Rechercher

Moustique tigre ou moustique normal : les reconnaître

Moustique tigre vs moustique commun

Saviez-vous que les moustiques sont les tueurs les plus dangereux du monde ?

Néanmoins, cela ne concerne pas tous les moustiques, mais seulement certaines espèces.

Il en existe plus de 3 500 différentes, dont une trentaine en Belgique et une soixantaine en France. Elles se répartissent en 3 catégories : Aedes, Culex et Anophèles.

Les Culex ou moustiques communs peuvent être ennuyeux, mais ne sont pas dangereux, contrairement aux deux autres catégories, vectrices de maladies.

Dans cet article, on vous aide à différencier les fameux moustiques tigres des moustiques communs et on vous fournit des conseils pour vous en débarrasser.

Qu’est-ce qu’un moustique tigre ?

Le moustique tigre est une espèce invasive

Si le moustique tigre est originaire d’Asie du Sud-Est, on le trouve aujourd’hui sur l’ensemble de la planète en-dehors des zones les plus froides.

L’espèce n’a de cesse de se propager.

Le moustique tigre transporte des maladies dangereuses pour l’Homme

L’Aedes albopictus ou moustique tigre n’est pas exempt de risques pour les Hommes, car il est vecteur de plusieurs maladies, plus ou moins graves, potentiellement mortelles dans certains cas :

  • Dengue,
  • Chikungunya,
  • Zika,

Les moustiques tigres transmettent les agents pathogènes par leur salive. Ils n’injectent pas de sang lors de la piqûre. Ils doivent être préalablement infestés depuis quelques jours avant de pouvoir transmettre le virus.

Parmi les symptômes les plus courants de la dengue, du chikungunya et du Zika, on observe de fortes fièvres, des douleurs articulaires, des maux de tête et des éruptions cutanées.

Les enfants, les femmes enceintes et les personnes au système immunitaire faible risquent davantage de souffrir de conséquences graves.

Qu’est-ce qu’un moustique dit commun ou normal ?

Contrairement aux moustiques tigres, les moustiques communs ou Culex Pipiens ne transmettent aucune maladie.

On le dit commun, car même si les premiers d’entre eux proviennent sûrement d’Afrique, ils sont au jour d’aujourd’hui considérés comme autochtones.

 

Les principales différences pour reconnaître un moustique tigre d’un moustique commun

Que ce soit par leurs caractéristiques physiques ou comportementales, il est possible de distinguer les “moustiques tigres” des “moustiques normaux”.

Le moustique tigre vole en plein jour, le moustique commun uniquement la nuit

Première différence, vous verrez le moustique tigre voler seulement de jour. Il s’agit d’une espèce diurne qui attaque principalement au coucher et au lever du soleil, en extérieur.

Au contraire, les moustiques communs sont des insectes nocturnes. Ils sont donc principalement actifs la nuit, plutôt en intérieur. On le surnomme d’ailleurs le “moustique de la chambre à coucher”.

Le moustique tigre est petit et rayé

 

Moustique tigre

 

On distingue les moustiques tigres des moustiques communs grâce à leur apparence différente.

L’Aedes albopictusest plus petit. Il mesure souvent moins de 2 mm. Son corps, de couleur noire, est recouvert de rayures blanches. Ses ailes sont noires et transparentes, alors que ses pattes sont également recouvertes de rayures noir et blanc. Une ligne dorsale blanche se trouve le long de son thorax.

Quand il se pose, il a ses pattes arrières qui se relèvent.

Le moustique commun, lui, est plus grand. Il mesure entre 5 et 8 mm. Son corps est brun avec des anneaux légèrement dorés. Ses ailes sont totalement transparentes.

 

Moustique commun

 

Le moustique commun fait du bruit, le moustique tigre est silencieux

Contrairement au moustique commun, le moustique tigre est silencieux, c’est-à-dire qu’on ne l’entend pas voler, ce qui le rend encore plus pernicieux. En effet, on peut difficilement détecter sa présence jusqu’au moment où il nous pique.

Le bourdonnement aigu et strident des moustiques communs est particulièrement reconnaissable et ennuyeux.

Le moustique tigre vole plus bas et plus lentement que le moustique commun

Enfin, on peut différencier les moustiques tigres des moustiques communs de par leur façon de voler.

