Raticides : ce qu’il faut absolument savoir avant de dératiser

Les raticides sont une des nombreuses options pour vous débarrasser de vos rats et souris. Ils sont certes très efficaces, mais il est essentiel d’être bien renseigné pour utiliser les raticides en toute sécurité pour vous, votre entourage, vos animaux de compagnie, la faune sauvage ou encore vos voisins.

Lisez bien attentivement ce qui suit avant de vous lancer dans une dératisation à l’aide de raticides.

Sommaire

Avez-vous VRAIMENT besoin de raticides ?

Avant de nous pencher sur les différents types de raticides, il est essentiel de se poser la question suivante : avez-vous vraiment besoin de raticides ?

Les raticides sont en effet des produits dangereux pour vous, votre famille, vos animaux de compagnie et ceux de votre entourage immédiat comme vos voisins. Lorsque l’utilisation de raticides n’est pas obligatoire, mieux vaut utiliser une méthode alternative. Voici comment le décider.

Si les rats ou les souris vivent dans des lieux accessibles, préférez les pièges aux raticides

Si vos souris ou vos rats se situent dans votre jardin, dans une cuisine, dans des combles dans lesquels vous pouvez vous rendre ou dans un garage, vous n’avez généralement pas besoin de raticides.

Les méthodes de piégeage traditionnelles avec des appâts et des pièges adaptés à vos rongeurs devraient suffire à vous débarrasser des rongeurs qui vous envahissent.

La solution a de nombreux avantages : elle est 100% écologique, elle ne fait pas souffrir les rongeurs plus que nécessaire et ne fait courir aucun risque à votre entourage ou à la nature environnante.

Si vous ne pouvez pas accéder aux rats ou aux souris, les raticides sont votre seule option

Il y a malheureusement des cas de figures où accéder aux lieux de vie des souris ou des rats, voire même aux chemins qu’ils empruntent, n’est simplement pas une option.

C’est par exemple le cas lorsque les rats se situent dans des murs ou cloisons, dans des combles inaccessibles ou d’autres lieux très difficiles d’accès.

Dans ces cas précis, les raticides sont généralement votre seule solution.

Quelles sont les différentes formes de raticides ?

Maintenant que vous savez si oui, ou non, vous avez besoin de raticides, penchons nous sur les différents types de raticides qui existent sur le marché.

Les raticides en pâte : les raticides les plus populaires

pâte raticide bleue

Les raticides en pâte sont les raticides les plus populaires de nos jours. Le concept est assez simple : de la pâte contenant un poison et un appât est disposée dans un sachet. Les rongeurs raffolent à la fois de la texture et du goût / odeur de l’appât. Ils vont alors le manger et mourir quelques jours plus tard. 

Les raticides en pâte sont très efficaces sur les souris comme sur les rats, mais leur utilisation est plutôt destinée pour l’intérieur des bâtiments. Si l’humidité est trop importante, la pâte se détériore et les rongeurs ne vont pas les consommer.

Les raticides en bloc : parfaits pour les zones humides

bloc raticide rouge

Les raticides en bloc fonctionnent exactement comme les raticides en pâte. Ils contiennent des appâts pour attirer les rongeurs et un poison qui les tue lorsqu’il est ingéré.

L’avantage principal des raticides en bloc est qu’ils peuvent être utilisés dans des zones très humides comme les caves, les salles de bain ou encore en extérieur sans que le bloc ne se dissolve. Leur inconvénient est qu’ils sont généralement moins efficaces sur les souris. Mais les souris étant davantage en intérieur qu’en extérieur, ce n’est pas un gros problème. 

Les raticides sous forme de grains : principalement destinés aux terriers

raticide grain bleu

Les raticides sous forme de grains sont un type de biocide prenant généralement la forme du blé. Ils sont à disposer dans les lieux secs où les rats et souris sévissent, ou directement dans les terriers lorsque l’invasion est en extérieur. Leur appétence est généralement très importante.

Malgré le fait que ces raticides sont librement vendus dans le commerce, ils sont dangereux et plutôt déconseillés aux personnes inexpérimentées. Le risque d’accident avec des raticides en grains disposés aux mauvais endroits est très important.

Les raticides en gel ou en cartouche : rares mais potentiellement pratiques

Les raticides sont parfois vendus en gel dans une cartouche, qui est à utiliser de manière similaire à un pistolet à colle.

Ces raticides ne sont presque jamais disponibles pour les particuliers et réservés aux professionnelles pour l’immense majorité d’entre eux. Ils permettent notamment de déposer des raticides dans des endroits très ciblés comme l’arrière d’une prise électrique ou d’une lampe pour atteindre des rongeurs difficiles d’accès.

