Rechercher

Mites alimentaires ou textiles ? Les différences à connaître

mites alimentaires mites textiles

Les mites alimentaires et les mites textiles sont parfois confondues entre elles. Elles sont pourtant assez différentes et leurs traitements le sont tout autant.

Voici ce qu’il faut savoir sur les mites alimentaires et les mites textiles et les moyens de vous en débarrasser.

Qu’est-ce qu’une mite ?

Avant d’attaquer les différences entre les mites alimentaires et les mites textiles, il convient de faire quelques rappels sur ce qu’est une mite en premier lieu.

La mite est avant tout un papillon de nuit

La mite, qu’elle soit une mite alimentaire ou une mite textile, est avant tout un papillon de nuit.

Mais le terme de “mite” est en réalité assez fourre-tout et regroupe de nombreuses espèces qui peuvent être assez différentes.

Parmi les grandes espèces de mites, deux regroupent la plupart des sous-espèces dont les deux principales qui nous intéressent :

  • La famille des Tineidae ou des teignes : la famille à laquelle appartiennent les mites textiles. On les surnomme parfois les papillons des champignons.
  • La famille des Pyralidae ou des pyrales : la famille à laquelle appartiennent les mites alimentaires

En bref, une mite, qu’elle soit alimentaire ou textile, désigne plusieurs espèces de papillons de nuit qui ont des caractéristiques différentes et qui vont se nourrir de choses différentes.

En tant que papillon, une mite passe par plusieurs stades

Comme tous les papillons, les mites ont un cycle de vie qui implique plusieurs étapes :

  • Un premier stade où les mites sont dans des oeufs
  • Le stade larvaire après l’éclosion où elles vont grandir
  • Le stade de cocon où elles vont se transformer en papillon
  • Le stade adulte où le papillon va chercher à pondre de nouveaux oeufs

Les cycles sont souvent très rapides et durent entre quelques jours et maximum un mois pour la plupart des espèces. De quoi se retrouver avec des invasions de mites importantes sans l’avoir vu venir !

Mites alimentaires ou mites textiles : les larves des mites sont toujours celles qui causent le plus de dégâts

Un point commun à pratiquement toutes les espèces de mites est que ce sont souvent les larves qui font le plus de dégâts.

Les larves cherchent à grandir et sortent souvent de leurs œufs directement dans leur garde manger. Que cela soit dans de la farine, dans certaines plantes comme le buis ou dans des vêtements, les larves vont tout dévorer sur leur passage.

Une fois qu’elles sont devenues des papillons, les mites sont bien moins voraces, mais c’est souvent trop tard pour votre nourriture, vos vêtements ou vos plantes.

Qui sont les mites alimentaires ?

mites alimentaires

Maintenant que les présentations sur les mites en général sont faites, voici en détail qui sont les mites alimentaires.

Les différentes espèces de mites alimentaires

Il y a en réalité plusieurs espèces de mites alimentaires qui ne s’attaquent pas forcément aux mêmes aliments.

Voici les mites les plus fréquentes dans nos placards de denrées alimentaires :

  • La pyrale de la farine : Ephestia kuehniella et Pyralis farinalis. Cette mite s’attaque surtout aux farines, aux grains, au muesli, à vos biscuits et globalement à toutes vos céréales. De loin la mite alimentaire la plus commune de vos placards.
  • La teigne du cacao : Ephestia elutella. Cette mite s’attaque au cacao, mais également à certaines noix comme les amandes, les noisettes ou encore le nougat. Parfois également aux fruits secs.
  • La pyrale des fruits secs Plodia interpunctella qui consomme elle aussi des fruits secs, mais aussi des céréales et du chocolat.

Lieux où vous êtes susceptible de trouver des mites alimentaires

La plupart des mites alimentaires se situent directement dans les stocks de nourriture de votre cuisine.

Les céréales (muesli, pâtes, grains…) et dans une moindre mesure les fruits secs sont là où vous êtes le plus susceptible de trouver les mites alimentaires. Certaines sont même en mesure de passer à travers les emballages alimentaires.

