logo-edn-extermination-nuisible
Rechercher

Bouton de punaise de lit : comment le reconnaître ?

Piqûres punaise de lit dos

Préambule : le bouton n’est pas du tout la méthode la plus fiable de détection des punaises de lit

Les piqûres de punaises de lit ne constituent pas la méthode la plus fiable pour détecter une invasion de punaises.

Tout d’abord, d’une personne à l’autre les effets et les boutons diffèrent selon sa sensibilité. Chez certaines, les piqûres restent invisibles, sans douleur, ni démangeaison. Pour d’autres, les boutons sont urticants, mais les symptômes passent rapidement sans traitement. Enfin, d’autres sont allergiques ou très sensibles aux piqûres de punaises de lit et leurs symptômes sont plus gênants, voire inquiétants, et longs à disparaître.

De plus, les boutons évoluent au fil de temps. C’est pourquoi il n’est pas évident d’identifier avec certitude l’origine de certaines piqûres d’insectes. Par exemple, la piqûre de punaise de lit peut être confondue avec les piqûres de moustiques et de puces, bien qu’il existe des moyens de les différencier.

Pour détecter de manière plus fiable la présence de punaises de lit, préférez vous fier à d’autres signes révélateurs comme des :

  • traces de déjections, de couleur marron, sur les draps, la literie, le sommier, le matelas, les meubles et les plinthes de la chambre à coucher,
  • tâches de sang sur les draps ou les oreillers,
  • petites grappes d’œufs dans la pièce,
  • insectes vivants ou morts,
  • mues.

À quoi ressemblent les boutons de punaises de lit ?

Identifier des piqûres de punaises de lit n’est pas évident, car chacun réagit différemment.

Certaines personnes ne réagissent pas du tout, alors que d’autres auront des boutons rouges qui démangent.

En outre, au fil des jours, l’aspect de la piqûre peut évoluer. D’abord plats, les boutons de punaises de lit peuvent enfler et prendre la forme de papules.

Néanmoins, si vous détectez des traces de piqûres sur votre corps, quelques caractéristiques permettent de déterminer qu’il s’agit de punaises de lit et non d’autres insectes.

Les boutons de punaises de lit sont très souvent groupés et alignés (presque jamais seuls)

 

Piqûres punaise de lit alignées et groupées

 

La plupart du temps, les boutons de punaises de lit ne sont pas seuls. Il s’agit souvent d’un ensemble d’au moins 3 à 4 piqûres groupées ou alignées.

Rarement isolés, les boutons de punaises de lit forment une ligne droite. En fait, ils suivent les vaisseaux sanguins.

En une nuit, une personne peut se faire piquer plus de 50 fois par une punaise de lit. Cette dernière utilise son rostre pour aspirer le sang.

En moyenne, la punaise de lit suce le sang entre 10 et 20 minutes pour chaque piqûre. Si elle est dérangée, car vous changez de position, il y a de fortes chances qu’elle vous pique à nouveau un peu plus loin.

Le bouton de punaise de lit est en général assez rouge

De manière générale, les boutons de punaises de lit sont ronds et rouges. Ils mesurent entre 5 mm et 2 cm de diamètre.

Ils peuvent être uniformément rouges ou bien contenir un point hémorragique en leur centre.

D’abord plates, il arrive que les piqûres de punaises de lit gonflent à cause de l’inflammation provoquée par la libération d’histamine.

Néanmoins, il est difficile de décrire précisément les boutons de punaises de lit qui :

  1. Varient d’un individu à l’autre,
  2. Évoluent dans le temps.

Les personnes les moins sensibles n’ont aucun symptôme apparent. Elles n’observent ni boutons, ni démangeaisons.

Cependant, la majorité des personnes, victimes de piqûres de punaises de lit, s’en rendent compte dès le lendemain quand apparaissent des boutons rouges et des démangeaisons.

Chez certaines personnes, les boutons de punaises de lit sont légèrement gonflés

 

Bouton punaise de lit gonflé

 

Certaines personnes réagissent mal aux piqûres de punaises de lit. Dans ce cas, les boutons peuvent être plus au moins gonflés.

Les personnes allergiques et les plus sensibles peuvent subir des urticaires avec des boutons enflés, des plaques rouges et d’intenses démangeaisons. Généralement, les piqûres sont plus étalées, plus larges.

Les lieux où se trouvent le plus souvent les boutons de punaises de lit

Vous trouverez surtout des piqûres de punaises de lit sur les zones accessibles de votre peau durant la nuit, soient les parties non couvertes par votre pyjama telles que :

  • Les bras et les jambes,
  • Le torse et le dos,
  • Le cou et le visage.