Les raticides liquides et fumigants : des biocides réservés aux professionnels 

Certaines formes de raticides sont réservées aux professionnels de la dératisation. C’est notamment le cas des raticides liquides concentrés ou des raticides fumigants.

Quel est le mode de fonctionnement des raticides ?

Il est important de bien comprendre le mode d’action des raticides pour bien les utiliser.

La majorité des raticides modernes sont des anticoagulants

Autrefois, on utilisait des produits très dangereux comme de l’arsenic ou des gaz très toxiques pour dératiser. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

L’immense majorité des raticides modernes sont des anticoagulants. Lorsque le rat ou la souris consomme le principe actif, le rat ne peut plus sécréter de vitamine K, qui est essentielle pour que son sang coagule. Très rapidement, le rongeur devient anémique et finit par mourir d’hémorragies internes.

Les avantages des raticides anticoagulants sont nombreux :

  • Le rat ne meurt pas tout de suite, mais entre 3 et 10j. Ses congénères ne peuvent donc pas faire le lien de cause à effet et vont sans doute eux aussi manger le poison
  • En cas d’accident avec un humain ou des animaux domestiques, il est possible de donner de la vitamine K et de sauver l’individu

Certains raticides sont neurotoxiques ou cardiotoxiques

Certains raticides plus rares utilisent quant à eux des principes de neurotoxicité ou de cardiotoxicité pour tuer les rats ou les souris qui les consomment. 

Au lieu de mourir d’hémorragie comme dans le cas des poisons anticoagulants, ils vont donner une crise cardiaque au rongeur, l’asphyxier ou le mettre progressivement dans un coma dont il ne se réveillera pas.

Ces raticides ne sont pas plus efficaces que les anticoagulants et n’ont pas d’antidote en cas d’accident. Ils sont donc très dangereux.

Quels sont les principes actifs des raticides du marché ?

Si vous avez un doute quant au principe actif d’un raticide, mieux vaut vérifier l’étiquette avant de l’utiliser. Voici les principes actifs du commerce et leur mode d’action.

Les principes actifs courants des raticides anticoagulants

Les principes actifs des raticides et souricides anticoagulants qu’on retrouve dans les blocs et les pâtes sont généralement l’un des suivants et parfois l’association de plusieurs d’entre eux.

  • Le brodifacoum
  • Le bromadiolone
  • Le difénacoum
  • Le flocoumafen

Les principes actifs des raticides neurotoxiques ou cardiotoxiques

Les principes actifs des raticides qui n’utilisent pas d’anticoagulants sont potentiellement plus variés, mais bien moins fréquents. En voici quelques uns :

  • L’alpha chloralose : un neurotoxique relativement courant entraînant la mort par coma
  • Le phosphure de zinc : un poison très dangereux entraînant la mort par arrêt cardiaque
  • Le phosphure d’aluminium : un autre cardiotoxique particulièrement dangereux

Dans l’immense majorité des cas, mieux vaut vous en tenir aux anticoagulants qui sont des raticides ou souricides efficaces et suffisamment dangereux en l’état.

Qu’est-ce qu’un raticide dit “foudroyant” ?

Un raticide foudroyant est avant tout un tour marketing bien ficelé. 

Un raticide foudroyant qui tuerait rats et souris instantanément n’aurait en réalité pas beaucoup d’intérêt. 

Les rats, mais aussi les souris, sont des rongeurs particulièrement intelligents. Si l’un de leurs congénères mange quelque chose et meurt instantanément, ils ne vont pas en consommer à leur tour. Ils font parfaitement la relation de cause à effet. De même, si le rat ou la souris mange un bout de raticide mais trop petit pour le / la tuer, il y a peu de chances qu’il / elle y retourne par la suite.

Aucun raticide du marché n’est véritablement foudroyant dans le sens où le rat ou la souris meurt sur le coup. Tous sont cependant létaux quelques jours après l’ingestion. Tous les raticides anticoagulants sont donc foudroyants, mais ils foudroient leurs cibles après 3-4 jours, pas sur le coup.

Quelles sont les différences entre les raticides professionnels et ceux pour particuliers ?

Les professionnels utilisent généralement les mêmes formes de raticides que les particuliers : les blocs raticides, la pâte souricide ou encore les raticides en grain. Parfois, ils peuvent être amenés à utiliser des formes de raticides moins courantes comme les gels raticides en cartouche ou encore les biocides liquides ou fumigants, mais c’est rare.

La principale différence entre un raticide professionnel et un raticide accessible aux particuliers est le dosage du principe actif. Naturellement, les professionnels ont accès à des concentrations en biocides plus élevées que les particuliers.

