logo-edn-extermination-nuisible
Rechercher

Quels sont les insectes ressemblant aux punaises de lit ?

Quels sont les insectes ressemblant aux punaises de lit ?

meilleur traitement punaise de lit

Vous avez des piqûres sur le corps ou venez de découvrir un petit insecte brun-rougeâtre dans votre intérieur ? Vous vous demandez sûrement s’il s’agit de punaises de lit.

Plusieurs insectes peuvent ainsi être confondus avec le nuisible tant redouté. Il existe pourtant des astuces pour les distinguer. On vous liste, dans cet article, les insectes les plus ressemblant aux punaises de lit, leurs points communs et leurs différences.

Pouvoir identifier le parasite qui infeste votre maison est important pour mettre en place un traitement adapté.

 

Rappel de l’apparence générale d’une punaise de lit

 

cycle de vie des punaises de lit
Cycle de vie des punaises de lit

 

 

Voici les caractéristiques physiques principales des punaises de lit :

Taille : Les punaises de lit mesurent, à l’âge adulte, entre 5 et 8 millimètres de long.

Couleur : Elles sont de couleur brune (brun clair à brun foncé), voire noires, lorsqu’elles sont gorgées de sang. Les nymphes sont blanches translucides, puis deviennent brunes claires.

Forme : Elles sont de forme plates et ovales. Les punaises de lit possèdent six pattes, deux antennes, un corps segmenté recouvert de minuscules poils.

 

 

punaises de lit evolution
Des punaises de lit à différents stades d’évolution (après un repas)

Les psocoptères, psoques ou poux des livres : des insectes qui raffolent de votre bibliothèque

Les psocoptères ou poux des livres se nourrissent de moisissure, de levure, d’amidon, de papier, de colle et non de sang humain comme les punaises de lit. Elles raffolent de vos bibliothèques. En intérieur, elles se réfugient souvent dans les meubles et les livres.

 

Psoques ou poux des livres

 

Physiquement, les psoques ressemblent aux punaises de lit, surtout à leurs nymphes. Leur couleur varie du beige translucide au brun clair ou gris. Leur taille, généralement entre 1 et 3 mm, correspond plus ou moins à celle des nymphes de punaises de lit. Les deux espèces ont chacune 3 paires de pattes.

Leur anatomie diffère néanmoins quelque peu. La tête des psoques est plus grosse et se démarque davantage de leur corps. Autre différence notable, les psocoptères adultes possèdent 4 ailes membraneuses, alors que les punaises de lit n’en ont pas.

 

La punaise des hirondelles : une cousine des punaises de lit humaines

Les punaises des hirondelles ou Oeciacus hirundinis ressemblent aux punaises de lit. Leur couleur est quasiment similaire. De plus, ces deux types de punaises disposent d’un appareil buccal propre aux insectes piqueur-suceur.

 

Punaises des hirondelles

 

Néanmoins, les punaises d’hirondelles ne se nourrissent en général que de sang d’hirondelles et non d’humain.

Autre différence observable à l’aide d’une loupe, les poils sur le corps des punaises d’hirondelle sont plus longs que ceux de la punaise de lit. Aussi, les punaises d’hirondelle sont légèrement plus petites. Si la tête des deux insectes se ressemble, celle des punaises des hirondelles est plus large que longue et les yeux moins saillants. Enfin, les Oeciacus hirundinis sont dotées de deux paires d’ailes.

 

La punaise de chauve-souris (Cimex dissimilis) : le parasite de la noctule commune

Les punaises de lit ressemblent également aux punaises de chauve-souris. Leur taille, leur forme ovale et plate et leur couleur sont proches. Les deux espèces possèdent 6 pattes, deux antennes, mais pas d’ailes. Les deux insectes se gonflent et changent de couleur lorsqu’ils se nourrisent de sang. Ils disposent tous deux d’une sorte de sonde pour se nourrir.

 

Punaise de chauve-souris

 

L’une des principales différences entre les punaises de chauve-souris et les punaises de lit réside dans leur alimentation. Les premières se nourrissent essentiellement de sang de chauve-souris, rarement de sang humain, à l’inverse des punaises de lit. Ainsi, ces deux types de punaises qui restent à proximité de leur garde-manger ne fréquentent pas les mêmes lieux. Les punaises de lit restent dans la chambre à coucher, alors que les punaises de chauve-souris sont présentes là où il y a des chauves-souris.

Autre différence, les poils du thorax des punaises de chauve-souris sont plus longs que ceux de la punaise de lit. Toutefois, on ne peut l’observer à l’œil nu.

 

Les Ptinidae : des insectes très ressemblant aux punaises de lit

Il existe une grande variété de Ptinidae.

