Puces de lit ou punaises de lit : quelles différences ?

Si, au premier abord, les puces de lit et les punaises de lit présentent de nombreuses similitudes, ces insectes piqueurs-suceurs de sang restent différentiables grâce à quelques caractéristiques.

Pour pouvoir adopter le traitement adéquat, il est important de savoir les distinguer. Zoom sur les différences entre puces et punaises de lit.

Quelles sont les différences entre les puces de lit et les punaises de lit ?

Les puces ne ressemblent pas physiquement aux punaises de lit

Si les deux nuisibles possèdent des similitudes physiques avec un corps plat et six pattes, ils présentent également des divergences.

Premièrement, leur taille n’est pas la même. Les punaises de lit sont plus grandes que les puces. Elles mesurent, à l’âge adulte, entre 4 et 8 millimètres, alors que les puces mesurent seulement entre 1 et 3 millimètres.

Il est donc plus difficile de voir les puces que les punaises de lit, bien visibles à l’œil nu.

 

différencier taille puces et punaises de lit

 

Deuxièmement, vous pouvez distinguer ces nuisibles grâce à leur couleur. Après l’éclosion, la nymphe de la punaise de lit est blanchâtre, puis, à l’âge adulte, sa cuirasse devient marron. Lorsqu’elle est gorgée de sang, la punaise de lit devient noire et ressemble à un pépin de pomme. La puce, quant à elle, revêt une coloration jaune foncé, brun clair.

Les puces ne se nourrissent pas uniquement de sang humain

Contrairement aux puces, les punaises de lit ne se nourrissent que de sang humain. Ce sont des insectes dits hématophages. Elles peuvent vivre jusqu’à un an sans manger.

Les puces sont adeptes du sang d’animaux, tels que des chiens et des chats. Néanmoins, si ces insectes opportunistes n’ont rien à se mettre sous la dent, elles ne reculent pas face au sang humain. Si votre animal de compagnie adopte un comportement particulier, qu’il se gratte et qu’il est agité, c’est probablement le signe d’une infestation de puces.

Les puces peuvent également se nourrir de matières organiques que l’on retrouve dans les textiles, tels que les tapis, la literie ou les rideaux.

Il existe, en réalité, une grande variété de puces. Les ctenocephalides felis et ctenocephalides canis se nourrissent normalement, respectivement de sang de chat et de chien. Néanmoins, ces espèces peuvent aussi consommer du sang humain.Les pulex irritans s’attaquent plus particulièrement à l’homme, mais cette espèce devient plus rare de nos jours.

Les punaises de lit ne sautent pas, contrairement aux puces

Les punaises de lit peuvent uniquement se déplacer en marchant, rampant et se hissant, contrairement aux puces qui sautent.

Ces dernières se déplacent ainsi bien plus rapidement grâce à des bonds gigantesques. Elles peuvent parcourir de longues distances en un temps record.

Aucun de ces nuisibles n’est capable de voler.

On ne retrouve pas les puces et les punaises de lit aux mêmes endroits

De par son manque de mobilité, les punaises de lit infectent un textile ou vous piquent par contact.

Les punaises de lit restent souvent à proximité de leur potentielle proie : dans la literie (matelas, tête de lit, sommier, coutures), les sacs de couchage, les plinthes, les rideaux, les tableaux et les meubles de la chambre à coucher).

Sensibles à la lumière, elles recherchent les lieux et recoins sombres. Elles peuvent d’ailleurs se faufiler dans une fente aussi petite que l’épaisseur d’une carte bleue. En fait, ces nuisibles peuvent se trouver un peu partout dans la chambre, même dans les lieux les plus improbables. Il n’est pas rare de les ramener de voyage dans les sacs de couchage et les bagages. Les punaises de lit ne sortent de leur cachette que la nuit pour partir à la recherche de nourriture.

Les puces se propagent notamment grâce aux animaux (chiens, chats, rongeurs) en se dissimulant dans leur fourrure. Elles ne sont pas sensibles à la lumière du jour et apprécient plutôt la chaleur et l’humidité estivale. Dans la maison, elles se cachent dans n’importe quelle pièce, notamment dans les canapés, les literies, les tapis ou encore les rideaux.

 

Peut-on reconnaître une piqûre de puce d’une piqûre de punaise de lit ?

Les piqûres de puces comme de punaises de lit provoquent des boutons et des démangeaisons.

Cependant, il est possible de distinguer les piqûres selon la réaction, la localisation et la disposition…

Mauvaise nouvelle : les piqûres de puces comme celles des punaises de lit démangent

Une chose est sûre c’est que ce soit une piqûre de puces ou de punaises de lit, celle-ci ne passera pas inaperçue. En effet, ça va gratter, mais pas au même moment.

