logo-edn-extermination-nuisible
Mon panier

Votre panier est vide.

0,00  0
Mon panier

Votre panier est vide.

0

Où se cachent les blattes dans une maison ?

Où se cachent les blattes dans une maison ?

Infestation de cafards

Les blattes doivent la survie de leur espèce, de plus de 200 millions d’années, à leur capacité à se cacher n’importe où.

Mais quelles sont leurs cachettes favorites dans une maison ? Découvrez-le sans attendre dans cet article.

Savoir débusquer une infestation de cafards et son origine est primordial pour éviter que la situation ne devienne incontrôlable. En effet, ces insectes nuisibles se reproduisent extrêmement vite. Un couple de cafards peut, à lui seul, donner naissance à 100 000 oeufs.

 

Quels sont les environnements qui attirent particulièrement les blattes ?

Les cafards adorent les zones chaudes, humides et sombres.

Grâce à la flexibilité de leur corps, ils se faufilent dans les fissures et interstices les plus exigus des murs, plafonds, meubles et appareils électroménagers.

Bon à savoir : pour vivre, les blattes ont besoin d’eau et de nourriture.

Les endroits humides : un quasi-prérequis pour avoir des blattes

Les blattes ont besoin d’humidité pour survivre et se reproduire. C’est donc, tout naturellement, qu’elles recherchent des lieux humides pour s’installer.

 

Blattes et humidité : les blattes se cachent souvent dans les cuisines et les salles de bain sous les éviers

 

On les retrouve ainsi fréquemment dans les cuisines et salles de bains, derrière les frigos, les machines à laver le linge ou la vaisselle, ou encore à proximité des éviers et des canalisations, des saunas et des piscines. En effet, ces lieux dégagent l’humidité idéale pour la reproduction de cette espèce.

Des cachettes : les blattes n’aiment pas être à portée des prédateurs

Les cafards s’installent toujours dans les lieux calmes pour se reproduire. C’est pourquoi ces insectes sont à la recherche de cachettes à l’abri de la vue de leurs prédateurs, nous les humains.

Ainsi, les blattes se faufilent dans les interstices des murs, des plafonds, mais aussi dans les plinthes, les meubles et les appareils électroménagers pour trouver le lieu adéquat à leur installation.

Les lieux sombres : les blattes n’adorent pas la lumière

Les blattes sont des nuisibles nocturnes. Elles sont, en effet, plus actives la nuit que le jour.

Cela tient au fait qu’elles n’apprécient peu la lumière. On dit qu’elles sont lucifuges.

Ainsi, elles s’installent généralement dans des lieux sombres comme les fours et autres appareils électroménagers, les placards, les garde-manger, les tiroirs, les fissures, les sous-sols, les égouts ou sous les meubles…

Les zones chaudes : la plupart des espèces de blattes préfèrent la chaleur au froid

La majorité des espèces de blattes ont besoin d’une certaine température pour proliférer. Ces insectes ectothermes ne peuvent produire de chaleur par eux-mêmes.

Lorsque la température extérieure se refroidit, leur organisme se ralentit. Au contraire, les températures plus élevées sont idéales pour leur développement, leur reproduction et leurs activités.

Dans la maison, elles apprécient particulièrement les zones chaudes comme les appareils électroménagers qui dégagent de la chaleur en continu.

De la nourriture : les blattes en ont besoin pour survivre et se reproduire

Pour survivre et se reproduire, les blattes ont besoin d’eau, mais aussi de nourriture.

Les cafards sont omnivores. Ils peuvent manger n’importe quel type de nourriture (humaine ou animale), mais aussi du tissu, du papier, du carton, des déchets organiques ou des excréments. Ils ne sont pas très difficiles à contenter !

De plus, un rien leur suffit. Les cafards peuvent simplement se nourrir de miettes ou de restes sur une vaisselle sale.

 

Blattes et nourriture : insectes nuisibles omnivores

 

C’est pourquoi on les retrouve souvent dans la cuisine où ils se laissent guider grâce à leur puissant odorat.

Tant que nous leur offrons le gîte et le couvert, les cafards ne déguerpissent pas. Pour éviter l’installation, puis l’infestation de blattes, il convient donc de nettoyer régulièrement sa maison à chaque fin de repas et de changer régulièrement ses poubelles.

 

Les endroits de votre maison où les blattes se cachent le plus souvent

Connaître les cachettes préférées des blattes peut vous permettre d’identifier au plus vite une infestation et éviter que la situation ne s’aggrave.

Sachant qu’elles affectionnent principalement les zones chaudes, humides et sombres, elles ont toujours tendance à privilégier les mêmes cachettes.

Les caves : une pièce de choix pour les cafards

Les blattes orientales ou cafards des caves supportent mieux le froid que les autres espèces. C’est pourquoi on les retrouve souvent dans les caves et dans les sous-sols qui réunissent trois critères indispensables à leur développement : le calme, l’humidité et la pénombre.

