Rechercher

L’acide borique est-il (vraiment) efficace contre les cafards ?

N’attendez plus !

Les rongeurs se reproduisent (beaucoup) plus vite que vous ne le pensez. Contactez un de nos experts dès aujourd’hui.

Jean
Expert Rats EDN

Sommaire

Connus pour leur rapide reproduction et les risques sanitaires qu’ils présentent, les cafards sont de véritables nuisibles avec qui la cohabitation n’est pas envisageable.

Pourtant, ces insectes adorent s’introduire et s’installer dans nos foyers, car ils y trouvent tout ce dont ils ont besoin, à savoir de l’eau, de la nourriture, de la chaleur, de l’humidité et des recoins sombres.

Nocives pour la santé, repoussantes et résistantes, les blattes existent depuis plus de 300 millions d’années et ne sont pas prêtes de disparaître.
Pas de panique, Internet regorge d’astuces naturelles pour se débarrasser des infestations de cafards, dont l’acide borique est la plus populaire. Mais est-ce si efficace et sans danger pour les humains ? Existe-t-il de meilleures alternatives ?

 

Qu’est-ce que l’acide borique ?

L’acide borique se présente sous la forme d’une poudre blanche.

Ce dérivé du bore est parfois qualifié de borate d’hydrogène, d’acide boracique ou d’acide orthoborique.

Malgré son nom barbare, l’acide borique se trouve naturellement dans l’eau de mer, les sols (essentiellement volcaniques), certains minéraux comme le borax.

Grâce à ses multiples propriétés, on l’utilise comme :

  • Produit d’entretien : nettoyant, détachant, désinfectant, anti-moisissures…
  • Antifongique et antiviral : traitement de l’acné, des mycoses ou d’autres champignons,
  • Antibactérien et antiseptique local : nettoyage des plaies et des yeux infectés,
  • Anti-transpirant et désodorisant : efficace contre la transpiration, les odeurs de pieds et de chaussures,

L’acide borique est aussi fréquemment utilisé comme insecticide. On en trouve d’ailleurs dans certains produits de désinsectisation vendus dans le commerce.

C’est pourquoi son emploi est souvent recommandé dans la lutte contre les cafards, les fourmis et d’autres insectes.

Vous pouvez en trouver en vente libre sous différentes formes : cristaux, poudre, liquide, gel ou piège.

 

 

Pourquoi l’acide borique est-il parfois conseillé dans la lutte contre les cafards ?

L’acide borique compte parmi les astuces les plus répandues pour lutter naturellement contre les cafards.

Ce produit naturel semble posséder une double action contre ces insectes, car il agit par contact et par ingestion.

L’acide borique est irritant pour les cafards

Dès qu’une partie du corps d’un cafard entre en contact avec de l’acide borique, la substance y adhère grâce à sa charge électrostatique positive.

Progressivement, elle devient irritante et cause des brûlures chimiques, puis elle s’infiltre à travers leur enveloppe. En effet, naturellement lisse et gras, le corps des cafards absorbe aisément les substances avec lesquelles ils entrent en contact, ce qui provoque leur déshydratation et parfois leur mort.

Dans le meilleur des cas, le cafard ingère également une partie du poison lors de sa toilette.

Correctement ingéré par les cafards, l’acide borique peut être mortel

L’ingestion d’une quantité suffisante d’acide borique par une blatte agit directement sur son système digestif et nerveux. En effet, cette substance engendre la détérioration de leur paroi intestinale, en plus d’agir comme une neurotoxine.

Correctement ingérée, l’acide borique pourrait tuer les cafards en quelques heures ou quelques jours. L’action de l’acide borique n’est pas immédiate.

 

Quelle est l’efficacité réelle de l’acide borique pour vous débarrasser des cafards ?

Plébiscité par les sites web “verts”, ce produit naturel peut-il vraiment devenir une alternative aux bombes aérosols d’insecticides chimiques ?

L’acide borique est-il vraiment exempt de risques pour l’environnement et notre entourage ?

Peu cher à l’achat, il est seulement efficace dans certaines situations.

De plus, il ne doit pas être utilisé n’importe comment. En effet, il peut être toxique pour vous, vos enfants et vos animaux de compagnie. Lisez bien les précautions d’emploi avant chaque utilisation.