En d’autres termes, les raticides professionnels étant plus puissants que ceux pour les particuliers, le rat ou la souris a besoin de consommer une quantité moindre de l’appât pour que cela lui soit fatal

Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos rats et souris avec vos raticides “grand public”, il est donc probable que des professionnels y parviennent avec le même type de raticide, mais simplement plus concentré et sans doute mieux placé.

Raticide en sachet bleu ou rouge : lequel fonctionne le mieux ?

La couleur du raticide n’influe en rien sur son efficacité. Qu’il soit rouge ou bleu, le colorant utilisé pour le bloc ou la pâte raticide n’a aucun impact sur la dératisation, contrairement à son principe actif.

Si vous souhaitez vraiment comparer plusieurs raticides entre eux, rendez-vous sur l’étiquette des produits. Vous pouvez étudier le principe actif, et surtout le dosage, qui est exprimé en PPM ou en pourcentage.

Par exemple, un produit dosé à 0,0030% en brodifacoum nécessitera 2 fois moins de quantité consommée par un rongeur qu’un produit dosé à 0,0015% pour qu’il soit fatal. Et ce, qu’il soit bleu, rouge ou même multicolore !

Combien de blocs ou de pâtes de raticides faut-il pour exterminer des rats ou des souris ?

La quantité de blocs ou de pâtes raticides à utiliser pour mettre fin aux nuisances causées par les rongeurs est très variable. Elle dépend du rongeur, de sa taille, du placement des appâts et surtout de la quantité consommée.

Un bloc raticide classique est normalement largement suffisant pour tuer un rat, même imposant. Les quantités létales sont bien sûr plus faibles pour les souris ou les jeunes rongeurs.

Nos produits raticides

Comment utiliser les raticides en toute sécurité ?

Les raticides sont bien entendu des produits dangereux qu’il convient d’utiliser avec de nombreuses précautions. Voici comment procéder pour limiter considérablement les risques d’accidents.

N’utilisez pas de raticides si vous n’en avez pas besoin

Cela va sans dire, si vous n’avez pas besoin de raticides, nul besoin de prendre de risques inutiles.

Des pièges disposés à des endroits stratégiques sont au moins aussi efficaces que les raticides, avec un degré de risque qui n’est pas dans le même ordre de grandeur.

Si vous cherchez à piéger efficacement vos souris et rats, la méthode avec tapette / attractif et poste sécurisé est celle que nous vous recommandons le plus. Tous les équipements pour procéder ainsi sont disponibles sur notre boutique anti-rongeurs.

Stockez vos raticides dans des lieux sécurisés

Les raticides sont très dangereux voire mortels lorsqu’ils sont ingérés.

Il est donc essentiel de les stocker dans un endroit où ils ne sont pas susceptibles d’être confondus avec de la nourriture, mais aussi où les enfants et animaux domestiques n’ont pas accès.

Portez des gants lors de la manipulation de raticides

Porter des gants lorsque vous manipulez des raticides est un impératif.

Tout d’abord, pour des raisons de sécurité, mieux vaut ne pas être en contact avec les produits qui se trouvent dans les raticides. Vous pourriez par exemple mécaniquement mettre la main à la bouche ou vous gratter, ce qui n’est pas souhaitable même s’il y a peu de chances que cela vous tue sans ingestion directe du poison.

L’autre avantage de porter des gants est que vous ne laissez pas vos odeurs humaines sur les pièges et raticides, ce qui pourrait faire fuire les rats et rendre votre dératisation inefficace. 

Disposez toujours vos raticides dans des postes sécurisés

La pire chose à faire avec les raticides, et de loin celle qui cause le plus d’accidents domestiques, est de les déposer n’importe où.

Si les enfants, les chiens, les chats et autres poules peuvent avoir accès au produit et en consommer librement, il y a de fortes chances qu’ils y laissent leur vie bêtement.

La solution à ce problème est très simple : mettez toujours vos raticides dans des postes d’appâtage dédiés. Seuls les rongeurs pourront alors avoir accès à vos poisons.

Pour plus d’efficacité et de sécurité, fixez les raticides au milieu du poste sécurisé à l’aide de la tige fournie pour que le rat ou la souris ne puisse pas partir avec le sachet. Non seulement cela pourrait ne pas tuer le rongeur s’il décide de ne pas le manger, mais le risque que le sachet se retrouve “dans la nature” n’est pas négligeable.

Voici ci-dessous nos postes d’appâtage sécurisés, à retrouver aussi sur notre boutique.

Que faire en cas d’empoisonnement accidentel aux raticides?