Les jambes et les bras : où se trouvent le plus souvent vos premiers boutons

 

Piqûres punaise de lit jambe Piqûres punaise de lit bras

 

Quand on se fait piquer par une punaise de lit, il est fréquent d’observer des boutons sur les jambes et les bras, car les membres constituent les parties du corps les plus faciles à atteindre.

Le torse et le dos : des endroits très prisés par les punaises de lit

 

Piqûres punaise de lit dos

 

Le torse et le dos sont également des endroits prisés par les punaises de lit qui ont un petit creux.

Le visage : le signe que l’invasion de punaises de lit est à un stade avancé

 

Piqûres punaise de lit cou

 

Dans le cas d’une infestation déjà avancée, vous pouvez également vous faire piquer au niveau du cou et du visage.

Que ressent-on lorsqu’on a des boutons de punaises de lit ?

Les symptômes les plus courants d’une piqûre de punaises de lit sont des réactions dermatologiques et allergiques. Ces insectes nuisibles peuvent vous faire vivre l’enfer, mais ils n’ont aucun risque de vous transmettre une maladie.

Cependant, si vous êtes victime d’une forte infestation, il est possible de développer de l’anémie fiévreuse ou des troubles psychologiques : stress, peur, dépression…

Vous ne sentez pas lorsque la punaise de lit vous pique

Lorsque la punaise de lit vous pique, vous ne sentez rien.

C’est seulement quelques heures plus tard qu’apparaissent les boutons et les démangeaisons. Parfois, il faut même attendre entre 2 et 4 jours avant d’observer les symptômes.

En effet, au moment de la piqûre, la punaise de lit injecte un anesthésiant et un anti-coagulant. C’est pourquoi vous ne sentez pas que vous vous faites piquer, car le premier évite les sensations de douleurs et le second facilite l’aspiration du sang.

Les boutons de punaises de lit démangent énormément (plus que d’autres insectes)

Bien que la piqûre de punaises de lit soit indolore, il n’est pas rare de subir d’intenses démangeaisons dans les heures à venir.

Quand la punaise de lit injecte sa salive dans votre organisme, ce dernier réagit pour se défendre et libère de l’histamine. De plus, l’insecte nuisible produit également de l’histamine. Or, cette molécule provoque des démangeaisons, des rougeurs et des inflammations. Chez les personnes allergiques, elle cause des réactions cutanées.

De manière générale, plus vous vous faites piquer, plus vous risquez de faire face à d’intenses démangeaisons. Votre sensibilité augmente en fonction du nombre de piqûres.

Les boutons ne sont généralement pas douloureux au toucher

Les boutons de punaises de lit sont indolores au moment de la piqûre, puis au toucher.

Néanmoins, ils n’en restent pas moins gênants, car ils engendrent généralement de fortes démangeaisons.

Les grattements à répétition peuvent créer des plaies, des saignements et des infections

Puisque les boutons de punaises de lit démangent, vous avez tendance à vous gratter.

Or, à force de vous gratter, vous prenez le risque de créer de petites plaies et des saignements qui peuvent s’infecter.

C’est pourquoi nous vous recommandons de bien nettoyer les plaies et d’éviter au maximum de vous gratter. Si les démangeaisons persistent, optez pour un traitement qui puisse vous soulager.

Le risque principal des piqûres de punaises de lit que l’on gratte est la surinfection par des bactéries, notamment par le staphylocoque doré. On parle, dans ce cas, d’impétigisation.

Chez les personnes sensibles ou allergiques, une piqûre peut réactiver les anciens boutons qui ne grattaient plus

Chez les personnes sensibles ou allergiques, l’histamine peut provoquer des :

  • Démangeaisons insupportables,
  • Urticaires,
  • Inflammations,
  • Gonflements et boursouflures,
  • Rougeurs généralisées,
  • Œdèmes
  • Ou même des problèmes respiratoires.

 

Piqûres punaise de lit cuisse

 

Gratter un bouton de punaises de lit peut également réactiver d’anciens boutons.

Pour les personnes non-allergiques, plus vous vous faites piquer par des punaises de lit, plus vous risquez de devenir sensible à leurs morsures.

Les boutons d’insectes qui peuvent facilement être confondus avec les boutons de punaises de lit

Les boutons de moustiques : moins nombreux, alignés et systématiques que ceux des punaises

 

Piqûre moustique vs piqûre punaise de lit

 

Souvent, les piqûres de punaises de lit sont confondues avec celles des moustiques.

