Rechercher

Punaises de lit dans les lattes du parquet : que faire ?

Punaises de lit dans les lattes du parquet : que faire ?

Punaises de lit : plintes et parquets

Les punaises de lit sont des petits nuisibles hématophages qui se nourrissent exclusivement de sang humain.

Si, en toute logique, les punaises de lit affectionnent particulièrement la literie : matelas, sommier, tête de lit, linge de maison, elles peuvent également s’installer dans les plinthes ou dans les parquets.

Dans cet article, on vous explique ce qui attire ces insectes envahisseurs dans les planchers en bois, les insectes avec lesquels elles ne doivent pas être confondues et comment s’en débarrasser.

 

Les punaises de lit peuvent-elles vivre dans les lattes de parquet et les plinthes ?

Les punaises de lit peuvent vivre et se cacher dans les parquets et dans les plinthes

Ces nuisibles peuvent se cacher et s’installer dans les plinthes et dans les parquets.

Avant de se reproduire, ils cherchent une cachette sûre, calme, sombre et douillette.

Petites et intelligentes, les punaises de lit se faufilent aisément même dans les interstices les plus étroits.

Or, les sols en bois présentent souvent des fissures. Ces espaces entre les lattes leur permettent de pénétrer et de circuler comme bon leur semble, tout en étant à l’abri de votre vue et de la lumière.

De plus, le bois est un matériau absorbant qui conserve l’humidité dont les punaises de lit raffolent.

Bien qu’on les trouve principalement dans les matelas et la literie, les plinthes et parquets fissurés sont également des refuges privilégiés des punaises de lit, notamment en cas d’invasion importante.

En effet, plus la colonie est développée, plus il y a de femelles à la recherche d’un lieu pour pondre à proximité de leur source de nourriture, votre sang.

 

Punaises de lit : plintes et parquets

 

Les punaises de lit ne vivent que s’il y a un humain à proximité

Ces insectes hématophages ne se délectent que de sang humain. Ils ont donc besoin de rester à côté de leur hôte. Ils ne peuvent survivre qu’en se nourrissant minimum tous les 3 à 5 jours.

Actifs la nuit, ils ne sortent de leur cachette que lorsque vous dormez profondément. Pour se repérer, ils sont attirés par la chaleur de votre corps et le CO2 que vous expirez.

C’est pourquoi quand les punaises de lit s’installent dans des parquets ou des plinthes, il doit y avoir un accès direct à la pièce pour rester à proximité immédiate de leur festin.

 

Avec quel autre insecte les punaises de lit peuvent être confondues sur un parquet ?

Les puces de parquet : des puces qui ne sont pas des punaises de lit

Les punaises de lit et les puces de parquet se nourrissent de sang frais, sont coriaces et susceptibles de s’installer dans votre sol en bois.

Malgré ces similitudes, les deux espèces ne doivent pas être confondues.

Tout d’abord, les puces de parquet sont plus petites que les punaises de lit. Les premières mesurent généralement entre 2 et 6 mm, alors que la longueur des secondes se situe entre 5 et 8 mm.

Si les puces se déplacent en sautant, les punaises de lit ne peuvent que marcher.

Bien que les deux soient des insectes hématophages, les puces de parquet ne se cantonnent pas au sang humain et apprécient particulièrement le sang des animaux de compagnie.

Les punaises de lit sont des insectes nocturnes, alors que les puces de parquet agissent de jour comme de nuit.

Enfin, leurs piqûres diffèrent. Quand une punaise de lit vous suce le sang, la piqûre est indolore, car elle injecte une molécule anesthésiante. Des boutons apparaissent quelques heures plus tard, souvent disposés en ligne. Quand une puce vous mord, vous sentez directement la douleur. De plus, sa piqûre est susceptible de vous transmettre des agents pathogènes ou des parasites.

Les termites et autres insectes xylophages : des insectes qui ne piquent pas, contrairement aux punaises de lit

Les punaises de lit ont très peu de similitudes avec les insectes xylophages, dont les termites.

Si les premières piquent pour se nourrir de votre sang, les seconds se nourrissent de bois.

Autre différence notable, les punaises de lit ne peuvent pas creuser le bois, car elles ne possèdent pas de mâchoire, mais seulement un fascicule (paille). Elles se contentent de pénétrer dans des interstices ou fissures suffisamment grands pour y accéder.

Parmi les insectes xylophages les plus communs, on retrouve les :

  • Termites,
  • Capricornes,
  • Vrillettes,
  • Lyctus brun,
  • Charançons des bois.

Ils commettent différents types de dégâts dans le bois, notamment les parquets :

  • Trous,
  • Galeries,
  • Boursouflures,

Les cafards : présents régulièrement sous certains parquets

Comme les punaises de lit, les cafards apprécient les lieux sombres, chauds et humides. Néanmoins, ils préfèrent les endroits insalubres, à proximité de sources de nourriture et d’eau.