Comme les punaises de lit, les Ptinidae ont un corps plutôt arrondi et ne possèdent pas d’ailes.

Leur taille varie entre 1 et 9 mm et leur couleur de tons ternes au brun-noir foncé.

 

Ptine de type coléoptère d'entrepôt

 

Le coléoptère d’entrepôt est un ptine qui ressemble aux punaises de lit gorgées de sang, mais avec un corps plus bombé. Leur couleur est plus ou moins similaire, du rouge au brun foncé. Les deux espèces ne peuvent pas voler et se déplacent assez lentement.

Les ptines sont polyphages, mais généralement, elles se nourrissent de déchets végétaux, de fruits secs, de pain, de foin, de farine, d’aliments secs pour animaux… On les trouve principalement en extérieur, mais des infestations intérieures arrivent parfois, notamment dans les textiles tachés de graisse.

Les Ptinidae peuvent mordre et infester les aliments.

Les bébés cafards : certains peuvent vaguement ressembler à des punaises de lit

Les nymphes de cafards partagent des traits communs avec les punaises de lit. Leur couleur (du brun rougeâtre au brun foncé ou du beige au noir selon l’espèce), leurs pattes, leur forme (ovale et aplatie), la segmentation de leur corps et l’absence d’ailes sont similaires. Aussi, les nymphes de cafards sont plutôt actives la nuit comme les punaises de lit.

 

cafards, stades de vie, évolution

 

Néanmoins, les bébés cafards ne sont pas hématophages, contrairement aux punaises de lit. Le risque qu’un cafard vous morde est minime.

Physiquement aussi, il existe quelques différences observables à la loupe. Les nymphes de cafards sont plus longilignes que les punaises de lit.

Vous ne les trouverez normalement pas aux mêmes endroits. Les cafards cherchent les lieux humides et la nourriture. On les trouve le plus souvent dans la cuisine et non dans la chambre à coucher.

 

Les puces : leurs piqûres peuvent vous faire supposer des punaises de lit

Les puces et les punaises de lit présentent plusieurs similitudes, notamment les boutons de leur piqûre.

Si, en apparence, il n’est pas facile de les distinguer, les puces et les punaises de lit ne se ressemblent pas complètement. Tout d’abord, les punaises de lit sont plus grandes et mesurent jusqu’à 8 mm, alors que les puces ne mesurent jamais plus de 5 mm. La couleur de leur cuirasse diffère également. Elle varie du blanc au brun pour la punaise de lit lors de son cycle de vie (nymphe-adulte). Une fois gorgée de sang, elle devient noire. La puce est plus claire, dans les tons jaunâtres.

 

puces dans les poils et cheveux

 

Leur mode de déplacement aussi diffère. Les puces se déplacent rapidement grâce à des bonds, alors que la punaise de lit ne sait pas sauter.

Les puces sont opportunistes, elles sucent le sang de tout ce qui bouge : chiens, chats, rongeurs, humains. Les punaises de lit sont, quant à elles, fidèles à l’Homme. Les deux espèces disposent d’une sonde d’insecte piqueur-suceur.

Si la puce pique rapidement et de manière aléatoire et que les effets sont instantanés, chez la punaise de lit, tout est plus long et organisé. La punaise de lit prend environ 20 minutes à piquer et les effets se ressentent entre 3 et 5 h après. Les punaises se déplacent de façon linéaire, vous trouverez ainsi souvent plusieurs piqûres alignées.

 

L’anthrène du bouillon blanc ou l’anthrène des tapis : un véritable nuisible pour l’homme

L’anthrène du bouillon blanc ou des tapis est un coléoptère. Contrairement aux punaises de lit, il vole.

Son alimentation aussi diffère puisqu’il se nourrit de pollen et de nectar et non du sang humain. Sa larve, elle, provoque des dégâts dans la maison, notamment en se nourrissant de fibres textiles, telles que de tapis, de vêtements, de fourrures, de rembourrages de meubles… Les anthrènes des tapis ne présentent aucun danger pour vous, mais ils peuvent engendrer d’importants dégâts dans vos intérieurs.

 

anthrène du bouillon blanc ou anthrène des tapis

 

La forme ovale de l’anthrène est proche de celle de la punaise de lit, mais il est plus bombé. Mesurant entre 2 et 4 mm, l’anthrène est souvent plus petit que les punaises de lit. Leurs couleurs peuvent être assez similaires. Néanmoins, l’anthrène est l’un des insectes de la liste qui ressemble le moins aux punaises de lit. Leur véritable point commun est leur attrait pour les chambres à coucher.