Si elles présentent des caractéristiques communes, il existe des moyens pour différencier les piqûres de punaises de lit de celles des moustiques.

Tout d’abord, l’apparence des boutons des deux insectes diffère.

Les piqûres de punaises de lit sont plus plates, plus petites et plus rouges que celles des moustiques.

De plus, les piqûres de punaises de lit sont généralement plus nombreuses, groupées et alignées.

Contrairement aux moustiques, les punaises de lit mordent seulement sur quelques parties du corps : membres, torse, dos… alors que les piqûres de moustiques sont bien plus aléatoires.

Enfin, les moustiques peuvent piquer à n’importe quel moment de la journée et n’importe où, alors que les punaises de lit piquent la nuit et le plus souvent dans la chambre à coucher.

Le bouton de moustique apparaît directement après la piqûre, contrairement à la punaise lit pour laquelle il faut attendre quelques heures avant d’observer des symptômes.

Les boutons de puces : plus aléatoires que les boutons des punaises de lit

Les piqûres de punaises de lit et de puces sont quasiment similaires.

Cependant, les puces piquent de manière plus aléatoire que les punaises de lit, car elles peuvent bondir.

De plus, les boutons de puces sont souvent plus foncés que ceux des punaises de lit.

Quand vous vous faites piquer par une puce, la douleur et les démangeaisons sont instantanées, contrairement aux punaises de lit.

Retrouvez, dans notre article, toutes les différences entre les punaises de lit et les puces.

Les boutons d’araignées : beaucoup plus gros, gonflés et moins nombreux que ceux des punaises de lit

Lorsque vous faites mordre par une araignée, les boutons sont souvent plus gros et gonflés que lors d’une piqûre de punaise de lit.

De plus, la morsure d’araignée possède en son centre deux petits trous ou croûtes.

Enfin, quand une punaise de lit pique, les boutons sont multiples et plus nombreux que lors d’une morsure d’araignée.

Quels traitements sont efficaces pour soulager vos boutons de punaises de lit ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour les boutons de punaises de lit.

Néanmoins, certains traitements permettent d’en soulager les piqûres. Tout d’abord, pensez à passer une solution antiseptique sur vos boutons pour éviter les risques d’infection.

Sachez, que de manière générale, les piqûres de punaises de lit disparaissent naturellement après une dizaine de jours.

 

Les crèmes et gels anti-histaminiques : efficaces pour retrouver un peu de confort

En cas d’allergie ou de symptômes gênants, suite à une piqûre de punaise de lit, vous pouvez appliquer une crème ou un gel anti-histaminiques. Ils vous permettront de retrouver un peu de confort.

La glace : un bon remède naturel pour calmer les démangeaisons et les gonflements

Pour calmer les démangeaisons et les boursouflures, vous pouvez utiliser de la glace. En effet, le froid limite le gonflement et soulage l’inconfort.

L’aloe Vera : un traitement naturel pour cicatriser et adoucir la peau

L’aloe vera est une plante qui permet de cicatriser la peau tout en la maintenant hydratée.

Appliquer un gel à l’aloe vera sur une piqûre de punaise de lit contribue à limiter les démangeaisons et à accélérer la cicatrisation des boutons.

Les huiles essentielles : une autre alternative naturelle pour calmer vos démangeaisons et désinfecter vos boutons

Certaines huiles essentielles sont réputées pour soulager les piqûres d’insectes et notamment les démangeaisons qui en découlent.

Par exemple, l’huile essentielle de lavande aspic contribue à réduire les démangeaisons et à désinfecter les boutons pour éviter les risques de surinfection.

Profitez de ses vertus antalgiques et apaisantes en mettant quelques gouttes d’huile essentielle pure directement sur vos boutons.

Conclusion

Identifier l’origine des piqûres d’insectes peut s’avérer complexe, mais d’autres signes révélateurs peuvent indiquer la présence de punaises de lit au sein de votre foyer : œufs, mues, traces de sang et de déjections, insectes morts ou vivants…

Si vous avez des boutons rouges et des démangeaisons en plus d’un ou plusieurs autres signes similaires, vous êtes probablementt victime d’une invasion de punaises de lit.

Dans ce cas, traitez immédiatement votre logement avant que la situation ne s’aggrave.

Bien que vous puissiez mener vous-même l’extermination, seuls des experts de la désinsectisation peuvent vous garantir l’éradication complète et rapide d’une infestation de punaises de lit. N’hésitez pas à contacter notre équipe d’exterminateurs professionnels pour des conseils supplémentaires ou une demande d’intervention.