Rechercher

Dératisation : comment se déroule une intervention ?

Dératisation professionnelle : étapes, intervention, prix...

Les rongeurs ne laissent aucun lieu en reste : appartements, maisons, écoles, restaurants, hôtels, commerces, entrepôts de denrées alimentaires…

Ces nuisibles s’infiltrent partout et prolifèrent rapidement. Une forte infestation entraîne de nombreux dégâts matériels, mais aussi des risques sanitaires (virus, bactéries, parasites) à cause d’une morsure, de leurs excréments ou de leur contact avec les denrées alimentaires.

C’est pourquoi il faut rapidement remédier à leur invasion pour éviter que la situation ne s’aggrave.

Quoi de plus efficace pour éradiquer des rongeurs qu’un dératiseur professionnel ? On vous explique en détails comment se déroule une dératisation : étapes, prix, durée, intervention, préparation et occupation du logement, produits et méthodes utilisés…

 

Les étapes essentielles d’une intervention de dératisation

Étape 1 : Demande de devis

Pour une demande de devis gratuit, remplissez en quelques clics notre formulaire en ligne.

Certaines informations personnelles comme vos coordonnées sont demandées afin de vous contacter ultérieurement par mail ou téléphone.

Lors de cette première étape, il est également préférable de préciser le type de nuisible concerné.

Étape 2 : Mise en relation avec un dératiseur professionnel

Lors de la mise en relation avec l’un de nos dératiseurs professionnels, ce dernier vous aide à identifier spécifiquement l’espèce de rongeurs concerné.

Pour ce faire, l’expert pose différentes questions quant aux dégâts retrouvés, la taille des excréments, la localisation des dégâts et des excréments.

Ainsi, il pourra déterminer s’il s’agit de rats, de souris ou de mulots et exclure la possible présence de fouines. En effet, les interventions de dératisation diffèrent complètement des interventions anti-fouines et martres.

Grâce à cette série de questions, le dératiseur évalue aussi l’étendue de l’infestation, ce qui lui permet d’élaborer les bases de sa stratégie d’intervention qu’il peaufine lors de sa première visite sur place. Il peut donc d’ores et déjà estimer le prix, souvent sous forme de forfait lors d’interventions classiques.

Enfin, suite à cette mise en relation, le premier rendez-vous physique est fixé.

Étape 3 : Première intervention curative de dératisation

Notre dératiseur vous rappelle son arrivée par message 30 minutes avant l’intervention.

Sur place, il investigue d’abord les lieux pour identifier avec la victime de l’infestation les zones infestées, les points de passage, les excréments trouvés.

Cette investigation permet au professionnel d’établir un plan d’action précis, comme, par exemple, définir le nombre de postes d’appâtage à mettre en place.

Notre expert en profite également pour donner aux clients des conseils, tels que de reboucher les points d’accès identifiés avec des matériaux anti-intrusion et d’éviter de laisser de la nourriture accessible aux rongeurs (compost, poubelle, mangeoires pour volailles et oiseaux…).

Avant de commencer, à proprement parler l’intervention, le dératiseur établit le prix exact. Dans la plupart des cas, une seconde intervention de contrôle est recommandée. Après validation du prix et paiement de la facture, l’intervention curative commence.

Selon le degré d’invasion, le dératiseur choisit la meilleure solution de traitement parmi : les postes d’appâtage, les rodenticides agréés, les pièges traditionnels, les nasses… Des précautions supplémentaires sont envisagées comme la pose de grilles dans les canalisations, les mastics et les laines anti-intrusion pour boucher les trous et les interstices.

Les professionnels favorisent généralement les postes d’appâtage pour leur efficacité et leur sécurité. Dans ce cas, l’expert les prépare et explique aux clients comment les armer, les réarmer et manipuler les produits.

Une fois les boîtes sécurisées équipées de pièges mécaniques ou de produits raticides ou souricides, elles sont placées dans les zones stratégiques.

Les rats et les souris sont des nuisibles intelligents. Les produits n’agissent qu’après plusieurs jours (entre 4 et 6) après l’ingestion des rodenticides. Il ne faut pas s’en inquiéter.

Avant la fin de l’intervention, l’expert rappelle les bonnes pratiques. Il est primordial de suivre ces recommandations et conseils pour éviter une nouvelle infestation.

Avant son départ, il propose de fixer un rendez-vous pour la seconde intervention de contrôle.

Si la seconde intervention ne semble pas indispensable, notre expert vous conseillera des produits en vente sur notre webshop pour éviter toute nouvelle infestation.

Étape 4 : Intervention de prévention pour suivi de contrôle

La seconde intervention se déroule environ 1 mois après la mise en place du premier traitement.

