logo-edn-extermination-nuisible
Mon panier

Votre panier est vide.

0,00  0
Mon panier

Votre panier est vide.

0

Crottes de punaises de lit : comment les reconnaître ?

Crottes de punaises de lit : comment les reconnaître ?

Crottes de punaises de lit

Les punaises de lit sont des insectes nuisibles. À cause de leur rapide reproduction, leur présence chez vous peut rapidement se transformer en un cauchemar interminable.

Néanmoins, il existe des indices pour détecter précocement un début d’infestation. Par exemple, la présence de crottes de punaises de lit en est un. Mais comment les reconnaître ?

 

Les excréments de punaises de lit : des indices très importants pour identifier une invasion au plus vite

Les déjections de punaises de lit constituent l’un des premiers indices d’une invasion. En effet, leurs excréments très reconnaissables peuvent vous permettre de déceler précocement une infestation.

À base de sang humain, les taches fécales de punaises de lit peuvent être détectées à l’œil nu ou grâce à du luminol. À ce titre, nous vous proposons des révélateurs d’excréments de punaises de lit :

 

 

D’autres éléments doivent également vous alarmer comme :

  • La présence de punaises de lit vivantes ou mortes,
  • Des piqûres particulières sur votre corps,
  • La présence de mues,
  • Des traces de sang dans les draps,

En cas de doute, vous pouvez aussi utiliser l’un de nos pièges détecteurs :

 

 

Comment reconnaître une crotte de punaise de lit ?

Facilement repérables, les crottes de punaises de lit se reconnaissent de par leur aspect, mais aussi par leur localisation à des endroits précis.

L’apparence générale des crottes de punaises de lit

À première vue, les excréments de punaises de lit ressemblent à de petites taches noires ou rouille, regroupées sous forme de grappes.

Leur forme peut être ronde et délimitée, mais est souvent plus étirée. Effectivement, les crottes de punaises de lit ressemblent, la plupart du temps, à des éclaboussures d’encre d’un stylo plume que l’on aurait secoué. Plutôt liquides, leurs déjections ont tendance à s’étaler et à suivre les fibres des matériaux, notamment sur le bois ou le textile. C’est seulement sur les supports plus durs que la déjection ne s’infiltre pas et reste bien ronde.

Bien qu’elles contiennent de l’hémoglobine, les crottes de punaises de lit sont plus petites et sombres que des taches de sang. Ces insectes hématophages se nourrissent de sang humain qu’ils digèrent et défèquent.

Quand vous essuyez des crottes de punaises de lit avec un morceau de sopalin humide, les traces persistent, mais elles salissent également le sopalin. Si vous utilisez un coton imbibé d’alcool pour les essuyer, les excréments de punaises de lit tournent au marron-rouge.

La localisation des excréments de punaises de lit : un élément clé

Les punaises de lit digèrent relativement vite. De plus, ces insectes nuisibles sont peu mobiles. Ils ne se déplacent que de leur cachette à leur garde-manger, soit à proximité de personnes humaines pour se délecter de sang.

Ainsi, les crottes de punaises de lit se localisent majoritairement dans les chambres à coucher.

 

Localisation des punaises de lit et de leurs déjections

 

Si ces déjections peuvent être cachées sous ou dans les meubles, sur les rideaux, les murs, les sols ou dans les plinthes, vous pouvez aussi observer leur présence sur les sommiers, les matelas, les draps et la literie en général.

On peut généralement suivre à la trace les punaises de lit grâce à leurs excréments, ce qui permet parfois de localiser le foyer d’infestation ou zone d’agrégation.

Plus vous en trouvez et plus elles sont visibles, plus le risque que vous fassiez face à une forte infestation est grand.

La présence de crottes avec des mues de punaises de lit, voire des punaises de lit vivantes : aucun doute possible

À l’image des serpents, les punaises de lit perdent leur carapace au cours de leur vie.

Vous pouvez ainsi retrouver leurs mues dans le lit ou à proximité de leurs excréments. D’ailleurs, vous pouvez utiliser de la terre de diatomée qui perfore leur mue dans laquelle elles restent coincées.

 

Peut-on reconnaître des crottes de punaises de lit à l’odeur ?

Contrairement aux crottes d’autres insectes, l’odeur des excréments des punaises de lit reste très discrète.

Constituées de sang digéré et donc de fer, elles peuvent dégager une légère odeur de rouille.

Le corps des punaises de lit possède aussi une odeur spécifique, parfois décrite comme celle de la coriandre, de la moisissure ou du linge humide.

D’autres victimes d’invasion de punaises de lit évoquent une odeur sucrée, d’amande, de framboise ou d’acide…

Si vous sentez une odeur particulière liée à la présence de punaises de lit, il y a des risques que l’infestation soit déjà importante.