Il est également possible de croiser des mites alimentaires directement sur certaines plantes qu’elles affectionnent particulièrement.

Qui sont les mites textiles ?

mites textiles

Contrairement aux mites alimentaires, les mites textiles appartiennent toutes à la même espèce : Tineola bisselliella, qu’on appelle également parfois teigne des vêtements.

La nourriture favorite des mites textiles

Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas le tissu en tant que telle que les mites textiles affectionnent particulièrement, mais la kératine que contiennent les vêtements en fibre naturelle.

Les mites textiles sont donc avant tout attirées par les fibres naturelles :

  • Les cheveux et poils naturellement riches en kératine
  • Les nids d’oiseaux (dont les plumes contiennent de la kératine)
  • La soie
  • La laine
  • Le Lin
  • Le coton

Les lieux où vous pouvez trouver des mites textiles

Sans surprise, l’endroit le plus probable où vous pouvez trouver vos mites textiles est votre dressing, ou tout autre placard ou endroit sombre contenant de la kératine en grande quantité.

Les locaux de l’industrie textile, mais aussi certains lieux ayant des oiseaux ou des animaux domestiques laissant beaucoup de poils derrière eux peuvent abriter des mites textiles.

Pour en savoir davantage sur les mites textiles, nous vous invitons à lire cet article sur les moyens de se débarrasser des mites de vêtements.

Reconnaître une mite alimentaire d’une mite textile

Reconnaître une mite alimentaire d’une mite textile est en réalité très simple. Dans la majorité des cas, il n’y a pas de confusion possible, ce qui est rassurant pour opter pour le bon traitement pour s’en débarrasser par la suite.

Les mites alimentaires et les mites textiles ne vivent pas aux mêmes endroits

Le plus simple pour identifier une mite alimentaire d’une mite textile est de le déduire en fonction du lieu où vous les avez trouvées.

L’équation est enfantine :

  • Si vous avez trouvé des chenilles et papillons suspects dans un paquet de nourriture (pâtes, céréales, muesli etc…) : vous avez sans aucun doute des mites alimentaires
  • Si vous avez trouvé des chenilles, papillons dans vos placards de vêtements et/ou que vous avez des trous dans vos habits, vous avez sans aucun doute des mites textiles.

Les mites textiles ne s’attaquent pratiquement jamais à vos stocks de nourriture, et les mites alimentaires ne s’attaquent jamais à vos vêtements.

Les mites alimentaires ont également parfois tendance à voler autour de la nourriture dans la cuisine ou le cellier. Les mites textiles sont beaucoup plus discrètes et vous ne risquez pas de les voir voler dans votre maison, elles restent souvent dans le placard.

Les mites textiles sont plus grandes que les mites alimentaires

Si le lieu où vous les avez trouvés n’est pas suffisant pour reconnaître les mites qui vous envahissent, vous pouvez toujours vous fier à leur apparence, même si cela est plus complexe.

Les mites textiles sont plus longues que les mites alimentaires : de l’ordre de 1,5cm contre 70mm. Les mites des vêtements sont également plutôt beiges et grises, tandis que les mites alimentaires sont plutôt de couleur bronze ou grise, avec des rayures noires sur le dessus qui les rendent plus faciles à identifier.

Faut-il obligatoirement se débarrasser des mites alimentaires et des mites textiles ?

Les mites alimentaires et textiles sont des nuisibles pour l’homme dont il convient de se débarrasser au plus vite pour ne pas se retrouver avec une invasion hors de contrôle.

Les mites alimentaires risquent de vous ruiner vos stocks de nourriture

Les mites alimentaires vont mettre à sac tous vos stocks de nourriture qu’elles affectionnent.

Malheureusement, lorsque vos aliments sont atteints, il est pratiquement impossible de faire le tri entre ce qui est atteint et ce qui ne l’est pas. Donc dans la majorité des cas, il faudra jeter tous les paquets de nourriture contaminés, ce qui représente une perte importante.