Il s’agit d’une intervention de prévention. L’expert vérifie les postes d’appâtage et la consommation des produits rodenticides. Ceci lui permet d’identifier le nombre de rongeurs touchés.

Toutes les boîtes sécurisées sont ensuite réarmées, les pièges, les appâts et les raticides remplacés.

Selon la densité de la population, le traitement préventif est plus ou moins important et plus ou moins récurrent.

Le traitement préventif s’effectue soit par nos soins (avis professionnel, produit fortement concentré, etc.), soit directement par la victime de l’invasion grâce à des produits tout public (trouvable sur notre webshop). Dans ce cas, nous aidons le client à devenir autonome sur la gestion de son traitement.

Les conseils et bonnes pratiques sont rappelés avant la fin de cette seconde intervention.

 

Combien coûte une dératisation professionnelle ?

Le prix d’une dératisation professionnelle varie selon différents facteurs tels que :

  • Le type de rongeurs (rats, souris, mulots) ;
  • Le degré d’infestation ;
  • Le lieu et la surface à traiter (superficie, accessibilité de la ou des zone(s) envahie(s) ;
  • Les contraintes techniques ;
  • Le nombre d’interventions et de déplacements nécessaires ;
  • La nécessité ou non d’un suivi ;
  • Le secteur d’activité, si vous êtes une société ;
  • Les solutions de traitement retenues.

Grâce à notre devis gratuit en ligne et le premier échange téléphonique, notre expert est en mesure de vous donner une fourchette de prix pour vous éviter les mauvaises surprises.

 

Combien de temps dure une dératisation professionnelle ?

La durée d’une dératisation professionnelle dépend généralement des mêmes facteurs que de ceux pour déterminer le prix.

En effet, selon le degré d’infestation, le niveau de difficulté à traiter les lieux et la superficie, la durée et le nombre d’interventions varient.

Chez un particulier, propriétaire ou locataire d’une maison individuelle de 100 m2, une dératisation ne peut prendre que quelques heures.

Pour un immeuble ou un commerceplusieurs interventions sont souvent nécessaires et chaque intervention est plus longue due à la plus grande surface à traiter et aux contraintes techniques.

 

Combien d’interventions de dératisation sont nécessaires pour se débarrasser définitivement des rongeurs ?

Le fonctionnement d’une dératisation et le nombre d’interventions dépendent de l’étendue de l’infestation.

Dans la majeure partie des cas, il est recommandé d’opter pour minimum 2 interventions pour les particuliers : une curative et une préventive.

Pour une éradication définitive et un suivi dans le temps, plus d’interventions peuvent être préconisées.

Pour les entreprises, notamment les commerces de bouche, les commerces, les hôtels, les magasins de grande distribution, un suivi est nécessaire pour garantir l’éradication des nuisibles et répondre aux normes HACCP.

 

Comment préparer mon logement en vue d’une dératisation ?

Une dératisation professionnelle ne requiert aucune préparation en amont.

Néanmoins, commencez à prendre de bons réflexes pour limiter l’infestation comme éviter l’entreposage de déchets ou l’exposition de nourriture. Rangez les denrées alimentaires à bonne distance des cloisons (minimum 50 cm). Sécurisez la nourriture des autres animaux (poules, oiseaux, chien, chat…) grâce à des mangeoires et des gamelles sécurisées.

 

 

Si vous identifiez des interstices, des fissures ou des ouvertures, pensez à recourir aux produits anti-intrusion comme les grilles, les grillages, les laines et les balais de porte.

 

 

Écartez au maximum les plantes grimpantes et les arbres des parois de l’habitation ou du bâtiment. Nettoyez régulièrement vos rigoles et gouttières.

 

Dois-je savoir identifier le rongeur qui m’envahit avant la dératisation ?

Pour obtenir un devis précis, il est préférable de savoir identifier exactement le type de rongeurs.

Dans tous les cas, il faut pouvoir différencier les fouines, les martres et les taupes, des rats, des souris et des mulots. En effet, la méthode de désinfestation est totalement différente.

Pour vous y retrouver, voici un petit mémo sur les différents types de rongeurs :

  • Le rat brun :
    • Très commun ;
    • Signes distinctifs : corps robuste, queue épaisse et courte, pelage gris/brun ;
    • Activité généralement nocturne ;
    • Alimentation : omnivore (céréales, légumes, viande) ;
    • Lieu de prédilection : terriers sur les rives des ruisseaux, dans les stocks de bois, dans les rigoles ;
    • Excréments : brun/gris, 2 cm de long et 0,5 cm d’épaisseur, forme de cigare.