 

Les tiques : certains peuvent ressembler aux punaises de lit

Il existe plusieurs caractéristiques communes entre les tiques et les punaises de lit :

  • leur taille,
  • leur forme,
  • leur faculté à dilater leur abdomen lorsqu’elle mange,
  • leur couleur rouge-brune,
  • leur alimentation à base de sang.

 

Tique

 

Néanmoins, en les observant de plus près, on remarque que ces deux insectes présentent également des différences physiques. Par exemple, quand elles se nourrissent de sang, les tiques gonflent et prennent une couleur blanche ou bleue.

De plus, les punaises de lit et les tiques n’ont pas le même nombre de pattes. Les premières en possèdent 6 et les secondes 8. L’apparence de leurs pattes varie aussi sensiblement.

Si les punaises de lit et les tiques se nourrissent de sang, leur méthode de consommation diffère. La tique pour se nourrir enfouit sa tête sous la peau de l’hôte, qui peut être un humain ou un animal. La punaise de lit ne s’attaque qu’aux humains à l’aide de sa sonde de piqueur-suceur.

Les tiques sont des insectes diurnes de plein air et les punaises de lit des nuisibles nocturnes d’intérieur. Le temps de la piqûre sera donc différent. Si les punaises de lit peuvent vous piquer pendant relativement longtemps, jusqu’à 20 minutes, il n’en est rien comparativement aux tiques qui peuvent rester accrocher jusqu’à un jour.

Les tiques sont vectrices d’agents pathogènes et peuvent même, dans certains cas, vous transmettre la maladie de Lyme.

 

Certains acariens peuvent avoir l’air de punaises de lit

Les acariens et les punaises de lit peuvent parfois se ressembler. Il existe des milliers d’espèces d’acariens.

Les acariens ne volent pas, ni ne sautent comme les punaises de lit.

 

Acarien de type araignée rouge

 

Cependant, ils possèdent 8 pattes et non 6. Aussi, ils sont beaucoup plus petits que les punaises de lit.

Certains acariens se nourrissent essentiellement de matières organiques en décomposition, d’autres d’insectes ou d’autres acariens.

 

Les poux et morpions : des insectes qui démangent autant que les punaises de lit

Telles que les punaises de lit, les poux et les morpions ne volent pas et ne sautent pas.

Ces 3 insectes sont des ectoparasites, ils vivent à la surface de la peau des humains. Tous sucent le sang humain et leurs piqûres sont désagréables. Elles provoquent des démangeaisons.

Autres similitudes, ces trois insectes dilatent leur abdomen une fois pleins de sang.

La forme et la structure générale du corps sont plutôt similaires avec une tête plus petite que le thorax et six pattes.

 

pou

 

Cependant, les poux sont plus petits que les punaises de lit et les morpions plus petits que les poux.

 

Les vrillettes du pain ou du bois : des insectes avec un air de punaises de lit également très envahissants

Les vrillettes du pain ou du bois sont des insectes xylophages. Ils se nourrissent de bois : meubles, charpentes, poutres et non de sang humain.

Leur taille entre 2,5 et 5 mm est très légèrement plus petite que les punaises de lit.

 

Vrillette du pain ou vrillette du bois

 

Les deux espèces sont très envahissantes, mais n’investissent pas les mêmes lieux. Elles se multiplient très rapidement donnant des infestations difficiles à contrôler.

L’eumolpe de la vigne : un parasite devenu rare

L’eumolpe de la vigne est un ravageur connu au XIXème siècle. Désormais, il tend à disparaître.

Cet insecte possède quelques traits communs avec la punaise de lit. Sa taille entre 5 et 6 mm est similaire. Leur couleur va du brun rouge au brun noir. Leurs œufs sont de couleur pâle.

 

Eumolpe de la vigne

 

Cependant, l’eumolpe de la vigne se nourrit essentiellement de feuilles et non de sang, comme la punaise de lit.

Les altises : un insecte plus dangereux pour vos cultures que pour vous

Les altises sont des coléoptères qui présentent quelques similitudes avec les punaises de lit.

 

altise

 

Il en existe de nombreuses espèces.

Les altises mesurent entre 2 et 3,5 mm et sont donc plus petites que les punaises de lit. Leur couleur varie de jaunâtre à brun-rougeâtre.

Les altises peuvent sauter, mais pas voler.

Conclusion

Vous êtes désormais incollable : impossible pour vous de confondre punaises de lit et autres insectes.

Si vous pensez être victime d’une infestation de punaises de lit, agissez vite. Ces nuisibles se reproduisent rapidement, ce qui rend leur infestation incontrôlable.

Le meilleur moyen d’éradiquer ce parasite est de faire appel à une société d’extermination spécialisée dans les traitements contre ces redoutables nuisibles.

Contactez nos équipes si vous souhaitez vous débarrasser de vos punaises de lits.