Rechercher

Cafards dans votre restaurant : que faire ?

Cafards dans un restaurant

Vous êtes restaurateur et avez vu des cafards rôder dans les parages ?

Les restaurants sont souvent la cible de nombreux nuisibles, car ils mettent à leur disposition tout ce dont ils ont besoin, à savoir des cachettes sombres et humides, de l’eau et de la nourriture.

Or, la présence de cafards dans son établissement peut engendrer de nombreux problèmes : stocks détériorés, dégâts matériels, risques sanitaires, réputation entachée…

Sans compter que si vous apercevez quelques spécimens isolés en journée, vous êtes probablement victime d’une infestation déjà importante. En effet, les cafards sont des insectes lucifuges qui se reproduisent rapidement. Ainsi, pour chaque blatte détectée, on estime en moyenne une cinquantaine d’individus dissimulés.

C’est pourquoi tous les établissements appartenant au secteur de l’hospitalité ou HoReCa doivent inclure un programme de lutte anti-nuisibles dans leur plan de maîtrise sanitaire.

Pour vous aider à vous débarrasser d’une invasion de cafards, il existe des produits spécifiques. Cependant, ils doivent être manipulés avec précaution, en particulier dans les cuisines ou les lieux de stockages alimentaires, car ils ne sont pas exempts de risques. La meilleure solution pour résoudre efficacement un problème d’infestation par des nuisibles dans un restaurant reste de faire appel à un expert de la désinsectisation.

 

Pourquoi les restaurants, hôtels, cafés et autres lieux stockant de la nourriture ont parfois des cafards ?

Les cafards se nourrissent des restes de nourriture qui traînent aux abords des restaurants

 

Poubelles : cafards attirés par la saleté et les déchets

 

Aux abords des restaurants, les poubelles contiennent de nombreux restes alimentaires.

Ces déchets attirent les cafards et les autres nuisibles en quête de nourriture.

C’est la raison pour laquelle les invasions de blattes commencent souvent dans les locaux à poubelles, lieu de prédilection de ces insectes omnivores.

Dès que l’infestation se développe, les cafards cherchent à pénétrer à l’intérieur de l’établissement.

Pour limiter le problème d’infestation, il convient de maintenir les abords de son restaurant propres et de jeter les déchets dans des poubelles fermées.

Les restaurants et cuisines collectives offrent des bonnes conditions de vie pour les cafards

Les cuisines de restaurant ou de restauration collective réunissent les conditions optimales à l’installation des cafards.

Tout d’abord, elles regorgent de cachettes chaudes et humides dont les blattes raffolent. Elles se dissimulent principalement dans les fissures et dans les crevasses, derrière ou sous les appareils électroménagers, les meubles, les éviers…

Omnivores, les cafards recherchent un lieu à proximité de sources de nourriture et d’eau pour subvenir à leurs besoins. Là encore, les restaurants représentent une cible idéale pour s’installer et se reproduire.

 

Cafards omnivores et nourriture

 

Enfin, les problèmes d’hygiène n’arrangent rien :

  • Restes de nourriture,
  • Sols, plans de travail, appareils électroménagers mal nettoyés,
  • Poubelles ouvertes,

 

Quels sont les risques d’avoir des cafards dans son restaurant ?

Les cafards représentent un danger sanitaire très important

Les blattes sont porteuses de germes d’origine alimentaire (Escherichia coli, Salmonella, Shigella, Staphylococcus aureus, Clostridium perfringens, Campylobacter jejuni) et donc de maladies transmissibles à l’homme comme la salmonellose, la gastro-entérite, la dysenterie, la fièvre typhoïde, la tuberculose, l’asthme, les allergies…

Par simple contact, leur salive ou leurs déjections, elles peuvent contaminer les aliments, mais aussi les surfaces : sols, plans de travail, électroménagers…

Au-delà du risque sanitaire, les cafards peuvent :

  • commettre des dégâts matériels (câbles électriques…),
  • entraîner des pertes de revenus,
  • nuire à votre réputation de marque,
  • et vous faire encourir de lourdes sanctions par les autorités concernées : AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire) en Belgique, AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments), services vétérinaires et des fraudes, DDPP (direction départementale de la protection des populations), ARS (Agence Régionale de Santé) en France…

Les restaurateurs ayant des cafards peuvent se faire lourdement sanctionner par les instances sanitaires

La détection d’un seul cafard par les instances sanitaires peut entraîner de lourdes sanctions allant jusqu’à la fermeture du restaurant.