On les trouve principalement dans les cuisines et salles de bains, mais aussi les caves, les greniers, les garde-manger… Ils se faufilent derrière les meubles, sous les appareils électro-ménagers, les éviers ou encore dans les fissures de murs, les fentes de parquet, les plinthes, les placards…

Très malléable, leur corps peut s’aplatir pour se glisser entre les lames de parquet.

Enfin, contrairement aux punaises, ils ne se nourrissent pas de sang et ne piquent pas.

 

Le parquet qui n’est pas dans une chambre est-il à risque d’infection par des punaises de lit ?

Un parquet qui ne se trouve pas dans une chambre à coucher présente moins de risques d’être infesté par les punaises de lit, même si le risque 0 n’existe pas, surtout en cas d’invasion massive. Dans ce cas, on peut les retrouver dans toutes les pièces de la maison.

Ces insectes ont besoin de s’alimenter régulièrement pour survivre. C’est pourquoi ils s’installent à proximité immédiate de leur source de nourriture. On les retrouve ainsi principalement dans les parquets et plinthes de chambre à coucher, à moins d’1.5 mètre du lit.

Comment se débarrasser des punaises de lit dans votre parquet ?

Exterminez avant tout les punaises de lit qui se trouvent dans votre lit

Si vous retrouvez des punaises de lit sur votre parquet, il y a des risques que votre parquet, mais aussi d’autres lieux de la pièce soient contaminés.

Ces nuisibles s’installent le plus souvent dans la literie, au plus près de leur festin.

En cas d’invasion, commencez par laver le linge de lit à 60°C et par passer l’aspirateur sur votre matelas, sommier, tête de lit. Encore plus efficace, vous pouvez utiliser un nettoyeur vapeur sur chaque partie de votre lit et dans tous les recoins de la pièce avant de passer l’aspirateur.

Lavez également les vêtements de votre penderie, potentiellement contaminés, à très haute température, vous pouvez aussi les passer au sèche-linge et les repasser avec un fer vapeur.

Retrouvez nos articles sur les meilleures méthodes pour se débarrasser des punaises de lit dans un matelas et dans le linge.

Vaporiser de l’insecticide sur votre parquet et sur les plinthes

Pour vous débarrasser des punaises de lit dans les plinthes et votre parquet, vous pouvez recourir aux traitements vapeur et thermique.

Il est aussi possible d’utiliser des produits insecticides chimiques à vaporiser sur les plinthes et le sol en bois. Manipulez ces produits avec précaution. Ils nécessitent souvent de laisser agir le produit quelques heures avant d’aérer longtemps la pièce. Après ce type de traitement, vous ne pouvez pas utiliser la pièce et votre lit avant plusieurs jours. Ne laissez personne entrer dans la pièce, même vos animaux domestiques au risque de contamination.

Le traitement par insecticide doit parfois être renouvelé pour lutter contre tous les stades du cycle des punaises de lit, sans compter que les insectes développent de plus en plus de résistance à leur formulation.

Enfin, les lattes de parquet offrent aux punaises de nombreuses échappatoires pour esquiver le produit chimique lors de sa vaporisation.

Une fois l’invasion éradiquée, vous pouvez tenter de boucher les fentes entre les lattes de parquet propices à l’installation des nuisibles.

Si vous ne voyez des punaises de lit que sur le sol ou vos plinthes, mais pas dans le lit, vous pouvez installer des pièges intercepteurs aux pieds du lit pour éviter que l’invasion ne s’étende.

En cas d’invasion massive, il peut être nécessaire d’enlever les lattes du parquet flottant pour exterminer les punaises de lit (très rare)

Dans les pires cas d’invasions de punaises de lit, il est nécessaire de démonter le parquet et les plinthes pour les éradiquer complètement.

Ces nuisibles envahisseurs se reproduisent à une vitesse folle. Si vous ne parvenez pas à maîtriser une infestation de petite taille et que celle-ci se propage, n’attendez pas avant de faire appel à des désinsectiseurs professionnels.

Se débarrasser d’une invasion de punaises de lit n’est jamais aisé, surtout dans des endroits qui offrent de nombreuses cachettes comme les parquets. Contacter une entreprise d’extermination de nuisibles permet de mettre fin au problème rapidement et de prévenir les risques de récidive grâce à la méthode la plus adaptée à la situation.

 

Conclusion

Tant que les punaises de lit ont accès à du sang humain, elles peuvent vivre et se reproduire. Peu exigeantes, elles recherchent tous types de lieux à proximité de votre lit : literie, plinthes, meubles, penderie, parquet…

Les parquets et les plinthes regorgent de cachettes à l’abri de la lumière et de votre regard, en faisant en tout point des lieux propices au développement de cette espèce nuisible.

Une invasion peut vite dégénérer due à la rapide reproduction de ces envahisseurs. En cas de doute ou pour toute demande de devis ou d’intervention, contactez notre équipe de désinsectiseurs professionnels.