur goût sucré

Les fraises sont une cible facile pour de nombreux nuisibles : insectes comme rongeurs.

Tous les rongeurs peuvent facilement accéder à vos fraises, même les plus petits. Et presque aucun ne refuserait leur goût sucré. Mais après tout, qui pourrait leur en vouloir ?

Les haricots verts : plus attaqués qu’on ne le pense

Les haricots verts sont plus rarement ciblés par les rats, notamment les rats taupiers qui s’attaquent à leurs racines plus qu’aux haricots en tant que tels.

Les meilleurs moyens de protéger efficacement votre potager des rats

Pour protéger votre potager efficacement des rats, vous devez prendre des mesures préventives ainsi que curatives. Voici celles qui donneront le plus de résultats.

Grillager votre potager ou votre serre : une prévention souvent nécessaire pour éviter les intrusions

Un potager ouvert est un potager qui se fera visiter par les rats à un moment ou à un autre.

Si vous ne souhaitez pas que les rats puissent sentir vos légumes ou titiller leurs racines, il n’y a pas 36 solutions : il faut leur empêcher l’accès à votre potager ou à votre serre.

Le plus simple et le plus efficace est de grillager jusqu’au sol. Idéalement avec du grillage anti-intrusion de rongeurs qui est non seulement très fin et bloque la plupart des rongeurs, mais également impossible à ronger pour eux, même pour ceux qui ont les incisives les plus affûtées.

Si vous n’avez pas d’invasion en cours et que votre potager ou serre est facilement hermétique, c’est peut-être la seule chose que vous aurez à faire pour ne jamais avoir de rats dans votre potager.

Placer des pièges anti-rats aux abords des lieux clés de votre potager

Tapette anti-rats professionnelle, 3 réglages de sensibilité, Gorilla Traps

 

Si vous avez des rats qui sont dans votre potager, ou qui s’y insèrent facilement sans que vous ne puissiez le rendre hermétique, la solution la plus efficace est de poser des pièges.

Plusieurs pièges sont disponibles en fonction de vos préférences. Tous seront parfaitement efficaces s’ils sont correctement utilisés, et sans dangers lorsqu’ils sont placés dans des postes d’appâtage sécurisés :

N’hésitez pas à visiter notre boutique pour parcourir tous nos pièges anti-rongeurs pour votre potager.

Ne pas laisser les légumes et fruits pourrir dans votre potager

Un potager bien entretenu et propre peut éviter certaines invasions de rats.

Les rats viennent s’ils trouvent facilement à manger. Si leur tâche est compliquée, il est très probable qu’ils se dirigent vers une cible plus facile.

Les fruits et légumes au sol, en décomposition ou non, ainsi que les tas de compost ou de déchets végétaux à l’air libre sont de véritables aimants à rats.

Un peu de nettoyage régulier et un bac de compost fermé peuvent faire une plus grande différence que vous ne le pensez.

Avoir des chats, des chiens (ou des renards) qui veillent sur votre potager : un bon répulsif

Les animaux domestiques restent des bons répulsifs contre les rats. Si aucun d’entre eux ne vous débarrassera d’une vraie invasion, ils peuvent toutefois détourner les rats les plus curieux vers des contrées loin de votre potager.

Les renards, les couleuvres et les rapaces sont aussi d’excellents prédateurs naturels contre les rats de votre potager. Certes, ce ne sont pas des animaux de compagnie, mais si vous avez envie d’avoir un traitement naturel à votre problème de rat, vous pouvez vous pencher vers des solutions pour les accueillir dans votre potager.

renards rats potager

Laisser des professionnels de la dératisation intervenir : de loin votre option la plus efficace

Les dératiseurs professionnels restent une valeur sûre et de loin l’option la plus efficace pour dératiser un potager.

Si vous ne vous en sortez pas et que votre potager se fait saccager à intervalles réguliers par des rongeurs, n’hésitez pas à demander un devis à nos équipes.

Les traitements et astuces qui ne sont pas efficaces pour vous débarrasser des rats dans votre potager

On lit parfois un peu de tout et n’importe quoi sur internet. Voici les techniques que vous avez peut-être entendu mais qui seront plus une perte de temps qu’autre chose.

Les plantes répulsives : votre potager sera toujours très (trop) attrayant pour un rat gourmand

Malheureusement, il n’existe aucune plante suffisamment répulsive qui permette à votre potager de se prémunir efficacement contre les rats. Du moins rien qui ne remplace un bon grillage anti-intrusion couplé à des pièges disposés aux endroits stratégiques.

Toutefois, si vous souhaitez planter de la menthe, de l’épurge, de la couronne impériale, du laurier ou de la jacinthe, vous pouvez toujours essayer. N’en attendez simplement pas trop. Et n’attendez pas qu’ils “agissent” si votre potager est déjà attaqué.

Les ultrasons : les rongeurs ne sont pas dérangés s’ils ont vraiment faim

Les répulsifs à ultrasons sont des appareils très controversés.

Leur efficacité n’a pour le moment vraiment pas fait ses preuves, pour aucun nuisible. Non seulement les rongeurs s’habituent très vite à leur présence, mais il y a fort à parier qu’ils ignorent complètement l’inconfort temporel s’ils peuvent en échange consommer ce dont ils raffolent et qui se trouve dans votre potager.

Détruire les galeries : les rats taupiers vont simplement en recreuser d’autres

Détruire les galeries peut sembler être une bonne solution pour lutter contre les rats taupiers de votre potager, mais c’est en réalité plutôt inutile. Le rat taupier va simplement en creuser une nouvelle dès que l’ancienne n’est plus utilisable.

Le bon côté des choses, c’est que vous aurez à présent de la terre bêchée, aérée et prête à être cultivée pour votre potager.

Est-ce dangereux de ne rien faire lorsqu’on a des rats dans son potager ?

Malheureusement, oui il est dangereux de ne rien faire lorsqu’on a des rats chez soi, d’autant plus lorsqu’ils sont dans un potager.

Les rats sont porteurs de nombreux pathogènes dangereux pour l’homme, et ce peu importe le type de rat et même de rongeurs.

Ils peuvent déposer des bactéries et virus potentiellement graves sur vos légumes, fruits mais aussi contaminer vos animaux de compagnie qui vous contaminent à votre tour.

Il est donc important d’agir au plus vite lorsque vous avez des rats dans votre potager. Ceux qui ne font rien sont ceux qui se font surprendre par leur vitesse de reproduction et qui se retrouvent avec des invasions massives causant des problèmes de santé, en plus de l’anéantissement de leur potager.

Conclusion

Les rats font partie de la vie d’un potager, même s’ils ne sont pas souhaitables et potentiellement (très) dangereux pour votre santé en raison des pathogènes qu’ils transportent.

Les solutions les plus efficaces pour éviter les rats dans le potager restent de le grillager aussi hermétiquement que possible et de placer des pièges en prévention ou en traitement curatif.

Si vous sentez que la situation vous échappe, faites appel à un dératiseur qui saura comment vous débarrasser des nuisibles de votre potager.

Contactez nos équipes pour un devis gratuit.