Dans tous les cas, votre restaurant doit respecter les normes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point). Elles visent à limiter les risques sanitaires pour tous les acteurs de la chaîne alimentaire. L’HACCP se base sur un plan de maîtrise sanitaire qui repose sur les 7 principes suivants :

  • Identifier et analyser les risques et dangers à chaque étape de la chaîne alimentaire ;
  • Déterminer les éventuels points critiques pour rapidement éradiquer ces dangers ;
  • Déterminer le seuil critique pour adopter les mesures nécessaires ;
  • Implanter un système de surveillance efficace au niveau des points critiques ;
  • Définir les actions correctives à prendre pour éliminer ou remédier aux risques et aux dangers ;
  • Vérifier régulièrement l’efficacité du système HACCP pour une amélioration continue ;
  • Documenter l’application effective des mesures mises en place.

 

L’autorité sanitaire responsable en Belgique est l’Agence Fédérale de la Sécurité de Chaîne Alimentaire ou AFSCA. En cas de contrôle, elle vérifie notamment votre plan de prévention et de lutte contre les nuisibles.

En cas de manquements graves et/ou répétés, elle peut demander la fermeture administrative définitive ou temporaire de votre restaurant, de lourdes amendes ou une peine de prison.

Dans les cas moins graves, l’AFSCA prévoit des contrôles répétés pour s’assurer que vous avez bien mis en place les correctifs nécessaires aux manquements préalablement observés.

Les sanctions sont catégorisées du plus ou moins graves comme suit : crime, délit et contravention.

Pour mettre en place l’ensemble des mesures nécessaires, vous pouvez utiliser les guides d’auto-contrôle de l’AFSCA et la check-list de votre secteur.

En France, il existe différentes autorités sanitaires pouvant contrôler le respect de la sécurité alimentaire dans un restaurant. Concernant les sanctions, il peut s’agir d’amendes, de peines d’emprisonnement et de fermeture administrative de l’établissement.

N’attendez donc pas que vos clients tombent malades et saisissent les autorités sanitaires concernées avant d’agir et de respecter les normes de sécurité alimentaire.

Si des cafards sont visibles par vos clients, la réputation de votre restaurant risque d’en prendre un coup

Imaginez la scène… Vous êtes en plein service et un cafard traverse la salle. Les clients s’en aperçoivent.

Rien de plus effrayant pour la clientèle que de découvrir un cafard, symbole d’insalubrité. Vous aurez beau servir la meilleure des cuisines, un cafard repéré par des clients aura des retombées catastrophiques sur la réputation de votre établissement.

Une critique sur les cafards ou une inspection qui détecte la présence de ces nuisibles dans votre restaurant entachera rapidement votre réputation au point de nuire à vos affaires. La perte de revenus et de clients fidèles peut s’avérer irréversible.

 

Inclure les cafards dans votre plan de prévention contre les nuisibles : la meilleure des préventions pour les pros de la restauration

Comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir quand on parle de nuisibles.

Les cafards sont des insectes particulièrement opportunistes qui se multiplient en un rien de temps. C’est pourquoi adopter un plan anti-nuisibles avant d’avoir des problèmes est crucial.

Mettez en place des mesures préventives anti-cafards et autres nuisibles pour éviter tous risques d’infestation.

S’il est déjà trop tard et que votre restaurant est infesté de cafards, agissez vite pour éviter leur prolifération. Pour des raisons de sécurité sanitaire, l’extermination des cafards est obligatoire.

La détection précoce de la présence de cafards permet d’éviter une infestation généralisée. Réalisez régulièrement une inspection pour identifier les signes de leur potentielle présence : traces de déjection, insectes vivants ou morts, mues, odeur particulière, poches d’œufs, dégâts alimentaires…

En cas de détection, prenez des mesures anti-cafards immédiates pour limiter la prolifération.

 

Que faire si votre restaurant est infesté de cafards ?

Appeler un exterminateur de nuisibles : l’option la plus prudente pour la sécurité alimentaire

En tant que restaurateur, si vous constatez la présence de cafards dans votre établissement, on ne peut que vous encourager à faire appel à des professionnels de la désinsectisation.

En effet, la lutte contre les nuisibles ne s’improvise pas. Tout d’abord, ils peuvent s’avérer coriaces et résistants à certains produits. De plus, il faut faire attention aux risques de contamination croisée : proximité des appâts avec les denrées alimentaires, désinsectiseurs électriques au-dessus des tables ou plans de travail…

C’est pourquoi l’intervention d’exterminateurs professionnels reste l’option la plus prudente.

Forts de leur savoir-faire et équipements, ils sauront trouver le traitement le mieux adapté à la situation pour :

  • Éradiquer rapidement l’infestation de cafards grâce à l’élaboration d’un plan de traitement précis défini selon l’ampleur de l’infestation, les zones affectées, les risques potentiels,
  • Garantir le respect de sécurité alimentaire,
  • Intervenir en toute discrétion pour ne pas déranger le personnel, les activités du restaurant et éviter d’éveiller les soupçons des clients,
  • Vous informer et/ou mettre en place des moyens de détection et de prévention pour limiter les risques de récidive,
  • Désinfecter l’établissement si nécessaire.