Les mites textiles vont causer de nombreux dégâts à vos vêtements

De manière similaire, les mites textiles vont causer d’innombrables trous dans les vêtements en fibre naturelle de votre garde robe.

Le plus souvent, les vêtements en fibre naturelle sont en outre les plus onéreux, ce qui peut facilement amener vos pertes financières à plusieurs milliers d’euros.

Il est donc essentiel de se débarrasser au plus vite des mites textiles sans quoi tous vos vêtements auront rapidement l’air d’un gruyère.

Toutes les mites se reproduisent à une vitesse qui risque de vous prendre de court

Les mites se reproduisent à une vitesse qui a de quoi donner le tourni.

Suivant les conditions et les espèces, le cycle de reproduction complet est souvent complété en moins d’un mois.

Une invasion de mites peut donc rapidement dégénérer et on peut se retrouver en quelques semaines d’une absence totale de mites à des mites dans tous ses placards.

Il est essentiel d’agir dès les premiers signes pour sauver ce qui peut l’être.

Ni les mites alimentaires ni les mites textiles ne sont dangereuses pour l’homme

Même si les mites alimentaires et textiles vont toutes les deux ruiner vos stocks de nourriture et de vêtements, vous n’avez pas trop à vous en faire pour votre santé.

Ni les mites alimentaires ni les mites textiles ne sont connues pour transporter des agents pathogènes à l’homme susceptibles de lui causer des maladies.

C’est plutôt rassurant certes, mais cela ne veut pas dire que vous souhaitez cohabiter avec ces petits insectes pour autant.

Se débarrasser des mites alimentaires et des mites textiles

Comme les espèces de mites alimentaires et l’espèce de mites textiles sont différentes, mangent des aliments qui ne sont pas communs et ne sont pas situées dans les mêmes lieux, les approches pour se débarrasser de l’une et de l’autre diffèrent.

Attention, les produits pour lutter contre les mites alimentaires et ceux pour se débarrasser des mites textiles ne sont PAS toujours les mêmes.

Les mites alimentaires peuvent être piégées dans les cuisines et lieux de stockage avec des phéromones adaptées

Pour les mites alimentaires, les pièges à phéromones sont souvent les plus adaptés et sont parfaitement recommandés même pour les cuisines, sans risque pour votre santé.

Les pièges à phéromones anti-mites attirent les mites alimentaires qui se retrouvent ensuite emprisonnées dans une cloche. Un piège particulièrement indiqué pour les lieux poussiéreux qui ne peuvent pas vraiment utiliser de pièges à glu.

Les pièges à phéromones à glu sont quant à eux plutôt indiqués pour ceux qui n’ont pas de problème de poussière dans leur cuisine. Ils peuvent s’accrocher ou être déposés presque n’importe où où vous le souhaitez.

Les tue-mouches électriques à phéromone fonctionnent également sur les mites alimentaires, en plus de fonctionner sur les mouches, les moustiques et les autres insectes volants.

Les mites textiles peuvent être piégées mais aussi éloignées avec des répulsifs dans vos placards

Tout comme les mites alimentaires, les mites textiles peuvent être piégées dans vos placards avec des pièges à phéromones et à glu spécifiquement conçus à cet effet

Des répulsifs naturels et insecticides existent également pour repousser les mites textiles qui auraient l’idée saugrenue de s’attaquer à vos vêtements.

Conclusion

Les mites alimentaires et les mites textiles sont des espèces très différentes de papillons de nuit qui ne mangent pas les mêmes aliments, ne vivent pas aux mêmes endroits et ne sont pas traitées de la même façon.

Il est assez simple de les différencier, mais lutter contre peut être assez complexe car leur reproduction est très rapide et beaucoup de personnes atteintes se réveillent trop tard.

Parcourez le rayon anti-mites de notre boutique en ligne pour agir au plus vite dès que les premiers signes d’invasion de mites apparaissent.

Si vous n’arrivez pas à sortir d’une invasion existante, contactez nos équipes pour demander un devis d’intervention de l’un de nos exterminateurs de mites.