L’acide borique est une option intéressante en prévention et pour lutter contre les petites infestations

L’acide borique s’utilise à la fois à titre préventif et curatif.

Irritant, il agit comme un répulsif contre les nuisibles. Mélangée avec du sucre ou un autre aliment, la substance se transforme en appât. Après l’ingestion, le cafard voit son système digestif et nerveux dégénérer, puis il meurt.

Cependant, ce produit anti-cafards n’agit pas instantanément. Comptez environ deux semaines pour que le traitement par acide borique éradique une infestation de faible à moyenne ampleur. Or, pendant ce temps, vous prenez le risque que l’invasion se développe. Ainsi, il sera peut-être nécessaire de renouveler l’opération 3 semaines plus tard pour tenter de décimer la 2nde génération de blattes.

Un cafard meurt quelques jours après l’ingestion d’acide borique. Pour espérer décimer l’ensemble de la population, il faut que ce même cafard rentre au nid pour nourrir les nymphes. Ces insectes étant nécrophages, vous pouvez également espérer qu’après sa mort son corps soit consommé par d’autres spécimens adultes.

L’acide borique n’est pas suffisamment puissant pour mettre fin à une “vraie” invasion de cafards existante

Oubliez cette méthode si vous faites face à une forte infestation. Effectivement, l’acide borique n’est pas assez puissant et efficace pour vous débarrasser d’une grosse colonie de cafards.

Si son usage convient pour éradiquer quelques blattes isolées et pour prévenir une infestation, ce type de traitement reste trop incertain et lent pour venir à bout d’une vraie invasion.

Ces nuisibles se reproduisent excessivement rapidement et la situation peut vite dégénérer.

Si vous décidez de recourir à l’acide borique contre les cafards, utilisez d’autres méthodes de contrôle et de piégeage en parallèle pour mettre plus de chances de votre côté.

 

Comment utiliser l’acide borique pour éloigner les cafards ?

Comme l’acide borique agit par contact et par ingestion contre les blattes, vous pouvez recourir à deux méthodes d’utilisation.

Déposer de l’acide borique aux endroits stratégiques où les cafards sont souvent présents

Premièrement, vous pouvez appliquer l’acide borique en fine couche dans les zones stratégiques, fréquentées par les cafards.

Sous forme de poudre, il est possible d’utiliser une bouteille à soufflet comme une bouteille de ketchup pour saupoudrer et bien répartir le produit. Sous forme liquide et de gel, déposez simplement de petites quantités de produit à l’endroit voulu.

Sachant que les blattes aiment particulièrement les zones humides, chaudes et sombres, privilégiez la pose dans la cuisine et la salle de bain, notamment sous les meubles et les appareils électroménagers, dans les placards, les fissures et les crevasses…

Néanmoins, sous forme de poudre, l’acide borique doit être maintenu au sec pour être totalement efficace. Ne l’appliquez pas sur des surfaces mouillées ou même humides.

Si vous avez des cafards et des œufs sur un tapis, utilisez de l’acide borique en poudre, puis passez l’aspirateur 20 minutes après l’application.

De manière générale, le simple fait de répandre de petites quantités d’acide borique sur le sol suffit à entrer en contact avec les cafards qui marchent dessus.

Dans tous les cas, faites attention à ce que le produit, potentiellement toxique, ne soit ni accessible à vos enfants, ni à vos animaux de compagnie. De plus, afin d’éviter toute ingestion accidentelle, n’appliquez pas d’acide borique sur vos plans de travail ou trop près de vos aliments.

Évitez de manipuler de fortes doses et respectez les précautions d’emploi.

Fabriquer des appâts pour cafards avec de l’acide borique

L’acide borique est plus efficace contre les cafards s’il est consommé par absorption. Pour cela, vous pouvez en fabriquer des appâts.

On trouve différentes recettes sur Internet.

Par exemple, formez des boulettes en mélangeant de l’acide borique avec du lait concentré. Molles au début, ces dernières durciront dans les 30 minutes suivantes. Sucré, le lait concentré attire les cafards qui goûtent l’appât sans se méfier, puis meurent quelques jours après à cause des effets du poison.

Il est aussi possible de mélanger la poudre d’acide à quantité égale avec du sucre, de la farine et un peu d’eau, car le sucre attire les insectes. Vous pouvez également ajouter 50 g d’acide borique à un jaune d’oeuf cru.