Elles peuvent arriver par le jardin ou pendant un emménagement ou une livraison dans un carton.

Sous l’évier de la cuisine ou de la salle de bain : un lieu très commun où trouver des blattes

De manière générale, la cuisine et la salle de bain sont des lieux de prédilection des blattes. En effet, ces deux pièces sont humides. De plus, dans la cuisine, les sources d’alimentation sont nombreuses.

Les cafards adorent se cacher sous les éviers de cuisine et de salle de bain. En effet, le lieu est humide, sombre et se trouve au calme.

Derrière/sous l’électroménager : des cachettes idéales pour les cafards

Les meubles, mais surtout les appareils électroménagers, offrent de nombreuses cachettes aux cafards.

En effet, ils peuvent se faufiler dans les interstices et y trouver tout ce dont ils ont besoin comme la chaleur et des coins sombres. Ces insectes s’installent avec plaisir dans, sous ou derrière le four, le frigo, les machines à laver et les petits appareils électroménagers (cafetière, micro-ondes…). Les réfrigérateurs, les congélateurs, les machines à laver le linge et la vaisselle ou encore les cafetières sont également source d’humidité, ce qui les rend davantage attractifs pour les blattes.

Dans les placards alimentaires : les blattes vivant directement à la source de nourriture

Les blattes sont omnivores. Elles aiment le sucré, le salé, le gras, les protéines, et tout ce que nous pouvons entreposer dans nos placards de la cuisine ou le garde-manger :

  • céréales,
  • sucre,
  • féculents,
  • graisses,
  • cellulose (emballage alimentaire),
  • produits laitiers,
  • fruits,
  • légumes,
  • viande,
  • poisson,

En s’installant dans les placards, elles disposent directement de la nourriture, mais peuvent aussi trouver un refuge au chaud et à l’abri de la lumière. C’est pourquoi les placards de la cuisine représentent un lieu fortement prisé pour ces nuisibles.

Dans/Autour de la plomberie : une cachette récurrente pour les blattes

Leur amour inconditionnel pour les lieux humides conduit souvent les blattes à s’installer dans ou autour de la plomberie.

Les tuyaux d’alimentation ont tendance à créer du condensat, de fines gouttes d’eau. Ainsi, les cafards bénéficient de l’humidité nécessaire à leur reproduction et peuvent s’abreuver.

Le jardin : un lieu de la maison parfois envahi de blattes

Certaines espèces de blattes préfèrent s’installer dans le jardin, on les appelle tout simplement les cafards de jardin.

 

Cafards de jardin

 

Cette appellation regroupe, en réalité, plusieurs espèces :

  • Les Ectobius Pallidus ou blattes forestières
  • Les Supella Longipalpa ou cafards à rayures
  • Les Ectobius vinzi ou cafards des bois ambrés,
  • Les Ectobius vittiventris.

Pour plus d’informations au sujet des cafards de jardin, retrouvez notre article sur le sujet.

 

Comment trouver la cachette des blattes qui se trouvent chez vous ?

Commencez par regarder les lieux humides, sombres et calmes

Vous avez identifié un ou deux cafards dans votre intérieur. Il convient de trouver rapidement leur cachette afin de pouvoir vous en débarrasser. Cherchez des insectes, mais aussi les poches d’œufs et les restes de cocon.

Pour trouver leur cachette, commencez par regarder dans les zones chaudes, humides et calmes, notamment dans la cuisine et la salle de bains.

Regardez aussi autour, sous et à l’intérieur des meubles et des appareils électroménagers.

Repérez tous les interstices de votre maison et voyez si l’infestation n’en provient pas : fissures dans un mur ou un plafond, plinthes, papier peint décollé…

Enfin, finissez le tour par la cave, le sous-sol et le jardin.

Disposez des pièges de détection anti-cafards

Pour rendre encore plus efficace la détection, installez des pièges dans les lieux stratégiques.

Il s’agit le plus souvent de pièges collants, très simples d’utilisation.

Certaines plaques de colle sont quadrillées pour une meilleure détection et évaluer le niveau d’infestation.

 

Comment éviter d’avoir des cafards chez soi ?

Quelques astuces permettent d’éviter les infestations de blattes dans votre maison.

L’hygiène en est la clé. En effet, nous vous recommandons de :

  • Nettoyer régulièrement vos placards (notamment alimentaires) ;
  • Conditionner la nourriture dans des boîtes hermétiques ;
  • Faire votre vaisselle à la fin du repas ;
  • Nettoyer vos plans de travail et tables après la préparation du repas et le repas ;
  • Passer régulièrement l’aspirateur pour retirer les miettes (aussi sous les meubles et les appareils électroménagers) ;
  • Changez et jetez souvent vos sacs d’aspirateur ;
  • Vider régulièrement les poubelles et les désinfecter de temps en temps.