Notre équipe de professionnels est disponible 24h/24 7 jours/7 pour vous apporter des conseils, délivrer un devis gratuit en ligne ou intervenir dans votre établissement. N’attendez pas qu’une invasion de cafards compromette la réputation de votre établissement pour contacter nos exterminateurs certifiés AFSCA.

Nettoyer et ranger votre restaurant et ses extérieurs : un bon moyen de limiter l’attrait des cafards pour votre établissement

Même si maintenir un lieu propre n’empêche pas complètement l’installation de cafards, cela permet de limiter les risques. En effet, les cafards, en plus d’être attirés par l’eau et la nourriture, ont un attrait particulier pour la saleté.

Ainsi, un plan de nettoyage strict et régulierde votre restaurant et de ses extérieurs minimise l’intérêt des cafards pour votre restaurant.

Pour ce faire, pensez à :

  • Maintenir vos locaux et leurs abords propres et rangés : gardez vos sols propres, désinfectez et nettoyez vos murs et vos plafonds, enlevez les graisses dans, sous et derrière les appareils de cuisson, sous les éviers…
  • Nettoyer régulièrement le local à poubelles et les poubelles,
  • Stocker de manière appropriée les aliments,
  • Ne jamais laisser traîner de nourriture,
  • Utiliser des poubelles fermées,
  • Vider régulièrement les poubelles intérieures (cuisine, lieux de stockage…),
  • Éviter les eaux stagnantes, car l’humidité favorise la propagation des cafards et d’autres nuisibles.

Faire les réparations et petites installations nécessaires pour bloquer l’entrée des cafards dans vos locaux

Les fissures, les crevasses, les canalisations et les conduits d’aération sont autant de points d’entrée pour les cafards. C’est pourquoi mettre en place des barrières physiques peut limiter leur accès aux zones sensibles.

En cas d’invasion, essayez de définir les raisons de leur intrusion et les points d’accès. En effet, cela peut vous informer quant à l’état général du bâtiment, à l’existence de fissures et petits trous au niveau des murs, des portes et des ouvertures.

Dès que vous décelez des points d’accès, faites les réparations et les petites installations nécessaires pour bloquer l’entrée des cafards dans vos locaux.

 

 

Installer des pièges collants avec phéromone pour piéger et monitorer les cafards

Bien que peu efficaces pour décimer une invasion importante de cafards, les pièges collants s’avèrent très utiles pour piéger quelques spécimens, détecter et monitorer une infestation.

 

 

Il en existe différentes sortes, mais le fonctionnement reste identique. Il s’agit de plaques recouvertes de colle forte et de phéromones qui servent d’attractif.

Les insecticides : avec la plus grande prudence, surtout près des aliments

Les insecticides chimiques constituent l’un des traitements les plus efficaces contre les insectes rampants. Néanmoins, ils se composent de produits hautement toxiques. C’est la raison pour laquelle ils doivent être manipulés avec une extrême précautionparticulièrement dans une pièce où vous stockez ou préparez des aliments.

 

 

Si vous êtes incertain quant à la manière de procéder, nous vous recommandons de consulter des spécialistes de la désinsectisation qui sauront vous conseiller.

Pensez aux contrats d’entretien pour professionnels de la restauration si vous êtes souvent victimes de cafards

En tant que professionnels de la restauration, vous devez respecter les normes de sécurité alimentaire, ce qui inclut un plan de lutte anti-nuisibles.

Pour définir ce plan de conduite, mettre en place des mesures préventives et intervenir lors d’une infestation de cafards, nous vous conseillons d’opter pour un contrat d’entretien professionnel.

Sur le long terme, ce type de contrats est moins cher et vous évite bien des soucis. Les professionnels traitent tous les nuisibles, ce qui vous permet de vous dédouaner légalement de vos responsabilités à ce niveau.

De plus, les exterminateurs professionnels se chargent de la désinfection des locaux quand cela s’avère nécessaire.

Afin d’être en adéquation avec les consignes de l’AFSCA, contactez nos experts de la lutte contre les nuisibles en restauration.

 

Conclusion

Malgré de nombreuses techniques pour éradiquer les infestations de cafards, telles que les produits insecticides en vente dans le commerce, les pièges ou les remèdes naturels, elles restent souvent insuffisantes face à une infestation de grande ampleur comme les restaurateurs peuvent en faire les frais.

La santé de vos clients et la réputation de votre établissement sont en jeu. Notre meilleur conseil pour éviter ce genre de situation est de faire appel à des experts de l’extermination de nuisibles.

En effet, agir soi-même n’est pas des plus efficaces et présente des risques. De plus, décimer une population de cafards quand on intervient seul peut rapidement coûter cher, car les applications de produits doivent être multipliées pour venir à bout de tous les stades de vie du cafard, une espèce extrêmement résistante et coriace.

Se débarrasser d’une infestation de nuisibles est un métier qui demande une expertise, des produits et du matériel à la pointe.