 

Quelles sont les alternatives plus efficaces que l’acide borique pour les cafards ?

L’utilisation de l’acide borique dans la lutte contre les cafards n’est pas 100 % fiable, notamment lors d’une invasion de grande ampleur.

Dans ce cas, on vous recommande de combiner son utilisation avec d’autres méthodes pour mettre le plus de chances de votre côté de vous débarrasser de l’infestation.

Vous pouvez également adopter l’une des alternatives suivantes, plus efficaces que l’acide borique.

N’oubliez pas que la meilleure prévention anti-cafards est de maintenir votre logement propre et au sec. Nettoyez votre maison, ne laissez pas traîner de vaisselle sale, changez régulièrement vos poubelles et stockez vos aliments dans des contenants hermétiques.

 

Entretien de la maison : comment limiter ou lutter contre les invasions de cafards

 

Les insecticides chimiques : beaucoup plus efficaces sur les cafards que l’acide borique

Si l’on apprécie la composition naturelle de l’acide borique, sachez que les insecticides chimiques restent l’une des solutions les plus efficaces pour se débarrasser de ces insectes très résistants.

Ces produits permettent d’éradiquer complètement les invasions de blattes et agissent plus rapidement que l’acide borique.

 

 

Il est également possible d’utiliser des gels professionnels. Faciles à poser grâce à une seringue ou à un pistolet, ils agissent à la fois sur les œufs, les nymphes et les cafards adultes. De plus, leur action rémanente de quelques semaines à 6 mois garantit un impact sur la durée.

Les pièges et détecteurs de cafards : efficaces pour les cafards égarés, la prévention et le monitoring

Contrairement aux insecticides chimiques, les pièges et détecteurs constituent souvent des solutions naturelles et respectueuses de l’environnement, sans produits toxiques et chimiques. Cependant, ils ne permettent pas d’éradiquer de fortes invasions de cafards.

Cette solution reste très intéressante à titre préventif, mais aussi pour éliminer quelques cafards égarés.

 

 

Ces pièges fonctionnent souvent de la même manière. Ils se composent d’une plaque collante, recouverte de phéromones ou d’appât qui attirent les blattes qui se retrouvent engluées indéfiniment jusqu’à ce qu’elles meurent.

On les recommande notamment pour faire du monitoring, détecter et prévenir les infestations. A ce titre, certains pièges sont munis de plaques graduées afin d’estimer le degré d’infestation avant de prendre les mesures nécessaires.

D’autres possèdent une capacité de piégeage importante. Placés dans des zones stratégiques, ils peuvent capturer de nombreux cafards adultes.

Rebouchez vos tuyaux et trous par où entre vos cafards : un aspect trop souvent négligé de la lutte anti-cafards

Les cafards aiment les lieux sombres et humides. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’ils pénètrent dans les intérieurs par des canalisations ou des fissures.

La prévention anti-cafards passe par une bonne maintenance des lieux : nettoyage, absence de déchets et de miettes, absence de fuites et de points d’humidité, mais aussi rebouchage des trous et condamnation des canalisations hors d’usage.

Vérifiez votre tuyauterie régulièrement et assurez-vous qu’il n’y a pas de crevasses ou de fissures dans vos murs, auquel cas il faudra rapidement procéder aux réparations.

Le bon entretien des lieux permet d’éviter que les insectes ne reviennent après l’éradication de leur invasion.

 

L’intervention d’exterminateurs professionnels : indispensable pour les grosses invasions de cafards

En cas de fortes invasions de blattes, mieux vaut jouer la carte de la prudence.

Ces insectes sont extrêmement résistants et se reproduisent à toute allure, ce qui mène parfois à des situations ingérables par les particuliers.

Vous pouvez tenter d’intervenir seul au début de l’infestation. Néanmoins, si vous constatez que la situation s’envenime, n’attendez pas trop longtemps avant de faire appel à des professionnels de la désinsectisation.

Contactez notre équipe d’exterminateurs si vous souhaitez des conseils ou une intervention. Nos professionnels peuvent aisément et rapidement évaluer la situation et prendre les mesures les plus adaptées pour venir à bout de tous types d’infestation, dans le respect de votre confort, votre santé et votre sécurité.