Le moustique tigre vole lentement, à basse altitude et de manière un peu lourde, maladroite et hasardeuse. C’est pourquoi on le retrouve surtout dans les habitations, au rez-de-chaussée ou au premier étage, rarement au-delà. Il ne parcourt jamais plus de 150 mètres. Une fois repéré, il est plus facile à écraser que le moustique normal.

Au contraire, le moustique commun vole plus haut et rapidement. Il est plus agile. Il peut parcourir des distances plus longues et couvrir des aires de vol de 1 à 5 km.

 

Infographie comparatif moustique tigre vs moustique commun

 

Est-il possible de reconnaître une piqûre de moustique tigre d’une piqûre de moustique commun ?

Les différences entre les piqûres de moustiques tigres et communs ne sont pas suffisamment notoires pour les distinguer.

L’idéal reste d’identifier le moustique qui vous a piqué.

 

Moustique tigre gorgé de sang

 

Cependant, la piqûre du moustique tigre est généralement plus vive que celle du moustique commun. De plus, il peut vous piquer jusqu’à 6 fois plus.

Contrairement au moustique commun, le moustique tigre ne pique que les Hommes, notamment sur les membres inférieurs, comme les chevilles.

Si le moustique commun paraît moins affamé, c’est qu’il diversifie ses proies : Hommes, animaux domestiques, oiseaux…

 

Moustique commun

 

La piqûre du moustique tigre gratte instantanément et jusqu’à plusieurs jours. Elle laisse un bouton qui ressemble à une ampoule plate de 5 mm à 2 cm de diamètre. Selon votre sensibilité, le bouton peut être plus clair que votre peau ou former un halo rouge. Dans la plupart des cas, le bouton est chaud et douloureux.

Que faire si vous avez reconnu un moustique tigre ?

Placer des pièges efficaces contre les moustiques tigres

Si vous avez repéré des moustiques tigres chez vous, vous pouvez mettre en place différentes solutions de lutte anti-moustiques : désinsectiseurs électriques, pièges, répulsifs…

Les pièges anti-moustiques se déclinent en plusieurs catégories : piège pondoir, piège à CO2, piège avec attractif (phéromone, imitation odeur ou respiration humaine,…).

Retrouvez, ici, notre article sur les meilleurs pièges pour lutter contre les moustiques.

Concernant les répulsifs, vous trouverez des solutions pour la maison, les vêtements ou le corps. Certains se composent de produits naturels alors que d’autres contiennent des produits chimiques.

Découvrez tous nos produits anti-moustiques sur notre boutique.

Démoustiquer votre maison ou votre établissement si votre invasion devient dangereuse

Une invasion de moustiques tigres peut s’avérer dangereuse et poser des problèmes sanitaires.

Dans ce cas, il est recommandé de démoustiquer totalement votre résidence ou votre établissement.

Vous pouvez démoustiquer vous-mêmes ou faire appel à des professionnels de la désinsectisation, ce qui est conseillé. Une démoustication par vos propres moyens requiert du temps, de la méthodologie et une certaine connaissance du cycle de vie des moustiques.

Au contraire, les exterminateurs possèdent le savoir-faire et le matériel nécessaires pour démoustiquer un lieu rapidement et efficacement tout en maintenant le plus haut niveau de sécurité pour ses occupants.

La méthode la plus courante pour éradiquer radicalement une invasion de moustiques est la fumigation.

L’extermination repose sur deux étapes :

  • L’élimination des gîtes larvaires (zones de ponte),
  • L’élimination des moustiques adultes.

Pour éviter d’attirer les moustiques, vous pouvez adopter plusieurs mesures préventives.

La première étape consiste à empêcher les moustiques de pondre. Sachez que les moustiques femelles pondent surtout dans les eaux stagnantes. Ainsi, nettoyer régulièrement les gouttières, fixer rapidement les fuites, vider quotidiennement les coupelles de récupération d’eau sous les pots de fleurs et couvrir sa piscine sont autant d’astuces pour éliminer les lieux de ponte.

 

Eaux stagnantes, lieux de ponte pour les moustiques

 

La seconde étape consiste à empêcher l’introduction des moustiques dans votre habitation. Pour ce faire, vous pouvez installer des moustiquaires aux fenêtres et portes de votre habitation. Pensez également aux plantes répulsives à installer devant vos fenêtres comme les géraniums ou la citronnelle.