Mon panier

Votre panier est vide.

0,00  0
Mon panier

Votre panier est vide.

0

Les prises et diffuseurs anti-moustiques sont-ils dangereux ?

Les prises et diffuseurs anti-moustiques sont-ils dangereux ?

Prises et diffuseurs anti-moustiques : quels dangers ?

Chaque été, les moustiques représentent un véritable fléau. Non seulement, ils peuvent vous empêcher de dormir à cause de leur bruit gênant, mais leurs piqûres ont des conséquences plus ou moins graves selon le type de moustique.

Pour s’en débarrasser, il existe un large panel de solutions dont l’efficacité varie.

Sur le papier, les prises et diffuseurs anti-moustiques présentent de nombreux avantages : efficacité, prix, facilité d’utilisation et d’entretien.

Néanmoins, la plupart d’entre eux s’avèrent dangereux sur bien des plans (toxicité, risque d’incendie, problème d’étiquetage…).

Dans cet article, on fait le point sur les prises et diffuseurs anti-moustiques et leurs dangers. On vous propose également des solutions alternatives pour vous débarrasser et vous protéger des moustiques sans risque.

 

Moustiques : risques et solutions

 

Que contiennent les diffuseurs anti-moustiques ?

Les diffuseurs et prises anti-moustiques contiennent généralement des produits biocides, tels que des pyréthrinoïdes (perméthrine, deltaméthrine…), des néonicotinoïdes (acétamipride) ou encore des inhibiteurs des cholinestérases (phoxime, chlorpyriphos…).

Il s’agit de produits chimiques visant à lutter contre les nuisibles. D’ailleurs, le Règlement européen (UE) n°528/2012 du 22 mai 2012 les définit comme suit : « Les produits biocides sont nécessaires pour lutter contre les organismes nuisibles pour la santé humaine ou animale et les organismes qui endommagent les matériaux naturels ou manufacturés. Les produits biocides peuvent cependant faire peser des risques divers sur les êtres humains, les animaux et l’environnement, en raison de leurs propriétés intrinsèques et des usages qui y sont associés. ».

La plupart des produits anti-moustiques se composent aujourd’hui de pyrèthre, soit d’origine végétale, soit d’une version synthétique de pyréthrinoïdes. Moins dangereux que d’autres substances chimiques, auparavant utilisées dans les prises et les diffuseurs, le pyrèthre présente tout de même quelques risques qu’il soit naturel ou synthétique.

De plus, certains fabricants, peu scrupuleux, formulent encore leurs produits anti-moustiques à partir d’insecticides très dangereux.

Néanmoins le marché des produits biocides est strictement encadré par plusieurs règlements européens.

Enfin, certains produits sont formulés à base de substances naturelles comme les huiles essentielles qui sont aussi réglementées par l’Union Européenne.

 

Quand est-ce que les diffuseurs anti-moustiques peuvent devenir dangereux ?

Le premier risque des prises et diffuseurs anti-moustiques réside dans leur potentielle toxicité, mais il ne s’agit pas de l’unique danger. Pourtant, ce type d’appareils est drastiquement encadré par plusieurs réglementations relatives aux produits électriques, aux produits chimiques et aux produits insecticides et répulsifs.

En France, une étude menée en 2016 par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) souligne que plusieurs produits n’étaient pas conformes ou dangereux sur les 184 références analysées.

Les diffuseurs anti-moustiques vaporisent des biocides : mieux vaut ne pas en respirer trop souvent

Que le diffuseur anti-moustique contient des produits chimiques ou des huiles essentielles, il convient de ne pas en respirer les émanations trop souvent et trop longtemps. En effet, elles peuvent présenter des risques sur le long terme.

Composés majoritairement d’extraits de pyrèthre ou de pyréthrinoïdes, les prises et diffuseurs anti-moustiques peuvent également contenir :

  • des impuretés de la plante,
  • du PBO (Piperonyl Butoxyde) pour prolonger la durée de vie du produit,
  • des adjuvants pour renforcer l’efficacité du produit.

Ces différentes substances peuvent provoquer des allergies ou des problèmes de santé encore plus graves notamment en cas d’exposition prolongée : irritations, augmentation de la toxicité des pesticides, désordres cérébraux et locomoteurs, fragilisation de l’immunité, perturbation hormonale, risques de cancer…

Le problème, c’est que pour être efficace les prises diffusent en continu souvent dans une pièce non aérée.