Autres points importants, réparez rapidement les fuites et rebouchez toutes les ouvertures potentielles : isolation des portes et fenêtres, fissures dans les murs et plafonds, évacuations…

 

Que faire pour se débarrasser des blattes une fois leur cachette décelée ?

Les solutions naturelles anti-cafards

Comme la plupart des nuisibles, les blattes sont sensibles à certaines odeurs. C’est le cas, par exemple, du vinaigre blanc et de certaines huiles essentielles : lavande, eucalyptus, citron…

 

Solutions naturelles pour se débarrasser des cafards : répulsifs, vinaigre blanc, huile essentielles, bicarbonate de soude

 

Vous pouvez ainsi préparer un vaporisateur à base d’un mélange de vinaigre blanc, d’huile essentielle et d’eau, à vaporiser dans les zones à risques : derrière et sous les électroménagers, sous les éviers, dans les placards…

Le bicarbonate de soude constitue également une solution naturelle contre les cafards. En effet, la substance les déshydrate. Vous pouvez simplement mélanger du bicarbonate de soude et du sucre en poudre, à placer en tas dans les endroits infestés.

Les pièges anti-cafards : une solution qui peut diminuer les populations, mais qui ne mettra que rarement fin à une invasion

Les pièges anti-cafards sont extrêmement efficaces pour la détection, mais restent souvent insuffisants pour éradiquer une infestation, surtout si elle est importante.

Il existe des pièges avec phéromones et plaques collantes ou des pièges avec attractifs.

Le premier système s’utilise principalement pour la détection, car leur capacité de capture reste limitée. Les blattes, attirées par les phéromones, se rendent sur la plaque collante de laquelle ils ne peuvent plus se dépêtrer.

Les pièges à attractifs prennent souvent la forme d’une boîte à plusieurs entrées. Les cafards y sont attirés grâce à un attractif placé à l’intérieur. Ils ne peuvent pas ressortir du piège à cause d’un système de non-retour.

Les insecticides : une étape souvent obligatoire pour se débarrasser des blattes

Des insecticides anti-cafards sont disponibles dans les supermarchés ou dans les magasins de jardinage/bricolage.

Ces traitements, souvent toxiques, représentent une étape quasi-obligatoire dans la lutte anti-blattes.

Si les produits du commerce sont très nocifs et dangereux à manipuler, leur efficacité est bien moindre que celle des produits professionnels. Les cafards ont tendance à s’adapter et à développer une forte résistance immunitaire face aux insecticides.

Ces produits s’utilisent avec prudence. Il convient de lire attentivement les instructions avant la manipulation et d’aérer les espaces après utilisation. Un surdosage ou sous-dosage peut être critique. En effet, une utilisation déraisonnée de produits insecticides peut avoir des conséquences graves sur votre santé et sur celle de votre entourage.

Optez en priorité pour des produits non-toxiques comme la terre de diatomée qui déshydrate les cafards après consommation, ce qui les tue rapidement. L’avantage de ce type de produits est que vous pouvez les utiliser à l’intérieur de votre maison sans risque, même dans vos placards alimentaires.

Autres produits utiles pour lutter contre les infestations de cafards

Faire appel à des professionnels de l’extermination de cafards : votre meilleure option en cas d’invasion de blattes avancée

Éradiquer une infestation de cafards seul n’est pas chose aisée.

C’est pourquoi il est préférable de faire appel à des professionnels de la désinsectisation.

 

désinfection punaises lit

 

Les exterminateurs utilisent également des insecticides, mais plus dosés. En effet, les produits du commerce sont souvent sous-dosés chimiquement et les cafards y sont résistants.

Grâce à leur savoir-faire et leur équipement, les professionnels de l’extermination savent exactement quel type de molécule privilégier, comment et où les appliquer pour une lutte anti-cafards rapide et efficace.

Ils n’hésitent pas à alterner les types de traitement pour faire face à ces nuisibles de plus en plus résistants. Selon le degré d’invasion, plusieurs interventions peuvent s’avérer nécessaires.

 

Conclusion

Connaître les cachettes préférées des blattes au sein de votre maison peut vous aider à débusquer rapidement une invasion.

De manière générale, les cafards s’installent toujours dans des lieux calmes, chauds, humides et à l’abri de la lumière.

Si vous repérez quelques spécimens isolés, vous savez désormais où chercher.

Une fois le foyer de l’infestation détecté, il faut agir vite pour éviter que l’invasion ne se propage davantage.

Vous pouvez tenter d’éliminer les cafards grâce à des pièges et à des insecticides en vente sur notre e-shop. Néanmoins, si vous ne parvenez pas à maîtriser et à éliminer l’infestation, n’hésitez pas àcontacter notre équipe de professionnels.