La piqûre de puces démange instantanément

Telle une piqûre de moustique, la piqûre de puces gratte instantanément, après seulement quelques secondes. Vous ressentirez un picotement, suivi de démangeaisons.

Le temps de piqûre est aussi plus rapide chez la puce. En effet, son repas sera terminé après seulement 3 à 5 minutes.

La piqûre de punaise de lit vous démangera au réveil

La punaise de lit, au contraire, prend son temps : que ce soit pour vous sucer le sang ou pour que la piqûre apparaisse.

Sa morsure peut durer de 15 à 20 minutes, soit 5 à 8 fois plus longtemps que la puce.

La douleur de cette piqûre n’est pas immédiate, car la punaise de lit prend soin de vous injecter sa salive anesthésiante et anti-coagulante. Ainsi, votre sang ne coule pas et vous ne ressentez aucun effet pendant plusieurs heures. Vous ne vous réveillez pas suite à la morsure indolore. Par contre, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise au moment du réveil.

Si la piqûre a eu lieu en pleine journée, c’est sûrement une puce

La punaise de lit est inactive la journée, car elle est très sensible à la lumière. Après vous avoir piqué durant la nuit, la punaise de lit regagne sa cachette.

Si vous vous faites piquer en plein jour, il y a de fortes chances que ce soit par une puce.

Une localisation et une disposition différentes des piqûres

Un autre signe de distinction entre les piqûres de puces et de punaises de lit réside dans leurs localisations et leurs dispositions.

 

différencier piqûre puces et punaises de lit

 

Des piqûres aléatoires sur le bas des jambes = puces

En effet, si vous faites piquer de jour par une puce, il y a de grandes chances pour qu’elle s’attaque à vos jambes, pieds et chevilles de façon aléatoire en bondissant d’un point à l’autre. La piqûre ressemble à un bouton avec un point rouge en son centre.

Des piqûres alignées concentrées sur une partie du corps = punaises de lit

Les punaises de lit vous piquent durant la nuit sur toutes les parties du corps exposées : bras, jambes, aisselles, cou, taille…

Les punaises de lit sont moins mobiles. Elles ont tendance à piquer plusieurs fois dans une même zone. Les boutons sont souvent alignés, car elles se déplacent de manière linéaire et effectuent plusieurs morsures pour trouver de nouveaux vaisseaux sanguins.

Le nombre de piqûres peut dépendre du niveau d’infestation et de votre sensibilité. Certaines personnes sont allergiques.

 

Puces de lit et punaises de lit : quels traitements possibles ?

Puces ou punaises de lit, il est primordial d’agir vite, car les deux espèces se reproduisent rapidement.

La punaise de lit pond une dizaine d’œufs par jour et la puce une cinquantaine.

Les traitements contre les puces impliquent souvent de traiter les animaux

Si vous identifiez la présence de puces de lit chez vous, il est très probable qu’elles proviennent de votre animal de compagnie si vous en possédez un.

Dans ce cas, commencez par traiter votre chat ou votre chien, mais aussi tous les endroits où il a l’habitude de dormir : niche, panier, coussins, couvertures.

Les exterminateurs professionnels restent vos meilleures options dans les deux cas

Les infestations de puces et de punaises de lit se propagent vite et sont difficiles à contrôler. La meilleure solution reste donc de faire appel à un désinsectiseur professionnel.

Ces nuisibles provoquent des démangeaisons et parfois des réactions allergiques. Les victimes d’infestation peuvent ressentir des difficultés à dormir, et même des troubles psychologiques : stress, anxiété, paranoïa, honte. Ils polluent votre intérieur et votre quotidien.

De plus, si les puces restent parfois contrôlables grâce à de simples produits anti-puces trouvés dans le commerce, les punaises de lit sont particulièrement coriaces à éradiquer. Nous connaissons des cas où l’intervention de la victime n’a fait qu’empirer l’état de l’infestation, en disséminant les punaises de lit dans tout le logement et en augmentant ainsi le coût du traitement final.

Plus vite vous ferez appel à un désinsectiseur, plus vite vous éradiquerez l’infestation.

Un exterminateur professionnel pourra rapidement déceler leur présence, le foyer d’infestation et mettre en place un traitement adéquat et efficace, adapté à la situation.

 

Conclusion

Vous avez des piqûres inexpliquées ?

Désormais, vous pouvez identifier si la cause de votre malheur provient de puces de lit ou de punaises de lit !

Déterminer le type de nuisible est une première étape indispensable avant de pouvoir éradiquer une infestation.

Pour vous débarrasser d’une colonie de puces ou de punaises de lit, le meilleur moyen est de faire appel à une société d’extermination spécialisée, forte de son expertise, de moyens techniques, de traitements efficaces, professionnels et plus respectueux.

N’hésitez pas à contacter nos équipes.