Certains diffuseurs vaporisent des biocides qui ne sont pas légaux

Certains diffuseurs, fabriqués en dehors de l’Union européenne et vendus en ligne, se composent de substances chimiques interdites.

Dans certains cas, la composition exacte du produit n’est même pas mentionnée sur le produit.

Les diffuseurs électriques bon marché peuvent parfois avoir des circuits défaillants et causer des départs de feu ou des électrocutions

La toxicité des diffuseurs anti-moustiques n’est pas l’unique problème à souligner.

En effet, leur conception électrique, à moindre coût, est parfois dangereuse. Les prises peuvent ainsi présenter des risques de chocs électriques et de départ de feu.

Certains diffuseurs anti-moustiques non-conformes avec les normes d’étiquetage peuvent causer des ingestions accidentelles chez les enfants

Le dernier risque de ces diffuseurs anti-moustiques réside dans l’absence ou la non-conformité des informations relatives à la sécurité ou à la dangerosité des substances qu’ils contiennent ou encore à l’absence ou à la non-conformité des marquages obligatoires.

Ainsi, les informations présentes sur l’étiquetage peuvent être incomplètes ou erronées, ce qui peut mener à de mauvaises utilisations ou à des ingestions accidentelles, notamment chez les enfants.

 

Quelles sont les meilleures alternatives aux diffuseurs anti-moustiques ?

Découvrez notre article sur les meilleures solutions anti-moustiques.

Les désinsectiseurs électriques : plus efficaces et moins dangereux que les diffuseurs

Bien moins dangereux et plus efficaces que les diffuseurs, les désinsectiseurs sont un bon investissement, car ils s’utilisent sur la durée.

Ils fonctionnent sans produits chimiques.

 

 

Les plus efficaces se composent d’une ampoule LED et d’une plaque collante avec phéromone pour optimiser l’attractivité et le piégeage.

Retrouvez ici tous nos désinsectiseurs électriques.

Les pièges anti-moustiques : des solutions écologiques et efficaces

La plupart des pièges anti-moustiques ne contiennent pas de produits chimiques.

Ils fonctionnent de différentes manières :

  • Avec du CO2,
  • Avec un attractif à base de phéromone.

Dans tous les cas, le principe reste le même. Une substance attire les moustiques dans le piège dans lequel ils restent coincés et meurent.

Il s’agit d’une solution curative efficace en cas de petite et moyenne infestation.

 

 

Les répulsifs : un bon moyen d’éviter les moustiques en premier lieu

En matière de prévention, les répulsifs sont imbattables. Petit rappel, ces produits anti-moustiques ont pour unique but de tenir éloignés les nuisibles et non de les tuer.

Vous ne pourrez donc pas mettre fin à une invasion de moustiques avec les répulsifs, mais seulement limiter les risques de piqûre.

Il en existe de plusieurs sortes pour le corps, les vêtements ou la maison.

 

 

Privilégiez les répulsifs anti-moustiques confectionnés à base de produits naturels, comme la citronnelle.

Par exemple, préférez les bougies à la citronnelle aux spirales chimiques, surtout en intérieur. Il existe aussi des spirales et des encens formulés à partir de produits naturels. Réservez l’usage des spirales avec des composants chimiques à l’extérieur.

De même, pour votre peau, optez pour des solutions naturelles, à part si vous vous rendez dans des régions où le moustique tigre est présent. Dans ce cas, il faudra vous munir d’un spray à base de DEET.

La démoustication : une bonne idée lorsque les invasions de moustiques sont sérieuses

Si l’invasion de moustiques est déjà sérieuse, vous pouvez faire appel à des professionnels de la démoustication.

La démoustication est fortement recommandée si l’infestation concerne les moustiques tigres. En effet, cette espèce de moustiques est porteuse de maladies graves et présente un réel risque sanitaire.

Découvrez ici notre article sur les différences entre moustiques communs et moustiques tigres.

N’hésitez pas à contacter nos experts de la désinsectisation qui possèdent le savoir-faire et le matériel nécessaires pour mettre rapidement fin à une infestation de moustiques et éviter les risques de récidives. Votre sécurité leur importe et ils sauront vous recommander la solution la plus sûre et efficace selon votre situation.