 

Les crottes de punaises de lit sont-elles dangereuses ?

Bien que sales, leurs crottes sont inoffensives.

Sans parler de l’infestation de laquelle vous êtes sûrement victime, le principal problème de ces déjections réside dans la difficulté à les nettoyer.

En effet, ces insectes aiment faire leurs besoins dans des coins inaccessibles ou sur les textiles. Or, les deux ne sont pas des plus faciles à nettoyer. Par exemple, sur certains tissus, l’eau contribue à étaler les déjections, ce qui les rend particulièrement difficiles à éliminer.

L’eau savonneuse peut suffire quand les déjections sont fraîches, mais reste souvent insuffisante pour laver des traces fécales vieilles de plusieurs jours.

C’est pourquoi si les taches sont sur du linge de maison, nous vous conseillons de le laver directement en machine à la plus forte température possible. En plus d’éliminer les excréments, ceci vous permettra de vous débarrasser des punaises de lit vivantes. Retrouvez ici nos conseils pour laver les vêtements en cas d’invasion de punaises de lit.

Au cas où les crottes auraient séchées, il peut être nécessaire d’utiliser des détachants plus efficaces.

Sur les supports en bois, elles sont souvent plus faciles à retirer. Et sur les matelas, malheureusement, il vous faudra recourir à des produits désinfectants et à beaucoup d’huile de coude.

 

Quelles sont les différences entre les excréments de punaises de lit et les crottes de puces ?

 

Crottes de puces

 

Les excréments de puces sont plus petits que ceux des punaises de lit : semblables à de la poussière

Les déjections de puces sont plus petites que les crottes de punaises de lit. Malgré leur taille, vous pouvez les reconnaître. Elles ressemblent à de petites pellicules noirâtres.

Les excréments de puces contiennent du sang comme ceux des punaises de lit.

Utilisez un sopalin ou une compresse humide, si la pellicule vire au rougeâtre, c’est qu’il s’agit de crottes de puces.

Les crottes de punaises de lit ne sont pas toujours aux mêmes endroits que celles de puces

Si la cible des punaises de lit qui se nourrissent de sang humain, c’est vous, celle des puces est votre animal de compagnie.

Ainsi, vous ne trouverez pas les crottes de punaises de lit aux mêmes endroits que celles des puces. En effet, les punaises de lit font leur déjection près de leur foyer d’infestation et de leur source de nourriture, c’est-à-dire presque toujours dans les chambres à coucher. Les puces, à l’identique, feront leur besoin à proximité, voire sur leur source de nourriture, à savoir votre compagnon à 4 pattes.

Comme pour enlever les puces, vous pouvez passer un peigne fin sur l’ensemble du corps de votre animal, depuis la base au sommet des poils, pour récolter leurs déjections.

 

Quelles sont les différences entre une crotte de punaise de lit et une déjection de cafard ?

 

Crottes de cafards

 

Les cafards laissent très rarement des déjections dans votre lit en premier lieu

Les cafards sont des insectes timides qui fuient la compagnie des hommes. D’ailleurs, ils ne sortent que la nuit pour trouver ce dont ils ont besoin, soit de l’eau et de la nourriture, disponibles principalement dans la cuisine.

De plus, ils apprécient les lieux humides comme les salles de bain et les cuisines, contrairement aux punaises de lit que l’on trouve généralement dans les chambres.

Ainsi, vous avez plus de risques de trouver des crottes de cafards à proximité de leur foyer d’infestation en zones chaudes, humides et sombres ou près de leurs lieux de passage : cuisine, pièce à vivre, garage, garde-manger, salle-de-bain…

L’odeur des excréments de cafards est assez distinctive

Les crottes de cafards sentent mauvais avec une odeur particulièrement âcre, contrairement aux punaises de lit.

Cette odeur distinctive sert aux cafards pour se retrouver.

 

Conclusion

Vous avez remarqué des petites traces noires comme des taches d’encre sur votre matelas, vos draps ou ailleurs dans votre chambre à coucher ?

Si, après le test de la compresse imbibée d’alcool, vous voyez que les taches prennent une couleur marron-rouge, vous faites sûrement face à des crottes de punaises de lit.

Dans ce cas, n’attendez pas avant de prendre des mesures pour vous débarrasser de l’infestation. Nous vous recommandons de faire appel à des professionnels de la désinsectisation avant que la situation ne devienne incontrôlable, car les punaises de lit se reproduisent très rapidement.

En plus d’être désagréables et douloureuses, leurs piqûres peuvent s’infecter. Un nombre important de déjections de punaises de lit peut être le signe d’une forte infestation, ce qui peut chez certaines victimes conduire à des troubles psychologiques : peur, insomnie, paranoïa…

Besoin d’un conseil ou d’une intervention ? Contactez notre équipe d’exterminateurs.