En cas d’empoisonnement ou de suspicion d’empoisonnement aux raticides d’un enfant ou d’un animal domestique, saisissez la boîte du raticide en question (si vous l’avez) et dirigez-vous au plus vite aux urgences ou dans un centre anti-poison.

Attention, les raticides n’agissent pas instantanément, surtout les anticoagulants. Si les symptômes d’hémorragie ou d’anémie sont déjà présents, c’est sans doute que l’ingestion a eu lieu il y a déjà plusieurs jours. 

Plus un empoisonnement aux raticides est détecté et traité tôt et meilleur est le pronostic vital. Dans le cas d’empoisonnement aux anticoagulants, une cure de vitamine K est souvent administrée, avec parfois des traitements symptomatiques en plus. 

Les raticides ne fonctionnant pas aux anticoagulants n’ont pas le “luxe” d’avoir cet antidote et les symptômes peuvent être très variables d’un principe actif à un autre. 

Faire appel à des professionnels de la dératisation : une option plus sage que d’utiliser des raticides soi-même

Les raticides ne sont clairement pas des méthodes de dératisation à prendre à la légère. Si vous avez vraiment besoin d’utiliser des raticides mais que vous avez un doute quant à la sécurité de ces derniers pour votre entourage ou vos animaux, mieux vous abstenir.

Des dératiseurs professionnels peuvent vous aider à vous débarrasser de vos rats et souris en réduisant les risques au maximum, même lorsque l’utilisation de raticides s’impose.

Mieux vaut leur faire confiance plutôt que de finir dans la section “faits divers” de votre région.

Besoin d’informations ?

5,0 31 reviews

  • Avatar Tanguy van den Branden de Reeth ★★★★★ il y a 4 mois
    Bonne réactivité de l'équipe. Devis correct et intervention rapide contre les taupes dans le jardin de notre colocation.
    Entreprise recommandée !
  • Avatar alois foucart ★★★★★ il y a 7 mois
    Très content du service . Je vais le recommander autour de moi . Faites appel à ses services vous ne serez pas déçu
  • Avatar Philippe Drabs ★★★★★ il y a 8 mois
    J’ai fait appel à EDN, René Desneux, pour traiter mon jardin envahi de taupes : travail rapide, d’excellente qualité, effectué dans la bonne humeur et pour un prix tout-à-fait correct

Conclusion

Les raticides sont une des nombreuses techniques de dératisation. Contrairement aux idées reçues, utiliser des raticides n’est pas nécessaire dans de nombreuses invasions de rats ou de souris. Lorsque vous le pouvez, le piégeage est préférable.

Les raticides sont en revanche obligatoires pour exterminer des rongeurs dans les lieux inaccessibles ou lorsque le chemin des rongeurs est très difficile à établir.

La plupart des raticides modernes sont des anticoagulants qui tuent le rongeur via l’anémie et l’hémorragie interne. La mort a généralement lieu entre 3 et 10 jours après ingestion du poison.

A chaque situation son type de raticide adapté. Pour plus de sécurité et d’efficacité, utilisez vos pâtes et blocs raticides dans des postes d’appâtage sécurisés.

Faites appel à nos équipes pour vous débarrasser de vos rats et souris sans prendre le risque de disposer des raticides ou des souricides vous-même. 

FAQ

La mort aux rats est simplement le nom usuel des raticides.

Initialement, la mort aux rats contenait des poisons comme de l'arsenic. Mais de nos jours, la plupart des raticides ne contient que des anticoagulants.

La pâte raticide est idéale en intérieur lorsque l'humidité est faible. Les blocs raticides sont hydrofuges et sont donc plus efficaces que la pâte en extérieur.

La couleur du raticide est simplement un colorant qui ne définit ni son produit actif, ni sa concentration en produits actifs, ni son appétence potentielle par les rongeurs.

Le raticide le plus efficace est celui qui sera ingéré par les rongeurs.

Lorsqu'ils sont bien placés et ingérés par les rats ou souris, presque tous les raticides sont efficaces.

Pour des questions d'efficacité, tous les raticides doivent être disposés dans des postes d'appâtage sécurisés. 

Il faut en plus les fixer sur ces postes sécurisés pour que le sachet ou le bloc ne soit pas transporté ailleurs par les rongeurs.

Le plus souvent, un rat ou une souris qui ingère une dose suffisante de raticide meurt entre 3j et 10j après l'ingestion.

CONSEILS

Pour tous vos problèmes de nuisibles, faites le choix de l’expérience, de la qualité et de la sécurité.

Faites appel à des experts ! Contactez-nous pour une identification et estimation sans frais.