 

rat brun

 

  • Le rat noir ou des champs :
    • Plus rare ;
    • Signes distinctifs : corps plutôt mince, queue longue et fine, pelage noir ;
    • Activité généralement nocturne ;
    • Alimentation : omnivore (fruits, céréales) ;
    • Lieu de prédilection : greniers, sous les toits ;
    • Excréments : foncé, 1 cm de long et 2 mm d’épaisseur, forme de banane ;

 

rat noir

 

  • les souris :
    • Fréquentes ;
    • Signes distinctifs : corps mince, queue aussi longue que le tronc, pelage gris ;
    • Activité généralement nocturne ;
    • Alimentation : omnivore (céréales, légumineuses, sucreries, aliments gras) ;
    • Lieu de prédilection : sous les sols, les greniers, les faux murs ;
    • Excréments : noir, 3 à 8 mm de long et 1 à 3 mm d’épaisseur. La taille est très similaire à celle d’un grain de riz. Si cela est plus grand, il s’agit certainement de rats ou de fouines ;
    • Portée : 5 à 6 petits, 8 portées par an.

 

oreilles souris

 

  • Le rat taupier ou campagnol terrestre :
    • reprend les galeries des taupes. Ces terriers se trouvent souvent aux pieds des haies, car ils s’attaquent aux racines. On les repère aussi aux plantes abîmées.

Rat taupier ou campagnol terrestre

 

 

Puis-je utiliser mon logement normalement lorsqu’une dératisation est en cours ?

Lors d’une dératisation professionnelle, vous n’avez normalement pas à vous inquiéter.

Nos experts prennent en compte l’occupation des lieux et recherchent la solution la plus adaptée pour vous permettre de rester chez vous.

Une dératisation par des professionnels garantit un résultat plus efficace et rapide. Les dératiseurs s’assurent également que les lieux ne présentent aucun risque pour la sécurité et la santé des occupants (adultes, enfants, animaux de compagnie…).

 

Les produits utilisés lors d’une dératisation sont-ils dangereux pour les animaux ou les êtres humains ?

Il existe différentes méthodes pour lutter contre les rongeurs et éradiquer une invasion, telles que :

  • Les pièges mécaniques traditionnels ou professionnels qui tuent sur le coup ;
  • Les nasses ou cages, qui capturent sans blesser ou tuer le nuisible ;
  • Les produits rodenticides, des biocides qui agissent sur le système nerveux des rongeurs et les tuent après quelques jours.

Les pièges mécaniques et les rodenticides présentent un risque éventuel pour les êtres humains et des animaux lors de leur manipulation et/ou de leur consommation pour les seconds.

Les rodenticides, les raticides et autres morts aux rats, en vente dans les grandes surfaces, sont des produits dangereux, mais malheureusement pas toujours efficaces, car moins dosés que les produits professionnels. Ils nécessitent d’être manipulés avec précaution pour éviter tous risques sur la santé des humains et des animaux domestiques. Nos dératiseurs professionnels vous déconseillent ainsi leur usage surtout lors de fortes infestations. Les pièges trouvés en grandes surfaces ou sur les sites généralistes sont également assez peu efficaces et adaptés à votre environnement.

 

Dans certains cas, il est possible de travailler avec du Raccumin Foam (mousse raticide à placer au(x) point(s) de passage) ou de la pâte raticide en tube à injecter. Cependant, ces méthodes présentent un risque d’ingestion par les animaux et les enfants. Ils ne seront utilisés par les experts qu’en lieu sûr.

Faire appel à un expert, c’est la garantie pour votre santé et votre bien-être. C’est éviter les risques pour vous, vos enfants et vos animaux de compagnie.

Les techniques utilisées par nos dératiseurs professionnels sont sans risque, même si des produits dangereux peuvent être utilisés. Ces derniers sont automatiquement sécurisés dans des boîtes d’appâtage. En effet, pour garantir la sécurité des occupants d’un lieu, les pièges, les raticides et les souricides se placent dans des postes d’appâtage sécurisés et verrouillés. Ces boîtes sont, si possible, placées dans les lieux d’infestation et les points de passage, de manière dissimulée.

 

 

Forts de leur savoir-faire et formés aux dernières méthodes et techniques, nos experts déterminent aisément les risques et les mesures à prendre, notamment concernant les produits biocides.

 

Conclusion

Avez-vous identifié la présence de rongeurs chez vous ? Qu’ils s’agissent de rats, de souris ou de mulots, il est préférable de faire appel à un dératiseur professionnel.

Nos experts de la dératisation garantissent aux particuliers et aux entreprises une lutte rapide, efficace et sans risque contre les nuisibles. En effet, nos professionnels sont habilités et agréés pour agir dans le respect des normes en vigueur en matière de dératisation et de sécurité pour la santé et le bien-être des occupants du lieu.

Les rongeurs prolifèrent rapidement. N’attendez pas que la situation empire, contactez nos équipes.