Que faut-il faire après une désinsectisation anti-cafards/blattes ?

Les cafards, ou blattes, sont parmi les insectes les plus nuisibles aux être humains. La majorité d’entre nous entamons une procédure d’éradication que ce soit par des traitements faits maison ou par le passage par d’un société de désinfection. Dans la grande partie des cas, l’éradication se termine par un succès. Mais que faut-il faire après la désinsectisation anti-cafards ? Et bien, il faut tout d’abord se donner du temps pour commencer à observer les résultats. Par la suite, le mieux est de prendre des mesures préventives pour éviter de futures infestations. C’est précisément le sujet de cet article.

Lisez également notre article sur les cafards/blattes afin d’apprendre à les identifier, comprendre les causes de leur présence, les maladies qu’ils peuvent véhiculer ainsi que les mesures préventives qu’il faut appliquer pour éviter une infestation.

Les mesures à prendre après une désinsectisation anti-cafards

Il y a certaines “bonnes pratiques” à effectuer après une désinsectisation professionnelle anti-cafards afin d’assurer une extermination optimale. Elles sont regroupées dans la liste suivante.

La propreté

Les blattes ont pu infesté votre foyer par la présence partielle de saleté; par exemple dans des recoins difficilement accessible tels qu’à l’arrière d’un meuble. Les cafards auront plus de difficulté à s’introduire dans une maison parfaitement aseptisé. Vous devez vous assurer de maintenir une cuisine propre et vous débarrasser rapidement de tout déchet qui pourrait trainer sur le plan de travail. De manière parallèle, il faut éviter d’accumuler de déchets trop longtemps dans votre maison et veiller à conserver ceux-ci dans des poubelles bien fermées hermétiquement. 

La nourriture

Une entreprise de lutte antiparasitaire se sert en réalité d’appâts toxiques pour éradiquer les cafards. Vous pouvez améliorer l’efficacité de l’éradication efficace en éliminant les autres sources de nourriture disponibles à proximité de ces insectes. Assurez-vous aussi de ne pas laisser de petits morceaux de nourriture après avoir mangé tels que des miettes. Pour le reste, nous vous conseillons également de stocker tous vos aliments dans des contenants hermétiques afin d’en limiter l’accès aux blattes. Ces différents éléments pousseront plus facilement les cafards à s’orienter vers les appâts toxiques lors du traitement.

L’eau

Les cafards affectés par l’appât toxique auront besoin d’eau pour s’hydrater. Il est nécessaire d’éviter de mettre à disposition des points d’eau afin de ne pas les en nourrir. Vous pouvez essuyer toutes les zones humides après chaque utilisation (par ex. dans l’évier) et éviter de laisser trainer un verre rempli d’eau la nuit. Cela permettra d’accroître la vitesse du processus de mise à mort de ces blattes.

La patience

Il est normal d’apercevoir encore quelques individus quelques jours après le traitement, quelle que soit son efficacité. Certains cafards survivent à la pulvérisation de pesticides pendant quelques jours. Dans ce cas de figure, contactez votre spécialiste en lutte antiparasitaire afin de vous assurer que cela est normal.

Les mesures à prendre pour prévenir une autre infestation de cafards

Faire appel régulièrement à des professionnels de la lutte antiparasitaire  n’est évidemment i pratique ni économique. Il est donc important de prendre des mesures préventives afin de prévenir une nouvelle infestation de cafards dans les mois qui suivent le traitement. Les points suivants en résument les plus pertinentes.

Scellez les points d’entrée

Les blattes essaient activement de pénétrer à l’intérieur des habitations lors de la période estivale. La chaleur les pousse à chercher des cachettes plus fraîches et ils entrent dans les maisons par les fissures et interstices des portes, des fenêtres et des fondations de l’habitation. Rebouchez ces différents espaces autour de vos fenêtres et de vos portes et placez un balai ‘coupe-froid’ sous votre porte d’entrée permettra déjà de limiter l’accessibilité le risque d’infestation. 

Aspirez les miettes

Les restes de nourriture, y compris les minuscules miettes que vous ne remarquerez peut-être pas en un coup d’œil, représentent une excellent source de nourriture pour les cafards. Armé d’un balai et d’un aspirateur, nettoyez régulièrement vos sols en profondeur. Assurez-vous de retirer les appareils collés aux murs pour nettoyer en dessous. Portez une attention particulière aux sols de la cuisine. Prenez l’habitude d’essuyer les plans de travail tous les soirs avant la sortie des cafards ; ceux-ci sont plus actifs la nuit quand il n’y a personne. 

La cuisine est primordiale

La prévention des blattes dans la cuisine est l’un des moyens de lutte les plus efficaces contre ce nuisible. Soyez vigilant quant au nettoyage si vous renversez un liquide et apprenez aux enfants à le faire également. Gardez à portée de main les produits de nettoyage, tels que le nettoyant tout usage et les serviettes en papier. Sortez les ordures quotidiennement ou stockez-les dans un contenant scellé. La vaisselle non lavée et les morceaux de nourriture laissés dans l’évier pendant la nuit sont la principale source de nourriture des cafards. Nettoyez la vaisselle tous les jours, ne la laissez jamais dans un évier pendant la nuit.

Bien conserver les aliments

Les blattes peuvent ronger le carton et le plastique fin dans lesquels de nombreux produits alimentaires sont stockés. Il est préférable de stocker ses aliment dans des contenant solide étanche et scellé, même si vous ne soupçonnez pas d’infestation de blattes. Des céréales à la farine en passant par les pépites de chocolat ainsi que tous les produits en emballage mince sont fragiles. 

Assécher les zones humides

Les robinets qui coulent et les tuyaux qui fuient attirent les blattes. Vérifiez les zones les plus susceptibles d’être humides telles que derrière les toilettes, sous les éviers et dans les sous-sols. Réparez les tuyaux et les robinets qui pourraient présenter une fuite et utilisez un déshumidificateur pour sécher les zones humides du sous-sol.

Désencombrer la maison

Le désordre fait obstacle à une maison propre. Avoir une pièce encombrée d’éléments non essentiels, en particulier dans la cuisine, va inévitablement rendre son nettoyage plus difficile. Rangez ailleurs ce que vous n’utilisez pas régulièrement et l’espace libéré rendra le nettoyage de cette pièce plus aisé et donc plus fréquent.

Besoin d’information?

Discutez sans plus attendre avec l'un de nos experts

Ils nous ont fait confiance

Conclusion

Ils ne sont peut-être ni conscients ni intelligents, mais l’instinct et les habitudes des cafards/blattes leur permettent de résister et de nuire aux humains. Si vous soupçonnez une infestation de cafards chez vous, ne tardez pas à contacter un professionnel de la lutte antiparasitaire. Au plus vite vous agissez, au moins le traitement sera lourd et au plus les dégâts seront limités. 

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.